Page images
PDF
EPUB

MOINIS

RIŁNS.

tent à manger pour leur retour M. Abdelahad m'a ausi afsuNESTO- - -ré, qu'il se trouve parmi les Nestoriens des Religieux de l'Or

dre d'un saint Ermite qui estoit natif de Mesopotamie , dont les Conyents ont esté ruinés

par

les Turcs ; c'est pourquoi ilsdemeurent avec ceux de l'Ordre de saint Antoine , qui ont presque les mesmes observances , n'y aïant de la difference que dans leur Office,ceux de l'Ordre de ce laint Ermite,dont il ne m'a pû dire le nom, recitant plus de Pseaumes que les autres. Il y en a d'autres neanmoins qui m'ont auili assuré que parmi les Nestoriens il n'y a que des Religieux de l'Ordre de laint Antoine.

Quoiqu'il en soit , tant les Religieux Nestoriens que les Religieuses ne mangent jamais de viande, ni beure, ni laitage en tout tems, & pendant leurs Caresmes ils ne mangent point de poisson & ne boivent point de vid;ce qui leur est commun avec tous les seculiers de cette Secte qui jeûnent aussi tous les Mercredis & les Vendredis de l'année. Čes Caresmes sont au nombrc defix , sçavoir le grand Caresme de l'Eglise universelle , qu'ils commencent le Lundy d'après le Dimanche de la Quinquagesime, & pendant lequel ils ne mangent qu’au soleil couchant. Celui des Apostres qui commence quinze jours avant. la Feste de faint Pierre. Celui de l’Aslomption de Nostre Dame qui dure ausli quinze jours, ausi-bien que

celui de l'Exaltation de la Sainte Croix.Celui d'Elie ou des Ninivites,qui n'est que

de huit jours ; & celui de la Nativité de Nostre Seigneur, qui dure vingt-cinq jours.

L'habillement de ces Religieux confiste en ane fontane ou yeste noire serréc d'une ceinture de cuir, & une robe pardeffus, coinine celle des Armeniens, avec des manches assez amples: ils ne portent point de capuce ,

& ont seulement un turban bleu. Les Religieuses font habillées de mesme, elles mettent seulement des linges noirs autour de la teste ; qui leur couvrent le menton jusques à la bouche , & ont pardessus ces linges une espece de voile noir fort petit, qai s'attache sous le mento11, comme on peut voir dans la figure que nous en donnons. Il faut que les Religieuses aïent plus de quarante ans

. pour recevoir l'habit Monastique, parce qu'on apprehende: qu'elles ne fortent pour se marier , ce qui n'empefche pas qu'iln'y en ait très souvent qui ne le fassene ; auffi-bien

que

des Moines , qui quittent auði quelquefois leur habit

pour

fe

[merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

JACOBU
TES.

rier', & mesme quoiqu'ils soient Prestres : ce que leurs Evel- MOINES ques

tolerent malgré eux ; car s'il y en a quelques-uns qui s'opposent à cet abus, les Religieux qui veulent se marier en demandent permission au Bacha;& pour lors l'Eyesque est obligé d'y consentir , de crainte que celui qui la demande ne fe falle Turc. Voilà ce que cause l'heresie , le schisme , & le peu

de discipline qu'il y a parmi la plutspart des Religieux d'Orient qui fe font foustraits de l'Eglise Romaine , & qui sont plustost Religieux de nom que d'effet. Le peu qu'il y a de Religieux Nestoriens dans les Monasteres qui sont la pluspart abandonnés, fait qu'on ne leur fait point faire de noviciat. Après qu'ils ont resté quelques jours en habit seculier , on leur donne l'ha- . bit Monastique,& ils declarent en le prenant qu'ils pretendent estre de l'Ordre de saint Antoine, ou de ce saint Ermite dont nous avons parlé. C'est en quoi confiste toute leur profession, celui qui leur donne l'habit, mettant le nom d'un de ces Saints dans les Oraisons qui fe disent en ces fortes de Ceremonies, le tout en langue Syriaque , ou Caldéene , qui est la langue dans laquelle les Nestoriens officient. C'est ce que j'ai appris de M. Abdelahad qui estoit lui-mesme Nestorienjou plustost Caldéen, nom que les Nestoriens convertis à la Foi

prennent, en quittant celui de Nestorien comme un nom infame.

