Page images
PDF
EPUB

do 305

II2

Stratius (Thcodore ) General de l'Ordre martyre.

341 des Cacines , ne sçait qui est le saint Ayant esté ramenée chez les pareos, Albert qui leur a donné une Regle. elle prend la resolution de vivre en los

304
litude.

la melme. Est en peine de ce que l'on doit insea La lecture des Romans & les conversarer dans les Leçons de son Office. la tions trop libres avec quelques-unes de

mesme.

ses parentes , luy font perdre les senConsulte à ce sujet Aubert le Mire , timens de picté.

la mesme. Doyen de l'Eglise d'Anvers. la meme. Eft mise en pension chez des Religieu

ses Augustines à Avila.

342 Ce General donne une Regle aux Entre dans le Couvent des Carmelites

Tiergaires de son Ordre. 381 de la mesme Ville & y prend l'habit. Studius , Consul, fonde à Constantino

la meme. ple un celebre Monastere de l'Institut Ses frequentes maladies. La mesme do des Acéineres, qui fait donner austi

343 à cet Ordre le nom de Studites. 241 Entreprend la Reforme de son Ordre. Grand nombre de Moines qu'il y avoit

344 dans ce Monastere.

la meme. Establit le premier Monastere de CarStudstes. Voyez Acémetes.

melices Dechaussées à Avila.

345 Suriens. Nom que les Jacobites Catholi. Et le premier Couvent des Carmes Deques prennent aprés avoir abjuré leurs

chaussés à Durvelle. 351. fuivantes. erreurs.

Prend l'habit de la Reforme.

347 Obriennent une Eglise à Rome pour y

Dresse des Constitutions qui font apcelebrer selon leur Rit. 113. Voyez prouvées par le Pape Pie IV.la mesme. Jacobites.

Sa mort.

355 Syncletique ( Sainte ) fonde les premiers Nombre des Couvens tant d'hommes Monasteres de filles.

48

que de filles de la Reforme qui estoiene Differens sentimcas de plusieurs Escri- déja establis lorsqu'elle mourut. La vains sur l'Auteur de sa Vie. la mesme.

mesme. Plusieurs veuves & filles se mettent Thibaut ( le Pere Mathieu ) Carme , veut sous la conduite.

82 quitter son Ordre à cause du relâcheSa patience dans sa maladie.

ment qui s'y estoit introduit.

334 Sa mort.

si Ne peut eftre reçu dans celuy des T

Chartreux ni chez les Carmes Dea chaussés.

la mesme. Ellier ( le Pere Philippes ) Carme, Aide le Pere Bouhourt à establir la soutient dans des Theses publiques Reforme.

335 qu'il eltoit probable que Pythagore & Thomallan ( le Pere ) son sentiment sur ses Disciples estoient Religieux Profez l'origine de la Vie Monastique com, de l'Ordre du Mont-Carmel. xxiv. de battu.

25. do suivantes. la Pref. Tiercaires de l'ordre des Carmes. Voyez Thecla-haymanot l'un des Restaurateurs Tiers-Ordre des Carmes.

de la Vie Monastique en Ethiopic. 135 Tiridale Roy d'Armenie, Fable que les Therape'ttes Auteurs de la Vie Monasti- Armeniens debitent à son sujet. 32 que.

Tiers-Ordre des Carmes , institué

par

le Appellés Jesséens par plusieurs Escri- Prophete Elie , selon le Pere Coria Re

3
ligieux Carme.

378 Dispute entre le Pere Bernard de Mon- Fauíses Bulles qu'il cite pour prouver faucon & M. le President B ***

l'Antiquité de cet Ordre. la mesme: chant leur Christianisme & leur Mo- Contradictions de cet Auteur. 379 nachi(me.

83

TEM

2

vains.

tou

ago Cuivantes. Sentiment plus raisoarable des autres Thereld ( Sainte ) sa naissance & les pa. Escrivains Carmes sur l'origine de ce

340 Tiers-Ordre. la m=sme esem 380 Quitte la inaison de soa pere avec l'un Regle de ce Tiers-Ordre & ce qu'elle de les freres pour aller chez les Infi- contient.

381 delles , dans le dell-ia de souffrir le Traxillo , Ordre Militaire , tiroit fon

rens.

1

origine de celuy de Mont-joye. 279 ques Monasteres de Treves. 162 Pourquoy appellé de Truxillo. la mes. Vrbain IV. Pape , unit l'Evelché d'Acre Est incorporé dans celuy d'Alcantara. au Patriarchat de Jerusalem. 316

la mesme. V ar abiedt, nom que les Armeniens donV nent à leurs Docteurs.

95 V Alens [ l'Empereur ] veut introduire Ont une autorisé presque égale à la

.
173
Patriarchale.

la mesme. Condamne saint Basile au bannisse- Vaftel [ Pierre ] Carme Reformé d'Ament & n'en peut figner l'ordre , les loft & Prieur d'Anvers, attribuë à Jean plumes dont il se fervit s'estant rom- II. Patriarche de Jerusalem plusieurs puës par trois fois.

