Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

cun pust se reserver quelque chose pour lui en particulier , & CLERCS DE.
cette maniere de vivre les fit appeller les Freres de la Vię com- COMMUNE,
mune. Il n'estoit pas permis à qui que ce fust de briguer ni la vita
Prestrise, ni des Benefices, ni aucun emploi sous l'esperance
d'un gain, & s'il y en avoit quelques-uns qui se rendiffent
dignes du Sacerdoce , le Superieur les faifoit ordonner Pres-
tres. Ils ne faisoient point de queste; & afin qu'ils n'y, fussent
pas reduits par la pauvrecé, ceux qui estoient capables , trang
crivoient des Livres, comme nous avons dit , & enseignoient la
jeunesse.

Radiviyiys ne changea rien aux Reglemens qui avoient esté faits

ar Gerard , ni à l'habillement qui estoit tel que nous l'a, vons descrit ci-dessus , & qui estoit semblable à celui dont ce Fondateur se revêtit d'abord après sa conversion. Leur nombre s'estanç augmenté, on en envoïa des Colonies en plusieurs endroits , & ils se repandirent bien-cost dans la Frise, la Vel, phalie , la Gueldres, le Brabant & la Flandres , & par les soins de Jean Standonht Docteur de l'Université de Paris , ils donnerent commencement à celle de Cambray. Leurs Maisons principales estoient à Deventer, Swol, Hulsbergen, Desburg, Græninghen, Horn, Goude , Nimmeg, Utrecht , Anvers, Munster, Wesel, Cologne, Emmerik , Bruxelles , Malines Bolduc, Gand , Cambray & Liege. Le Pape Eugene IV.accorda des privileges l'an 1431. aux Maisons de Deventer Swol, Hulsbergen, & à quelques-autres. Il en accorda aussi á celles de Munster , Cologne, & Wesel l'an 1439. Le mesme Pontife & Pie II. donnerent encore d'autres Privileges à tous les Freres de la Vie commune en 1444. & 1462. & ils en ont receu aufli de plusieurs autres Pontifes. Ils estoient foumis aux Evesques , c'est pourquoi ils ne suivoient pas les mesmes Reglemens dans toutes les Maisons ; car les Evesques dans les Dioceses desquels estoient fituées leursMaisons,y faisoient tels changemens que bon leur sembloit. Ils ont perdu beaucoup de leurs Maisons , quelques-unes ont esté données à d'autres Ordres, comme celles de Liege qui fut donnée aux PP. Jesuites en 1581. & celle de Bruxelles aux Religieuses de saint Claire, Er d'autres om esté changées en Seminaires, comme celle de Malines l'an 1585. pour l'Archevesque de cette ville , & celle de Gæsberg pour l'Evefque de Gand.

Hoïez Joann. Busch. Chronic. canonic. Regul. capituli vine

CHANOI... dejim. Aubert Lemire, Regul. & Constitut. Clericor. in Con

greg. viventium, & Henric. Sommal. Soc. Jes, in vit Thom. de

LIERS DE

VINDESEIM. Kempis

[blocks in formation]

Des Chanoines Reguliers de la Congregation de Vindefeim.

Erard Groot ou le Grand,dont nous avons parlé dans G

le Chapitre precedent, ne se contentant pas d'avoir inftitué les Clercs de la Vie cominune, voulut aussi establir une Maison de Chanoines Reguliers , qu'il avoit choisis entre les mesmes Clercs de la Vie commune, & qu'il avoit reconnus les plus portés à la Vie Religieuse ; mais comme il cherchoit un lieu pour faire cet establissement il mourut. Radivivius fon Successeur & ses Confreres voulant continuer l'ouvrage que leur Fondateur avoic commencé, songerent à l'establiffement qu'il avoit projeteé de ces Chanoines Reguliers, Windeseim situé proche Swol leur parut un lieu favorable à leur dessein. Ils obtinrent à cet effet les permissions necessaires de Guillaume Duc de Gueldres, & de l’Evesque d'U, treht , & un riche bourgeois nommé Bertholde Thenhave, leur donna un espace de terre qui lui appartenoit , où ils jetterent les fondemens de ce Monastere l'an 1386. d'où la Congregation de Windesein a pris son nom. Il fut achevé l'année luivante , plusieurs personnes y aïant contribué par leurs liberalités , & l'Eglise für consacrée en l'honneur de la sainte Vierge

