Page images
PDF
EPUB

CHEVALIERS DE L'ORDRE DE NOTRE MONTCARMEL.

CHAPITRE LIV. Dame De Des Chevaliers de l'Ordre Royal , Militaire & Hospitalier

de Notre-Dame du Mont-Carmel, & de S. Lazare de Jerusalem.

Ous avons dit dans le chapitre XXXII. en parlant N

de l'Ordre de saint Lazare, qu'il avoit toûjours sublisté en France, quoiqu'il eût été lupprimé par Innocene VIII. l’an 1490. qu'après son retablissement par Leon X. il у avoit eu des Grands Maîtres de cet Ordre en Italie , qui se disoient Grands- Maîtres de l'Ordre de saint Lazare de Jerusalem par tout le monde, quoiqu'il y eûc de veritables & legitimes Grands-Maîtres en France qui avoient succede les uns aux autres sans interruption depuis l'établissement de l'Ordre;& qu'enfin le pape Gregoire XIII. avoit uni cet Ordre l'an 1572. à celui de faint Maurice en Savoye, nouvellemenc institué par le Duc Emmanuel Philbert, sans que cette union ait porté préjudice à l'Ordre de saint Lazare en France, dont le roi Henri IV. donna la grande- Maitrise à Philbert de Nerestang , qui fut aussi premier Grand-Maître de l'Ordre de NotreDaine du Mont-Carmel que ce prince ins. titua dans son Royaume. Le pere Toussaint de saint Luc dit, que

le Roi ne fit certe institucion de l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel, que pour faire fleurir davantage celui de saint Lazare , & lui faire restituer les biens qu'on lui avoit usurpés en unissant l'Ordre du Mont-Carmel à celui de saint Lazare. Monsieur Hermant pretend qu'Aimar de Chattes qui étoitGrand-Maître de ce dernier, conçut l'envie de le remet. tre dans son premier lustre ; mais qu'ayant été prevenu par la mort, Philbert de Nerestang lui succeda dans ce dessein , & employa si heureusement son pouvoir auprès de Henri IV. que ce Monarque ayant poursuivi à Rome le rétablissement de cet Ordre, il obtint du pape Paul V. l'effet de sa demande , par une bulle fort avantageuse donnée l'an 1607. mais que comme ce prince voulut , à l'imitation du duc de Savoye, joindre ausli un autre Ordre à celui de saint Lazare pour lui donner un nouveau relief,il établit celui de Notre-Dame du

T. 1. P.38 6.

Grand Maître de lordre de Notre Dame de Mont-Carmel,

et de s? Lazare de Jerusalem .

96.

[ocr errors]

Ś

DE No

Bonanni,

Ord. milic.

auto.

Mont-Carmel. Le pere Bonanni a avancé qu'Aimar deChats CHEVAtes étant Grand-Maître de l'Ordre de saint Lazare en Fran- LIERS DE

L'ORDRE ce; conçut le dessein de le retablir entierement, & de lui faire restituer tous les biens qui lui avoient été ôtés;

mais qu'é-TRE-DAtant mort avant que d'avoir executé son dessein, Philbert de me du Nereftang , qui lui avoit succedé dans la grande-Maitrise , Mont

'CARMEL alla à Rome, où il obtint du pape Paul V. qu'à l'avenir son Ordre seroit appelle l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Car-Caran. mel.