[ocr errors]

CHAPIT RE: VII.

Des Moines Jacobites.
ES Jacobites, que l'on devroit plustost appeller Monophy- Rěnaudot

fetes, puisque ce noin convient particulierement à ceux Perpetuité qui croïent qu'il n'y a qu'une nature en Jesus-Christ, font Tom. 4.lvm. profession de suivre la doctrine de Diofcore Patriarche d'Ale- 1. chap. 7 xandrie , de Severe d’Antioche , & de Jacques surnommé Zanzale. Ils disent Anacheme à faint Leon & au Concile de Calcedoine , & ne reconnoissent qu'une nature en Jesus Christ, comme une seule personne & une seule volonté. Ils ont pris leur nom de ce Jacques dont nous venons de parler ; Parce qu'il a le plus contribué à maintenir cette heresie,&à l'étendre en Orient: Le farnom de Zirziale, ou de Bardaï, lelori les Arabes , & que les Grecs expriment par celui de Baradat, lazi fut donné à cause qu'il a'estoit ordinairemerit habillé que

TES.

drin.

MOINES de haillons, ou de pieces de ces grosses étoffes dont on collJACOBie vre les chamaux. Il fut secrecement ordonné Archevesque

par les Evesques de fa Secte qui eltoient en prison, en execution des Edits des Empereurs contre les heretiques ; & après avoir reçu d'eux une entiere autorité, il alla dans toute la Syrie, la. Mesopotamie , & d'autres Provinces. Partout où il ne trouvoit point d'Evesque, il en ordonnoit ain&i que des Preftres & des Diacres, & il en ordonna un fi grand nombre, que le nom de Jacobites demeura a ceux de la communion, qui l'ont toûjours eu en si grande veneration, qu'ils l'ont mesme inseré dans leur Calendrier.

Mais comme il y a quelques Auteurs qui disent qu'il estoit Disciple & contemporain de Severe Patriarche d'Antioche, qui vivoit à la fin du cinquiéme siécle , & qui soutenoit , à ce

qu'ils prétendent, les erreurs d’Eucychés & de Dioscore ; le Du Solier P. Du Solier de la Compagnie de Jesus dans son Traité histode Patriar. rique des Patriarches d'Alexandrie, pretend que ce ne fut ch. Alexan- que dans le septiéme fiécle que ce Jacques Zanzale emploia

tous ses foins à rassembler &à reunir les restes dispersés des Sectateurs d’Eucychés & de Dioscore. divisés en plusieurs branches,conous sous les noms de Severiens, de Theodofiens, de Gaïnaites , & de Julianistes , & fort affoiblis par les persecutions qu'avoient excitées contr'eux les Melchites ou Orthodoxes, fous l’Empire de Justinien , de Justin dit le jeune , de Tibere & de Maurice, & que des debris de ces Heretiques, il forma un nouveau parti sous fon nom. Il avouë que ce Jacques Zanzale , peut etre appellé Disciple de Severe Patriarche d'Antioche, qui certainement vivoit à la fin du cinquiéme siécle, mais seulement en ce sens, qu'il estoit un des plus zelés defenseurs des dogmes soustenus par ce Patriarche', & qu'il ne s'enfuit nullement de-là qu'ils aïent esté contemporains.

Comme il y en a qui prétendent encore que Severe & Jacques Zanzale, commencerent à broüiller en Orient sous l'Émpire d'Anastase , & que ce sentiment est appuïé sur l'autorité d'Anastase le Sinaïte qui dans le Livre intitulé le Guide ou le Conducteur , en specifiant les divers Sectateurs d'Eutichés & de Dioscore, n'oublie pas Jacques & fes Jacobites. Le P. Du Solier refpond que c'est à tort qu'on a fixé l'époque de ce livre à l'année sso.auquel temos vivoit à la verité un Anastase Par

« PreviousContinue »