Page images
PDF
[ocr errors]

: Ce ne fut pas seulement en Orient que la regle de saint

Basile fur reçue ; mais elle passa en Occident , aussi-tôt que ORDRE DI Rufin l'eut traduite en latin & avant que saint Benoîc eut S. Basilet, publié la sienne, il y avoit déja des Monasteres de l'Ordre de laint Bafile en Italie : quelques-uns ont même cru que saint Benoît s'y étoit soảmis ; puisque par le dernier chapitre de fa regle où il exhorte ses religieux à l'observer , il leur re. commande celle de saint Basile, qu'il appelle son pere, & dont il paroît qu'il a tiré la sienne, suivant le sentiment du cardi. nal de Torrecremara , lorsqu'il dit :eduéta eft Regula B. Be

In Regul. ncdifti tanquam fluvius quidam ex fonte Religionis , ex Regula s: Benede illa toti sæculo clarisima, omnium virtutum fplendore ornatillima B. Basilii. C'est

apparemment pour ce sujet que le pere dom Men. niti a mis dans son calendrier des Saints de l'Ordre de sainc Basile dont nous avons parlé, faint Benoît , aussi bien que saint Romain qui lui donna l'habit de l'Ordre de saint Basile, à ce qu'il dit ; mais cette melotte ou peau de brebis dont saint Benoît étoit revêtu, témoigne assez que ce n'étoit pas l'habit de l'Ordre de saint Basile qu'il reçur des mains de saint Romain ; & il semble que le P. Menniti ait voulu avoir sa revanche, en mettant dans son calendrier des Saints qui n'ont jamais été de l'Ordre de saint Basile ; comme saint Benoît, saint Romain , saint Jerôme docteur de l'église, saint Paulin évêque de Nole , sainte Paule & sainte Marcelle veuves Romaines , & plusieurs autres ; de même que Trithe. me & quelques écrivains de l'Ordre de saint Benoîc en ont mis beaucoup de cet Ordre, qui n'ont jamais été Benedictins.

Dom Alphonse Clavel & les autres historiens de l'Ordre de faint Balile, pretendent que la regle fur approuvée par le pape Liberius la même année qu'elle fut publiée & écrite par ce Saint l'an 363. qu'elle le fut aussi

par

saint Damase l'an 366.& par saint Leon sur la demande de l'empereur Marcian. Quelques-uns rapportent au long une lettre de ce pape qui est une réponse qu'il fait à cer empereur qui lui avoit écrit à ce sujet. Elle est datée de Rome du treize des calendes d'Aour de l'an 456. sous le consular d’Aëtius & de Studius. On la peut voir dans Ascagne Tambourin de l'Ordre de Vallombreuse, dans la vie de faint Basile écrite par le P. Dom Apollinaire d’Agrefta,& dans quelques autres écrivains

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]
« PreviousContinue »