Mais tous ces auteurs, sans parler de plusieurs autres, ont". 65. été contre la verité de l'histoire. Henri IV. n'institua l'Or. dre de Notre-Dame du Mont-Carmel, que pour donner des marques de la pieté & de sa devotion envers la sainte Vierge. Il écrivit à son Ambassadeur à Rome, pour obtenir du pape Paul V.l'érection de cet Ordre, & la confirmation par rité apostolique: ce que ce pontife accorda par une bulle du 16 Fevrier 1607. par laquelle il donna pouvoir à ce prince de nommer le Grand Maître de cetOrdre,lequel pourroit créer autant de Chevaliers que bon lui sembleroit. Il permit à ces Chevaliers de se marier, & après la mort de leur premiere femme, de passer à de secondes nôces, & d'épouser même une veuve. Il les obligea à faire væu d'obéissance & de garder la chasteté conjugale, & leur accorda la permission de pouvoir avoir des pensions sur toutes sortes de benefices en France, quoiqu'ils fussent mariés & même bigames, sçavoir le Grand - Maître, jusqu'à la somme de quinze cens ducats d'or, & les Chevaliers jusqu'à cinq cens ducats d'or de la chambre Apostolique, ces deux sommes évaluées à six mille livres monnoie de France. Et dans cette bulle il n'est nullement fait mention de l'Ordre de saint Lazare, non plus que dans une seconde

que
le mêine

pape donna au mois de Fevrier de l'an 1608. par laquelle il prescrit à ces Chevaliers leurs obligacions , qui sont de faire leur profession de foiavant leur reception à l'Ordre, de se confeiler & communier le même jour qu'ils recevront l’habit , de porter sur leurs manteaux une croix de couleur tannée, au milieu de laquelle il y aura l'i. mage de la sainte Vierge, de faire væu d'obéissance & de chastere conjugale , de porter les armes contre les ennemis de l'Eglise, lorsqu'ils en seront requis par le saint Siege & le Roi très-Chrétien ; de reciter tous les jours l'office de la sainte

Сcc ij

LIERS DE
L'ORDRE

ME DU

CHEVA-Vierge ou la couronne, d'entendre la Melle les jours de fê,

tes & les samedis, de s'abstenir de viande les mercredis , de

se confesser & communier le jour de la fête de NotreDame De No. TRE.DA- du Mont-Carmel

que l'on celebre le 19 Juillet , de s'assembler le même jour pour celebrer cette fête , & de payer au MONT tresorier de l'Ordre les responsions par rapport aux ComCARMEL.

manderies qu'ils possederont.

Le roi au mois de Juillet 1608.voulant doter ce nouvelOrdre de Notre-Dame du Mont-Carmel, & pourvoir à sonérablissement,supprima par ses lettres patentes l'office deGrandMaître de l'Ordre de saint Lazare, & unit toutes les Com. manderies, Prieurés & Benefices qui appartenoient à cet Ordre , & étoient en la collation de ce Grand-Maître, à l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel ; a insi ce ne fut point ce nouvel Ordre qui fut uni à celui de saint Luzare, comme ont écrit plusieurs auteurs ; mais l'Ordre desiint Lazare qui fut uni à celui de Notre-Dame du Mont-Carmel. Voici les lettres de ce prince.

Henri par la grace de Dieu, roi de France & de Navarre, à tous ceux qui ces presentes lettres verront. Notre Saint Pere le Pape ayant, à notre supplication faite par notre ambassadeur , refident près sa personne , par sa bulle du quatorze des kalendes du mois de Mars dernier, érigé & institué en notre royaume , un Ordre à titre de la Vierge Marie , ou Notre-Dame du Mont-Carmel; ainsi que le contient la bulle dont coppie eft cyaattachée sous le contre-scel, sçavoir faisons , que nous ayant bien agreable le contenu en icelle , & desirant en ce qu'il nous sera possible de promouvoir à l'établissement d'icelui , orner & enrichir de merites convenables à la splendeur d'icelui , pour l'augmentation de la gloire de Dieu en celui notredit royaume , que nous esperons devoir réussir à ladite institution, avons de notre certaine science , puissance do autorité royale éteint & supprimé, éteignons fupprimons par ces presentes l'état de Grand-Maitre de saint Lazare qui a eu ci-devant lieu en notredit royaume , e en ce faisant avons toutes & chacunes les commanderies, prieurés & benefices , de quelque qualité ci condition qu'ils soient qui ont été sous ledit titre & en la collation provision & autres disposetions du Grand-Maitre , unies & annexées & attribuées, uniffons, annexons & attribuons audit Ordre & Milice de NotreDame de Mont-Carmel, pour doresnavant être tenus , poffedés &

« PreviousContinue »