174 Ouvrages faux & supposés. 301 Valentin de faint Amand Historiographe Vion d'Herouval [ M. ) mêlé malgré

de l'Ordre des Carmes, l'un des grands luy dans la querelle des Carmes & des Adversaires du Pere Papebroch Je- Jesuites de Flandre.

288 suite.

288

Reponse que les Carmacs font courir Les Libelles qu'il escrit contre ce Pe- sous son nom à la Lettre de Monsieur la mesme. du Cange.

289 Vierges, il y en avoit dès les premiers En donne un desaveu public. la mesmo.

siécles de l'Eglise , qui estoient consacrées à Dieu.

Z Vigile Diacre fait une collection des ma- Ergeof-Troitza, Monastere celebre ximes & des coustumes des anciens

Moscovie.

208 Moines, sous le titre de Regle Orien- Le Czar y va deux fois par an en pele

161 rinage , & y est défrayé avec sa suite Cette Regle est observée dans quel

par les Moines.

la mesmo.

re.

28

[ocr errors]

tale.

ADDITIONS ET CORRECTIONS.

PA

Ag. xix. lig. II. 1684. lisez 1484. pag. xxxv. lig. 17. hæsteni lisez hæfsteni. pag.

xliv. lig. 11. effacez de Acosta. ibid. S. Pestri lisez S. Petri. pag. liv. lig. 12. Du mesme Istoria o Vero Elogi , &c. cet article doit suivre celuy de Seraphino Razzi qui eft p.ushaur. lig. 3. pag. lix. lign. 12. Generalis. l.fez Generali. pag. lxxv. lig. premiere. Apostolique lisez Apologetique pag. 3. lig. antepenult

. aprés Bernard de Mont-faucon, ajoutez Religieux Benedictin de la Congregation de saint Maur. pag. 9. lig. prem. le Alexandric, lsfez. Alexandrie. pag. 42. lig.s. apparemmant lifez apparemment pag. 45. lig. 30. appellare , lisez appellari. pag. 47. lig. 36. li je combat , lsfez fi je combats. pag. 119. lig. dern. Prephete, lifez Prophete. pag. 157. lig 15. melottes, lisez melotte. pag. 177. lig. 3. reunis , lisez reuni. pag. 197. lig. 8. ausgels , lifez aufquels. pag. 222. lig. 26. prefellion , lifez profession.pag. 256. lig. dern. Signeurs, lijez Seigneurs. pag. 237. lig. 6. qui fui , lisez qui fur. ibid. aprés saint Bafile, ajoutez , par rapport aux observances de la Regle de ce Saint. pag. 244. lig. 25. aprés 1308. ajoutez ce qui leur fit donner le nom de Barthelemites de Gennes. pag. 312. lig. 22. Aprés Indulgences , ajoutez pour augmenter la solemnité de ces fortes do Ceremonies, & ils en accorderend aufli. pag. 314. lig. s. fi peu de tems , eff.sce7 li. pag. 328. lig. 9. Congregatlon , l'[tz Congregation. pag. 332. lig. 29. y fit porter , bilez y fit poser. pag. 338.18.9.fui , lilez tur. ibit. lig. 34. confirmée , lisez confirmé. pag 340. lig. 11. manche, lulez manches. page 344. à la marge aprés Reforme , effacez des Religieux. pag. 357. lig. 6. Provinces, trez Province. pag. 361. lig. 21. que l'an , lisez que vers l'an. 019. 369. lig. 28 celles, lisez celle. pag. 381.11g 3. Theore , lisez Theodorc.pag.386. iign. prem. du titre du Chapitre Militaires , li iz Militaire. pag. 390 lig. 23. Aprés Carmel, 41041e7 & de Saint Lazare de Jerusalem. $4g 392. lig. 29. Cheanoines, lilez Chanoines. pag. 396. logo is a'ris Aigrette , ajoutsz Il y a encore l'Huillier de l'Ordre, qui a seulement un juste-au-corps violet , & porte une Malle de pcrmcil doré.

[ocr errors]

'Ay lů , par ordre de Monseigneur le Chancelier, l'Ouvrage qui a pour Titre:

Histoire des Ordres Monastiques, Religieux, Militaires, e de loutes les Congregatrons de i'un cos de l'autre sexe qui ont été jusques à present, contenant leur Origine de Fondation , leurs progrés , les évenemens les plus considerables qui y font arrivés de leurs Ob ervances, la Deca lence des uns, doc. On ne peut assez louer son Auteur d'avoir conçu un deflein si vaste , & de l'avoir , par un travail immense, si heureusement crecuté. Je ne doute point que le public ne Iny rende justice, en reconnoissant que jusqu'à present il n'a rien paru en ce genre de li parfait & de fi travaillé. Fait à Paris le 20. May 1712.

AN QUETIL.

