Page images
PDF
EPUB

ARCHI
CONFRA-
TERNITE

gregation ni Province, estant immédiatement sousmis au General , comme nous avons dit ailleurs,

Les Confreres qui furent associés à cette Confrairie eu- DE NOTRE rent d'abord une Chapelle dans cette Eglise ; mais afin d'a-DAME DE voir plus de liberté pour faire leurs exercices , ils ont depuis CARMELJ fait bâtir un Oracoire au Mont Magnanopoli, où ils s'allemblent pour y reciter en commun l'office de la Vierge, &

Y faire celebrer les divins Offices. Leur habillement consiste en un sac de couleur tannée , auquel est attaché un Capuce qui leur couvre le visage, descendant en pointe jusqu'à la ceinture,n'y aïant que deux petits trous à l'endroit des yeux,afin qu'ils puissent voir & n'estre point veus. Leur sac est lié d'une ceinture de cuir , & ils ont sur les épaules un camail ou mozette de serge blanche. Quoique cette Confrairie ait le titre d'Archiconfraternité, elle ne joüit pas neanmoins du privilege

des autres Archiconfraternités qui sont ainsi appellées à cause qu'elles sont Chefs & Superieures Generales des Confraternités qu'elles aggregent à leur Institut , qui doivent observer les mesmes Regles & les mesmes Statuts, & porter leur habillement ; mais le General de l'Ordre des Carmes, ou ceux à qui il en donne commission, ont seuls le droit d'eriger des Archiconfraternités ou Confraternités de Notre-Dame du Mont-Carmel.

Carol. Barthol. Piazza. Opere pie di Roma. part. 1. Tratt. 6. cap. I3.

[ocr errors]

Tome 1.

Сcc

CHIVALIERS DB L'ORDRE DE NOTRE DAME DE MONTCARMELO

CH A P I T R E. LIV.
Des Chevaliers de l'Ordre Royal , Militaires do Hospita-

lier de Notre-Dame du Mont-Carmel cas de S. Lazare
de ferufalem.

[ocr errors]

N.

Ous avons dit dans le Chapitre X X XLI. en par

lant de l'Ordre de faint Lazare,qu'il avoit toûjours subIlité en France , quoiqu'il eust esté supprimé par Innocent VIII. l'an 1490. qu'après son retabliffement par Leon X. il y

avoit eu des Grands-Maistres de cet Ordre en Italie, qui fe difoient Grands-Maistres de l'Ordre de faint Lazare de Jerusalem par tout le monde , quoiqu'il y euft de veritables . & legitimes Grands-Maistres en France qui avoient succedé les uns aux autres sans interruption depuis l'établissement de l'Ordre; & qu'enfin le Pape Gregoire XIII. avoic uni cet Ordre l'an 1572. à celui de faint Maurice en Savoye , nouvellement institué par le Duc Emmanuel Philbert , fans que cette union ait porté prejudice à l'Ordre de saint Lazare en France, dont le Roi Henri IV. donna la Grande-Maistrise à Phil bere de Nereftang , qui fut aussi premier Grand-Maistre de

l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel que ce Prince insTour de S. titua dans son Roïaume. Le Pere Toussaint de saint Luc dic Hifi de

le Roi ne fit cette institution de l'Ordre de Notre-Dame que

du Mont-Carmel, que pour faire fleurir davantage celui de Lazara , p. saint Lazare , & lui faire restituer les biens qu'on lui avoit

usurpés en unissant l'Ordre du Mont Carmel à celui de saint Lazare. Monsieur Herman pretend qu'Aimar de Chattes qui estoit Grand-Maistre de ce dernier,conçut l'envie de le remet-. tre dans son premier lustre ; mais qu'aïant esté prevenu par la mort , Philbert de Nereftang lui succeda dans ce dessein, & emploïa fi heureusement son pouvoir auprès d'Henri I V.. que ce Monarque aïant poursuivi à Rome le retablissement de cer Ordre , il obtint du Pape Paul V. l'effet de sa demande, par une Bulle fort avantageuse donnée l'an 1607. mais que comme ce Prince voulut,à l'imitation du Duc de Savoïe, joindre aulli un altre Ordre à celui de saint Lazare pour lui donner un nouveau relief, il établit celui de Notre-Dame du

Luc. Abregé

l'Ord. de S.

16.

Grand Maître de l'ordre de Notre Dame de Mont-Larmul, 96.

et de St Lazare de Jerusalem .

DE A

[merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors]

LIERS DB L'ORDRE

DAME DU MONT

Cata. Ord.

Mont-Carmel. Le Pere Bonanni a avancé qu'Aimar de Chat- CAEVA tes estant Grand-Maistre de l'Ordre de faint Lazare en Franre, conçut le dessein de le retablir entierement,& de lui faire de Notre restituer tous les biens qui lui avoient esté ostés, mais qu'estant mort avant que d'avoir executé son dessein , Philbert de Ne- CARMEL. restang , qui lui avoit succedé dans la Grand-Maistrisse , alla à Rome où il obtint du Pape Paul V. qu'à l'avenir son milie. n. 65. Ordre feroit appellé l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel.

Mais tous ces Auteurs sans parler de plusieurs autres,ont esté contre la verité de l'Histoire. Henri IV, n'institua l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel, que pour donner des marques de fa pieté & de fa devotion envers la sainte Vierge. Il escrivit à fon Ambassadeur à Rome , pour obtenir du Pape Paul V. l'erection de cet Ordre & sa confirmation par autorité Apostolique : ce que ce Pontife accorda par une Bulle du 16. Fevrier 1607. par laquelle il donna pouvoir à ce Prince de nommer le Grand-Maistre de cet

. Ordre, lequel pourroit creer autant de Chevaliers que bon lui sembleroit

. Il permit à ces Chevaliers de se marier ,. & après la mort de leur premiere femme de passer à de secondes noces & d'épouser mesime une veuve. Il les obligea à faire veu d'obéissance & de

garder la chasteté conjugale, & leur accorda la permission de pouvoir avoir des pensions sur toutes sortes de Benefices en France, quoiqu'ils fussent mariés & mesmes bigames, sçavoir le Grand-Mailtre , jusqu'à la somme de quinze cens ducats d'or , & les Chevaliers jusqu'à cinq cens ducats d'or de la Chambre Apostolique,ces deux sommes evaluées à six mille livres monnoye de France.Et dans cetteBulle il n'est nullemenc fait mention de l'Ordre de saint Lazare, non plus que dans une seconde que le mesme Pape donna au mois de Fevrier de l'an 1608. par laquelle il prescrit à ces Chevaliers leurs obligations , qui font de faire leur profession de foi avant leur reception à l'Ordre, de se confesser & communier le mesme jour qu'ils recevront l’habit , de porter sur leurs manteaux une croix de couleur tannée, au milieu de laquelle il y aura l'Image de la sainte Vierge, de faire væud'obéissance & de chasteté conjugale, de porter les armes contre les ennemis . de l'Eglise , lorsqu'ils en seront requis par le faint Siege & le Roi tres-Chrestien;de reciter tous les jours l'Office de la saince

Сcc ij

« PreviousContinue »