Page images
PDF
EPUB

Moine de l'Ordre de S. Basile

en Espagne,et en Jtalie, avec la Coule .

4 2.

[ocr errors]
[blocks in formation]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

MOINES
DE S. BA-
SILE. EN

[ocr errors]

reste plus presentement que vingt-deux Abbaïes en Sicile,
treize dans le Roïaume deNaples,& quelques autres à Rome &
dans son territoire,qui composent en tout trois Provinces dif- ITALIE.
ferentes , sçavoir , Calabre, Sicile & Rome , qui ont chacune
leurs Superieurs Provinciaux,& som foumises à l'Abbé Gene-
ral de tout l'Ordre.

le Pape Gregoire XIII. à la priere du Cardinal Sirler qui estoit pour lors Protecteur de cet Ordre, tâcha de le retablir dans sa premiere ferveur, aïant beaucoup degeneré de la premiere institution. Il assembla en un seul corps tous les Monasteres de saint Basile d'Italie , d'Espagne & des autres Provinces sujettes pour le spirituel au Saint Siege. Il or. donna qu’on tiendroit tous les trois ans un Chapitre General, où on éliroit un Abbé General, des Visiteurs, un Procureur General & autres Officiers

L'an 1573:

de cet

pour
le bon

gouvernement Ordre; & soumit à l'obeissance du General toutes les Provinces qui estoient unies avec l'Eglise Latine. Il exemta aussi les Monasteres & les Religieux, de la jurisdiction des Ordinaires, des Archimandrites , & des Abbés Commendataires; ordonnant que ces derniers seroient tenus à la reparation des Monasteres & des Eglises, ausquelles ils pourvoiroient d'ornemens & autres choses necessaires pour le culte divin. Il separa les Manses Abbatiales d’avec les Conventuelles ; enfin il leur accorda beaucoup d'autres graces & privileges qui furent con=" firmées

par Clement VIII. & par Paul V. Dans les Provinces de Sicile, de Calabre & de Rome ils fuivent le Rit Grec , selon le Typique ou Ordre prescrit par saint Barthelemy de Rossane Abbé de Grotta-Ferrata ; mais ils se conforment en plusieurs choses à l'Eglise Latine, consacrant avec du pain azime, se servant d'ornemens sacerdotaux pareils à ceux dont elle se sert , & ils ajoutent au Credo : qui ex Patre Filioque procedit , ce que ne font pas les autres Grecs. Neanmoins au Monastere de saint Arpin à Naples par un privilege de Paul V. donné de vive voix en 1615. & dans celui de Nocera de Pagani par un autre privilege d'Urbain- VIII. de l'an 1630. ils officient selon le Rit Latin , & le mesmè Paul V.par un Bref de l'an 1608.avoit déja accordé à tous les Monasteres duRitGrec où il y auroit fix Religieux de famille,que l'un d'eux pût dire la Messe selon le Rit Latin, & mesme deux Religieux où il y en auroit un plus grand nombre, ce qui a esté confirmé par Innocent X. le 2. Janvier 1649,

MOINES DE S. BASILE , EN ITALIE.

Leur Chapitre General se tient présentement tous les six ans par un Bref de Paul V. du 15. Mai 1620. & les Provinciaux en chaque Province, tous les trois ans. Tous les ans l'on cient ausi dans une des Provinces , la Diette ou Diffinitoire General, où l'Abbé General assiste avec les Visiteurs, les Provinciaux, les Alliftans Generaux & les Diffiniteurs, & c'est dans ces Assemblées qu'on fait élection des Abbés , des Prieurs & des autres Officiers, qu'on y recoit les Novices, & generalement qu'on traite de toutes les affaires qui regardent l'Ordre.

Quoique les Generaux doivent estre élus tous les six ans, il arrive neanmoins très souvent , qu'ils sont nommés par Brefs des Souverains Pontifes , & confirmés dans cet emploi pour plusieurs années, comme il est arrivé au R.P. Theophile Pirri Napolitain, qui fut creé par Alexandre VII. en 1660.& confirmé ensuite à vie ; mais il fut quelque tems après nommé à l’Eyesché de Giovinazzo par le Roi d'Espagne. Le R.P. Basile Pitella Sicilien,fut aussi creé par Bref de Cleinent X.en 1670.& ensuite confirmé à vie. Et enfin le R.P. D. Apollinaire d’AgreIta Calabrois , qui a donné en 1681. la vie de faint Basile, où il parle amplement de la fondation & propagation de son Ordre, fut ausli creé en 1675. par Bref de Clement X. & confirmé ensuite

par

Innocent XI. en 1680. il gouvernoit encore cet Ordre en 1698. lorsque j'étois à Rome, il avoit esté aussi Vi. caire General de l'Archimandrie de faint Sauveur de Mefsine.