PRIVIL EG E

DU ROT.

ne

L

fcaux Conseillers , les gens tenans nos Cours de Parlement , Maistres des Rer questes ordinaires de nostre Hotel, Grand Confeil, Prévost de Paris, Bailifs , Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils , & autres nos Justiciers qu'il appartiendra , SALUT : Nostre bien amé * * * nous a fait remontrer que depuis plusieurs années il a travaillé à un Ouvrage qui a pour Titre : Histoire des Ordres Monastigues Religieux eo Miitaires , in de toutes les Congregations de l'un des de l'autre Sexe qui ont esté jusqu'à present ; enrichie de plus de quatre cens Planches en Taille-douce , laquelle Histoire il desireroic donner au public, s'il nous plaisoit luy en doener noitre Permission, & luy accorder nos Lettres de Privilege sur ce neceíTaires : mais cemme il

pelit

faire imprimer cette Histoire , & faire graver les planches necesfaires, sans engager des Imprimeurs & des Graveurs dans une tres grande dépense, & qu'il est à craindre que quelques-autres ne voulussent profiter de leur travail, par des Impressions & des Gravures contrefaites : A CES CAUSES, voulant traiter favorablement ledit Exposant : Nous luy avons permis & permettons par ces présentes , de faire imprimer ladite Histoire , & faire graver lesdites Planches necessaires en un ou plusieurs volumes , conjointement ou séparément, en telle forme , marge caractcre , & autant de fois que bon luy semblera , & de les faire vendre & debiter par tels Imprimeurs ou Libraires qu'il voudra choisir par tout noftre Royaume , pendant le tenis de VINGT ANNE'Es consecutives , à compter du jour de la date desdites présentes. Faisons défenses à toutes personnes , de quelque qualité & condition qu'elles puislent estre , d'en introduire d'impression étrangere, dans aucun lieu de noftre obé lance ; & à tous Imprimeurs-Libraires, Graveurs, Imprimeurs , Marchands en Taille-douce , & autres , d'imprimer , faire imprimer, & contrefaire ladite Hiltoire, ni d'en faire aucuns extraits , mesme de graver aucunes defdices Planches, soic en grand ou en petit , en tout ni en partie , sans la permission expreffe & par écrit dudit Exposant , ou de ceur à qui il aura transporté son droit, à peine de fix mille livres d'amendc contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous , un tiers à l Hostel Dieu de Paris, l'autre tiers audit Exposant , de confiscation cant des Planches & Estampes, que des Exemplaires contrefaits, & des ustanciles qui auront fervi à ladite contrefaçon, que nous entendons estre saisis en quelque lieu qu'ils soient trouvez, & de tous dépens , dommages & incerests, à la charge que ces presentes seront enregistrées tout au long sur le Regiftre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris , & ce dans trois mois de la date d'icelles ; que l'impression de ladire Histoire & gravure deldites Planches sera faire dans nostre Royaume & non ailleurs , en bon papier & en beaux caracteres , conforınément aux Reglemens de lai Librairie ; & qu'avant que de l'exposer en veace, il en sera nus deux Exemplaires

[ocr errors]

dans nostre Bibliotheque publique, un dans celle de nostre Chasteau du Louvre, & un dans celle de nostre tres-cher & feal Chevalier , Chancelier de France, le sieur Phelypeaux , Comte de Pontchartrain, Commandeur de nos Ordres, le tout à peine de nullité des présentes; du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir l'Exposant ou ses ayans cause, pleinement & paisiblement, sans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ou empeschement. Voulons que la copie deldices Présen, tes, qui sera imprimée au commencement ou à la fin de ladite Histoire , soit tenuë pour dúëment lignifiée , & qu'aur copies collationnées par l'un de nos amez & fcaux Conseillers & Secrecaires, foy soit ajoûtée comme à l'Original : Commandons au premier notre Huillier ou Sergeat de faire pour l'execution d'icelles cous Actes requis & neceffaires, sans autre permission, & nonobstant Clameur de Haro, Charte Normande , & Lettres à ce contraires : Car cel est nostre plaisir. Donné à Versailles le dix-neuviéme jour du mois de Juin, l'an de grace mil sept cens douze , & de noss tre regne le soixante & dixiéme : Par le Roy en Ion Conseil , Signe,

DS SAINT HILAIRE:

Ledit *** a cedé le présent Privilege à JEAN-BAPTISTE COIGNARD, Imprimeur & Libraire ordinaire du Roy , & à NicoLAS GOSSELIN, Lin braire , pour en joüir toûjours en son lieu & place , suivant les conventions faites cntr'eux, le 21. Juin 1712.

Registré sur le Registre, n. 515. de la Communauté des Impriments de Libraires de Paris, page 475. n. 589, conformément aux Reglemens , notamment à ľ Arrest du 13. Aout 1703. Paris ce 13. jour du mois de Juillet 1712. Signé Josse, Syndic,

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]
« PreviousContinue »