& de faint Augustin. En mesme tems six Freres de la Vie commune y prirent l'habit de Chanoines Reguliers & firent leurs Vaux solemnels , aïant auparavant demeuré quelques tems avec les Chanoines Reguliers d'Emsteim pour apprendre leurs Constitutions & leurs Coutumes. Ils élurent pour Prieur en 1388. Wernére Keynkan de Lochem , & pour Sousprieur Henri Wilde, & cette élection fur confirmée vesque d'Utrecht.

Aprés la fondation de ce Couvent , ces nouveaux Chanoines menerent une vie si exemplaire que leur reputation se repandit par tout le Brabant , de sorte qu'il se fit dans la suite plusieurs nouvelles fondations , & quelques anciens Monaste

par l’E

res

OLIVIIDAD CLATRAL

99

Chanoine Regulier,
de la Congregation de Windesen.

BIBLIOTECA

CERECHO

[ocr errors][ocr errors]

Tes de Chanoines Reguliers s'unirent à eux. Ceux d’Emsteim, CHANOKde Fontaine-Marie proche Arnhem, & un autre proche Horn, LIERS DE furent les premiers qui s'incorporerent avec le Chapitre de VINDESEIM Windefeim. L'on fonda ensuite ceux d'Amsterdam, de Wrendeswel proche Northon , & du Mont sainte Agnés proche Swol, & ces sept Monasteres dans le Chapitre General qui se tint l'an 1402. receurent les nouvelles Constitutions qui avoient esté dressées pour le gouvernement de Vindeseim, & formerent la Congregation qui prit le nom de ce Monastere à cause qu'il fut reconnu pour

Chef. Boniface IX. permit que l'on celebrast tous les ans les Chapitres Generaux au Dimanche Misericordia. Ce Pape fic aussi plusieurs Reglemens pour certe Congregation,qui furent confirmés par le Pape Martin V. & cette Congregation devine fi celebre, que selon Buschius qui en a fait les Chroniques , elle comprenoit dans les Païs-Bas & l'Allemagne, fix-vingts Monasteres d'hommes & quatorze de filles. Ce qui servit à aug nenter d'abord cette Congregation , fut l'union qui y fuo faite de celles de Val-Vert & deÑuys,dont nous parlerons dans le Chapitre suivant.

L'an 1423. ils furent obligés d'abandonner pendant quelques années les Monasteres de Windeseim, de Swol & les autres qu'ils avoient dans le Diocese d'Utrecht à cause de l'interdit que les Papes Martin V. & Eugene IV. jetterent sur ce Diocese après la mort de l’Evesque Frederic de Blankenkem, & que ces Chanoines Reguliers vouloient observer

pour obeïr à ces Souverains Pontifes. Les Chanoines de l'Eglise d'Utrecht ayoient élu par voïe de postulation pour Evesque, Rodolphe de Diepholt; mais le Pape Martin V. le jugeant indigne de cette Prelature, ne le voulut pas confirmer , & pourveur de cet Evesché l'Evesque de Spire qui le permuta avec Zweder de Culemborch Prevost de l'Eglise d'Utrecht, ce qui fut agreé par le Pape. Cependant les villes de Deventer & du Territoire de Swol, ne le voulant point reconnoistre pour Pasteur, préterent coûjours obeïssance à Rodolphe de Diepholt , ce qui fit que le Pape Martin V. & fon Successeur Eugene IV. fulminerent excommunication contre les villes del obeislantes,& mirent le Diocese d'Utrecht en interdit. Mais une partie du Clergé & le Peuple aïant meprisé ces Censures, obligerent les Religieux d'entrer dans leurs sentimens ou

Xx

Tome II.

« PreviousContinue »