Page images
PDF
EPUB

Moscovi
TES.

paire du divorce , ou du moins le pretexte le plus plausible , Moines c'est la devotion. Quand ils quittent leurs femmes pour entrer dans un Convent sans leur consentement, & sans avoir auparavant pourvû à leurs enfans , ils disent que c'est à caule qu'ils aiment plus Dieu que leurs femmes & leurs enfans ,quoique le plus souvent ils ne les quittent que par caprice.

Les personnes de qualité estant à l'extremité de maladie , prennent l'habit de Moine , se font raser & donner l’ExtremeOnction ; après quoi il n'est pas permis , non seulement de leur donner aucun remede, mais melme aucune nourriture , parce qu'ils disent que ceux qui prennent cet habit , qu'ils appellent Seraphique, ne sont plus au nombre des hommes , mais sont devenus des Anges ; & fi contre toute esperance ils reviennent de leur maladie, ils sont obligés de s'acquitter de leur Væu , de faire dissoudre leur mariage & d'entrer dans un Convent.

Les Chrestiens Apostats , les Tartares & les Païens qui veulent embrasser la Religion des Moscovires,doivent auparavant, faire une retraite pendant six semaines dans quelque Convent, où les Moines les instruisent. Ce sont cependant de fort grands ignorans , qui ne sçavent pas eux-mesines rendre compte de leur Religion ; le peuple croit neanmoins fort aisément les fables qu'ils debitent. Olearius en rapporte un exemple & dit : que dans la ville de Novogorod il y a un Convent dedié à saint Antoine , & que les Moscovites lui dirent que ce Saint estoit venu de Rome en ces quartiers-là sur une meule de moulin , avec laquelle il descendit par le Tibre , passa la mer, & monta la riviere de Wolga jusqu'à Novogorod : qu'en arrivant à cette ville il fit marché avec des Pelcheurs pour acheter tout ce qu'ils prendroient du premier coup de filet , & qu'ils tirerent un grand Coffre plein d'Ornemens pour dire la Messe, des Livres & de l'argent appartenant à ce Saint : qu'il y fit bastir une Chapelle en laquelle ils disent qu'il est en

fon corps s'y voit encore tout entier sans aucune corruption. Ils ne permettent pas neanmoins aux Estrangers d'y entrer, se contentant de leur montrer la meule de inoulin sur laquelle ce Saint a fait le voïage, à ce qu'ils pretendent , & que l'on voit attachée contre la muraille. C'eit ce qui fait que les devotions & les pelerinages sont frequens en ce lieu,& qu'ils ont fourni de quoi bastir un tres-beau Conyent.

Dd

[ocr errors]

terré, & que

Tome 1.

MOINES Moscovi TES.

Le Patriarche , les Archevesques & les Evesques de Mol-
covie sont tous tirés des Cloistres,selon l'ancienne pratique des
Grecs. Ils sont habillés de noir de la mesme maniere que les
Moines. Leur habit consiste en une veste ou soutane, ils ont par
dessus,un manteau long , & portent sur la teste un chaperon
ou voile noir , qu'ils laissent pendre sur le cou & sur le dos.
Ce qui distingue l'habit des Evesques de ceux des Moines ;
c'est
que

ces Prelats portent quelquefois des habits de foïe, &
que sur leurs manteaux ils ont trois bandes blanches sur
les costés, pour marquer , à ce qu'ils disent , que de leur caur,
il fort comme des torrents de bonne doctrine & de bons exem-
ples. Il y a aussi d'autres Evesques Grecs qui portent de pareils
manteaux. Les uns & les autres ne mangent jamais de viande
& observent les mesmes Caresmes des Grecs; les Moines jeû-
nent neanmoins plus austerement que le peuple, y en aiant
qui se contentent d'un petit morceau de pain & d'un peu de
petite bierre. Il y en a plusieurs qui vivent dans des Solitudes,
seuls dans de pauvres cabanes, ou avec quelques compa-
gnons , & qui ne mangent que des herbes & des racines.

