Page images
PDF
[ocr errors]

ORDRE

[ocr errors]

Cesar Vec

. to il mondo.

de toutes les Nations du monde. Il est vrai que Veccellio a donné l'habillement des plus grands seigneurs d'Ethiopie, Militarsemblable à celui que l'Abbé Giustiniani a fait graver pour ANTOINE representer un de ces prétendus chevaliers de S. Antoine , & exLTHIOqui a été ensuite copié par Schoonebeck , & par le P. Bo-Ple. nanni. Mais au bas de cette figure, Veccellio n'a point marqué que ce fut l'habillement d'un de ces chevaliers ; il dit leulement que c'est celui des principaux seigneurs de la cour du Prete-Jean , qui portent une chemise de soye avec un capuce de fourures de grand prix, & qu'ils ont au cou de riches ornemens d'or & de perles : 1 principali personagi del Prele-Slovacia Jeani portano una camiscia di seta , & un Capucio di pelli ani-buhi, an imali di grandilimo prezzo , & al collo usano ornamenti grandif-char mofimi do10 & di gemme.

Cet habit n'a même rien de commun avec celui qui est marqué dans l'histoire de cet Ordre prétendu, composée par ce faux chevalier Abyssin; car il dit que lorsque l'on reçoit Fondation, un Chevalier, un Frere servant, ou un Oblat de cet Ordre, tie, to Reon leur donne un petit scapulaire noir , avec un tau bleu valiers de qu'ils portent sur la chemise , qu’à la profession d'un cheva-''Ordre de lier , on lui donne une soutane noire traînante à terre ; en Ethiopic. avec une croix bleue fur la poitrine : que par dessus la fou-Chaps tane, on lui met une cuculle noire, fort plissée par le cou

; ayant les manches longues qu'il s'entortille au tour des bras: qu'il y a aussi une croix bleue sur cet habit , qu'on lui donne encore une petite croix d'or de la même façon qu'il porte au cou. Il ajoûte que tous les chevaliers commandeurs, tant les religieux prêtres , que les militaires, assistent à l'office divin revêcus de cette cuculle noire , avec cette diffe. rence, que les manches des cyculles des prêtres sont fermées ; mais que les uns & les autres ont la tête couverte d'un capuce semblable à celui des Moines Benedictins : que l'habit des freres servans & des oblats prêtres est noir aussi : mais semblable , quant à la forme , à celui des Chartreux, à la difference que les oblats n'ont point à côté de leur habit, ces bandes

que les Chartreux portent , afin qu'ils soient distingués par ce moyen des freres servans : que les uns & les autres portent cet habit dans l’Abbaye; mais qu'ils ont une chape noire de la même façon que celle des Chartreux lorsqu'ils sortent. Enfin dans le Chapitre X. il dit que

l'habit des Tome I.

V

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

|

manteau long jusqu'à terre , plissé au collet, & une chape noire, qui est le même habit portent les chanoines de Benevent en Italie : que toute la difference qu'il y a, c'est que ces chanoines portent un bonnet quarré & les freres servans de l'Ordre militaire de S. Antoine un bonnet rond. Quant à l'habit des oblats, il est peu different, à ce qu'il pretend , de celui des seculiers. \§ des habillemens bien differens de celui que Schoonebeck & le P. Bonanni nous ont donné comme le veritable, que portent ces prétendus chevaliers de S. Antoine, dont nous avons ci-devant fait la description, quoiqu'ils ne parlent qu'après ce faux chevalier Abyssin, ou plutôt qu'après l'abbé Giustiniani,qui a été copié par Schoonebeck & le P. Bonanni qui s'en sont rapporté à ce qu'il a dit. Non seulement le P. Bonanni ne s'est pas contenté de faire graver l'habillement supposé de ces prétendus chevaliers de S. Antoine d'après l'abbé Giustiniani ; mais il a encore fait graver l'habillement supposé d'un prétendu grand-maître & celui d'un religieux de cet Ordre, habillemens qu'il a inventés,

& que nous avons fait aussi graver pour faire voir le peu de

[ocr errors]
[ocr errors]

Vie de Saint Pachome Abbé, premier Instituteur des Congrogations Religieuses.

" AINT Antoinea bien, à la verité , donné quelque per1 ) fection à la vie cœnobitique , mais l'on doit donner à · S Pachome la gloire de l'avoir affermie, par l'union de plusieurs Monasteres, qui, quoique gouvernés par des superieurs particuliers , étoient néanmoins tous soumis à un abbé ou superieur general ; c'est ce qui a formé la premiere congregation religieuse.

Il nâquit dans la haute Thebaïde vers l'an 192. son pere

[ocr errors][graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]

|

manteau long jusqu'à terre , plissé au collet, & une chape noire , qui est le même habit que portent les chanoines de Benevent en Italie : que toute la difference qu'il y a, c'est que ces chanoines portent un bonnet quarré & les freres servans de l'Ordre militaire de S. Antoine un bonnet rond. Quant à l'habit des oblats, il est peu different, à ce qu'il pretend , de celui des seculiers. \§ des habillemens bien differens de celui que Schoonebeck & le P. Bonanni nous ont donné comme le veritable, que portent ces prétendus chevaliers de S. Antoine, dont nous avons ci-devant fait la description, quoiqu'ils ne parlent qu'après ce faux chevalier Abyssin, ou plutôt qu'après l'abbé Giustiniani,qui a été copié par Schoonebeck & le P. Bonanni qui s'en sont rapporté à ce qu'il a dit. Non seulement le P. Bonanni ne s'est pas contenté de faire graver l'habillement supposé de ces prétendus chevaliers de S. Antoine d'après § Giustiniani ; mais il a encore fait graver l'habillement supposé d'un prétendu grand-maître & celui d'un religieux de cet Ordre, habillemens qu'il a inventés,

& que nous avons fait aussi graver pour faire voir le peu de

[ocr errors]
[ocr errors]

Vie de Saint Pachome Abbé, premier Instituteur des Congrogations Religieuses.

" AINT Antoinea bien, à la verité , donné quelque per· Y fection à la vie cœnobitique , mais l'on doit donner à S Pachome la gloire de l'avoir affermie, par l'union de plusieurs Monasteres, qui, quoique gouvernés par des superieurs particuliers , étoient néanmoins tous soumis à un abbé ou superieur general , c'est ce qui a formé la premiere congregation religieuse.

Il nâquit dans la haute Thebaïde vers l'an 192. son pere

« PreviousContinue »