Page images
PDF
EPUB

RIENS.

ployerent leur credit pour le faire confirmer patriarche par un Morri commandement exprés du Grand-Seigneur ; mais dans la Nestosuite les travaux & les fatigues lui ayant affoibli la vûe , il fit élireen sa place pour patriarche,un jeune homme très-Catho. lique & très-içavant, qui s'appelle aussi Mar. Joseph ; & qui s'employe tous les jours avec beaucoup de succès à la conversion de cette nation. L'ancien patriarche Mar. Joseph re. vint à Rome, où il est mort depuis quelque tems après avoir demeuré plufieurs années dans cette ville. Il avoit un neveu prêtre à Paris, qui y est mort,après y avoir demeuré pendant près de vingt années. Il se nommoit M. Dominique ou Abde. lahad. C'eft de lui dont j'ai appris les particularités suivantes, pour ce qui concerne les Moines Neftoriens.

Ces Religieux se disent tous de l'Ordre de saint Antoine. quoiqu'ils n'en suivent pas la regle , non plus que les Maronites; les Armeniens, les Coptes,& les autres dont nous avons deja parlé, n'ayant pour regle que certaines observances communes pour tous les Monasteres , où elles sont fort mal gardées;n'y ayant dans la plûpart de ces Monasteres que fort peu de subordination, à cause que les superieurs n'osent reprendre lesReligieux ni les châtier,dans l'apprehension qu'ils ont qu'ils ne se fassent Mahometans.

Les Monasteres de ces Religieux Nestoriens , sont en assez grand nombre; mais la plûpartabandonnés, principalement ceux qui sont le long du Tigre, & il y a fort peu de Religieux dans les autres ; excepté dans celui d'Hormoz qui est le plus considerable, dans lequel il y a environ cinquante Religieux. Ce Monastere, qui, comme nous avons dit, est le sejour ordinaire du patriarche, tire son nom d'Horfinisdas l'un des saints des Nestoriens. Il y a quelques autres Monasteres en Perse, dont le plus considerable est proche de Tauris. Il y en a aussi dans le pays de Karie sous la domination des Turcs , dans lesquels il n'y a qu'un ou deux religieux.

Parmi tous ces couvents il s'en trouve environ une vingtaine qui sont doubles, pour les Religieux & les Religieuses, feparés neanmoins d'habitation, mais dont l'église elt commune pour les uns & les autres. Ce sont les Religieuses qui nourrissent les Moines. Ils se levent à minuit pour reciter leur office , & font la priere le soir & le matin. Pendant le jour ils vont travailler à la campagne , & les Religieuses leur appre- .

[ocr errors]

Moines tenc à manger pour leur retour. M. Abdelahad m'a auffi affu: Nesro- ré, qu'il le trouve parmi les Nestoriens des Religieux de

l'Ordre d’un saint ermite qui écoit natif de Mesopotamie, dont les couvents ont été ruinés par les Turcs; c'est pourquoiils demeurent avec ceux del'Ordre de saint Antoine , qui ont presque les mêmes observances , n'y ayant de la difference que dans leur office, ceux de l'Ordre de ce saint ermite, dont il ne m'a pû dire le nom., recitant plus de pseaumes que les autres. Il y en a d'autres neanmoins qui m'ont aussi assuré

que parmi les Nestoriens il n'y a que des Religieux de l'Ordre de saint Antoine.

Quoi qu'il en soit,tant les Religieux Nestoriens que les Religieuses ne mangent jamais de viande, ni beure., ni laitage en taut tems,& pendant leurs carêmes ils ne mangent point de poisson & ne boivent point de vin;ce qui leur estcommun avec tous les seculiers de cette secte qui jeûnent aussi tous les Mercredis & les Vendredis de l'année. Ces carêmes sont au nombre de six ; sçavoir , le grand carême de l'église universelle, qu'ilscommencent le Lundi d'après le Dimanche de la Quinquagefime, &pendant lequel ils ne mangent qu'au soleil couchant. Celui des Apôtres qui commence quioze jours avant: la fête de saint Pierre. Celụi de l'Assomption de Notre-Dame. qui:dure ausfi quinze jours, aussi bien

que

celui de l'Exalta. tion de la Sainte-Croix. Celui d'Elie ou desNinivites, qui n'est. que de huit jours ; &.celui de la Nativité de Notre Seigneur, qui dure vingt-cinq jours.

L'habillement de ces Religieux consiste en une soutane. ou veste noire serrée d'une ceinture de cuir, & une robe pars dessus, comme celle.des Armeniens, avec des manches allez. amples : ils ne portent point de capuce , & ont seulement un turban bleu. Le Religieuses sont habillées de même, elles mettent seulement des linges noirs autour de la tête, qui leur couvrentle menton jusques à la bouche , &ont pardellus ces linges un espece de voile noir fort petit , qui s'attache sous le menton, comme on peut voir dans la figure que nous en don. nons. Il faut que les Religieuses ayent plus de quarante ans pour recevoir l’habit monastique ; parce qu'on apprehende qu'elles ne sortent pour se marier, ce qui n'empeche pas qu'il n'y en ait très-souvent qui ne le fassent; aussi bien que

des Moines , qui quittent ausi quelquefois leur habit pour se ma.

[ocr errors]

.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors]
« PreviousContinue »