Ils font les trois Voux de pauvreté, de chasteté & d’obeïsfance ; quiconque les transgresse ou sort du Monastere comme Apostat,& qu'il soit repris , est renfermé dans une prison perpetuelle ; & quoique l'autorité des Archevesques & des Evesques foit fort grande en Moscovie , ils ne peuvent neanmoins dispenser personne d'aucun Væu. Fabri dit que la Profellion Monastique demande une si grande chalteré, que quoiqu'une personne qui a espousé une Vierge puisse estre ordonné Prestre , il ne peut neanmoins estre admis à la Profession Monastique. Cela ne s'accorde pas cependant avec ce que dit Guaguini , qu’un Prestre aïant perdu sa femme, est suspendu des fonctions de son Ordre , à moins qu'il n'entre dans un Monastere pour y vivre selon les mesmes observances des Moines & assister aux Offices : que s'il garde la chalreté pendant son Veuvage, il peut assister au Chæur avec les autres Ministres de l'Eglise ; mais

que

s'il se remarie , ce
qui lui est permis , il est absolument privé pour toûjours de la
dignité du Sacerdoce. C'est ce que le P. Possevin confirme,
en
disant :

que

les Prestres Moscovites peuvent épouser une Vierge avant leur Ordination , de mesme

que les Prestres Grecs : que si après la mort de leurs femmes , ils veulent em :

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]

DE LA RUS,
SIE BLANC

[ocr errors]
[ocr errors]

brasser la Profession Monastique, ils continuent les fonctions MorNES de leur Ordre; & s'ils se remarient, ils en sont entierement privés , & ne sont plus regardés comme des Prestres , y en CHE. aïant quelquefois quelques-uns qui servent dans des Eglises en qualité de Diacres.

De Rufforum Moscovit. e Tartar. Religione. Aut.Possevin, de rebus Mofcoviticis. Joannes Fabry, Moscovit

. Relig. Alexand. Guaguinus. Moscov. defcriptio, Sigismund. Bar. in Herbestein Rerum Moscovit

. defcript. Adam. Olearius, Voïage de Moscovie, de Tartarie e de Perfe , & Mayerberg, Voiage de Mofcovie.

CHAPITRE XXIII.

[ocr errors]

Des Moines de Saint Bafile dans la petite Russie ou Ruffie

Blanche , & dans la Russie Rouse. L

Es Grecs estant difperfés en plusieurs endroits de l'Eu

rope, il s'en trouve beaucoup en Pologne, principalement dans la Russie Blanche & la Russie Rousse, qui appartenoient autrefois aux Moscovites entierement & faisoient partie de la grande Russie. Mais les Polonois estant devenus Maistres de la plus grande partie de ces Provinces, ils ont accordé aux Grecs la liberté de vivre selon leur Rit ; c'est pourquoi il y a plusieurs Eveschés où il y a deux Evesques, sçavoir un Evesque Latin & un Evesque Grec , comme à Prefmilie & à Chelm ; il y a mesme trois Archevesques à Leopol, sçavoir un Latin , un Armenien & un Grec. Ces Grecs ont toûjours perseveré dans leurs erreurs & dans le schisme , jufqu'à ce que

Dieu toucha le cæur de Michel Rahoza Archevesque de Kiovie, Metropolitain des Grecs de ce païs-là,qui l'estoit aussi autrefois de toute la Moscovie. Ce Prelat aïant reconnu ses erreurs , prit la resolution de les abjurer & de s'unir avec l'Eglise Romaine. Il persuada aux autres Evelques de suivre son exemple. Il les assembla pour ce sujet le 2. Decembre 1994. Ils prirent tous la resolution de renoncer aux erreurs des Grecs & au Schisme , & d'embrasser les verités que l'Eglise Catholique enseigne ; & comme tous les Evelques

de ces deux Russies sont Moines de l'Ordre de saint Basile, ils n'eurent pas de peine à persuader la mesme chose aux

[ocr errors]

ز

« PreviousContinue »