Ce Monastere est le plus celebre de cet Ordre en Italie, il
n'y en a point qui puisse aller de pair avec lui. Il fut fondé

par
Roger Comte de Calabre & de la Poüille , qui estant venu l'an
1157. avec une armée considerable pour secourir la ville de Mef-
fine, & en chasser les Sarrasins qui s'en estoient emparés aussi-
bien
que

de toute la Sicile , fut si touché du premier objeç
qui se presenta à lui , qui estoit douze Chrestiens que ces Bar-
bares avoient pendus à l'endroit où est présentement la tour
du fanal , qu'il fit væu de bastir un Monastere en cet endroit;
afin

que les Religieux qu'il y mettroit priassent Dieu tous les jours pour le repos des ames des Chrestiens qui estoient morts par les mains de ces Infideles , ce qu'il executa peu de tems après l'orsqu'il les eult chassé de toute cette Ille , & aïant appris les rares vertus de saint Barthelemi de Semeri de l'Ordre de fainc Basile , qui demeuroit dans un Monastere de cet

Ordre

[ocr errors]

DE S BASI-
LE EN ITA-
LIE,

Ordre à Rosanne dans la Calabre; il le fit venir avec plusieurs autres Religieux & l'établit Abbé de ce Monastere à qui il alligna de gros revenus.

Son fils Roger , qui prit la qualité de premier Roi de Sicile, lui aïant succedé, il embellit ce Monastere par des bastimens magnifiques qu'il y fit faire , le declara Archimandrital , &. nomma pour premier Archimandrite saint Luc de Calabre ; ce qui fut approuvé par Alexandre III. l'an 1175. : Il y avoit plus de quarante Abbaïes qui en dépendoient , & quoique la pluspart ne soient plus occupées par les Religieux de cet Ordre;on ne laisse pas d'y nommer des Abbés titulaires que les Religieux de saint Sauveur élisent dans leur Chapitre avec le consentement de l'Archimandrite , pour maintenir la jurisdiction de ce Monastere , qui possede les terres de Savoca, Salice, San-Angelo, Ali , Atala, Mandanice , Pagliara, Lucade, Casale-Vecchio , Forza , San-Gregorio , & plusieurs fermes & métairies. Et tous les Abbés titulaires aussi-bien que les Commendataires , avec tous les Vallaux des terres qui appartiennent à ce Monastere, sont obligés fous de groTes peines de comparoistre tous les ans , par eux ou par procureurs, devant l'Archimandrite , ou son Vicaire General, à l'appel general qu'on fait le sixiéme jour d'Aoust.

Tous les revenus des Abbaïes titulaires appartiennent en partie au Noviciat Grec érigé en ce Monastere par Clement VIII. Ian 1597. & l'autre partie à l'Archimandrite, dont le premier Regulier a esté faint Luc de Calabre, comme nous avons dic, & le dernier, le Cardinal D. Isaac Comnene qui estoit du mesme Ordre , & qui fut élevé à cette dignité par le Pape Urbain II. Mais depuis ce tems-là cette Abbaïe est tombée en Commende, & le premier Archimandrite seculier fut Dom Alphonse d'Arragon, les Religieux n'aïant eu pour leur entretien qu'une petite partie du revenu avec l'autorité & le pouvoir d'élire un Vicaire General de leur corps dans la yacance du Siege Archimandrital.

L'Ancien Monastere basti par le Comte Roger ne subsiste plus ; car comme il estoit situé à l'embouchure du Port,& que ce lieu estoic propre pour y bastir un fort pour la defense de la ville , l’Empereur Charles V.afligna aulx Religieux un lieu à un mille de cette ville , où on abaiti un superbe Monastere avec une Eglise, qui pour la grandeur & ses ornemens sur

Ec

Tome. I.

« PreviousContinue »