Page images
PDF
EPUB

LIERS DE
I'ORDRE

MONT-
CARMEL.

;

[ocr errors]

CHEVA- rante-cinq Commanderies. Le Roi , par ses Lettres Patentes

du 28. Decembre 1680. fit l'erection de ces cinq Grands PrieuDe Notre rés, & Sa Majesté dressa encore des Reglemens touchant la RAME DU maniere de parvenir aux Commanderies , tant anciennes que

nouvelles. Les cinq Grands-Prieurés qui furent érigés, furent celui de Normandie, dont la residence estoit au Montaux - Malades près de Rouen ; celui de Bretagne , dont le Chef-lieu estoit à Auray , & avoit pour Annexe la Commanderie de Blois ; celui de Bourgogne , dont la residence estoit à

; Dijon ; celui de Flandre, dans le Chef-lieu estoit à Lille ; & le cinquiéme estoit celui de Languedoc, On establit aussi un Conseil de l'Ordre à l'Arsenal, qui fut composé du Vicaire General, du Chancelier , du Procureur-General, du GrandMaistre des Ceremonies, du Tresorier , du Secretaire, & de cinq Conseillers de l'Ordre.

Mais après la mort du Marquis de Louvois arrivée le 16. Juillet 1691. les affaires de cet Ordre changerent de face. Sur les remontrances que firent au Roi quelques Ordres qui avoient elté declarés éteints ou supprimés de fait ou de droit, & dont les biens avoient esté unis à celui du Mont-Carmel & de saint Lazare par l'Edit de 1672. Sa Majesté nomma des Commissaires

pour

l'examen de cet Edit ; & après que les, Commissaires eurent écouté les raisons des Parties, & en eurenc fait raport au Roi, Sa Majesté, par un autre Edit du mois de Mars 1693. revoqua celui de 1672. desunissant de l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel & de saint Lazare, les maisons , droits, biens & revenus, qui estoient possedés, avant le premier Edit, par les Ordres du saint Esprit de Montpellier , de saint Jacques de l'Epée de Lucques, du saint Sepulcre, de sainte Christine de Somport , de Notre-Dame dite Teutonique, de saint Louis de Boucheraumont, & autres Ordres Hospitaliers , Militaires, Seculiers & Reguliers ; comme aussi les Maladeries & Leproseries , Hospitaux , Hostels-Dieu, Maisons-Dieu , Aumosneries , Confrairies, Chapelles , & autres lieux pieux du Roïaume, mesme ceux destinés pour

les Pelerins & les pauvres, unis à l'Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel & de faint Lazare par l'Edit de 1672. & Declaracions intervenuës en consequence, soit que ces Hospitaux ou lieux pieux fussent possedés en titre de Benefices ou de fimples administrations, & quoique l'Hospitalité n'y fust pas gar

&

ز

[ocr errors]

Novice de l'ordre de Nôtre Dame de Mont-Carmel,

et de s.* Larare de Jerusalem .

100

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

L'ORDRE

MONT-
CARM5L

ver par

[ocr errors]

dée. Sa Majesté voulut que les biens & revenus possedés CHEVA* avant cet Edit de 1672. par les Ordres du saint Esprit de Mont-LTER'S DE pellier & les autres , leur fussent rendus & restitués, & main- DE NOTRE tint les Chevaliers de Notre-Dame du Mont-Carmel & de DAME DU saint Lazare dans la possession des Commanderies , Prieurés Hospitaux & autres lieux qui leur appartenoient avant cet Edit.

Au mois de Decembre de la mesme année , Sa Majesté nomma pour Grand-Maistre de cet Ordre Monsieur le Mar. quis de Dangeau , qui en cette qualité lui préta serment de fic delité le 18. Decembre 1695. Le 29. Janvier de l'année suivante 1696. il se rendit dans l'Eglise des Carmes des Billettes, où il jura sur les saints Evangiles, d'observer & de faire obser

les Chevaliers les Statuts de cet Ordre. Ensuite les anciens Chevaliers lui préterent obeiffance, & après la Messe il en fit trente-cinq nouveaux ausquels il donna l’Epée, la Croix, & le Livre des Regles.

Jusques-là ces Chevaliers n'avoient point eu d'habits de ceremonies , ils portoient seulement à la bouconniere du jufte-au-corps , comme ils portent encore à present, une Croix d'or à huit rais , d'un costé émaillée d'Amarante avec l'Image

de la Vierge au milieu , & de l'autre costé émaillée de finople avec l'Image de saint Lazare aussi au milieu , chaque raïon pometé d'or , avec une Fleur de Lis aussi d'or dans chacun des angles de la Croix qu'ils attachent à un ruban de couleur amarante ; & les Freres Servans ne portoient , comme ils font encore à present, qu'une Medaille aux mesmes émaux attachée à une chaisne sans ruban. Mais Monsieur le Marquis de Dangeau a ordonné des Habits pour les Ceremonies , & qui sont differents selon la qualité des Chevaliers. Celui du Grand-Maistre consiste en une Dalmatique de toile d'argent sur laquelle il met un long Manteau de Velours amarante femé de Fleurs de Lis d'or, de Chifres & de Trophées aussi en broderies d'or & d'argent ; les Chifres forment le nom de Marie au milieu de deux Couronnes. Celui des Chevaliers de Justice consiste en une Dalmatique de farin blanc , sur laquelle il y a une Croix de la hauteur & de la largeur de la Dalmatique, écartelée de couleur tannée & de sinople , & par dessus la Dalmatique un long Manteau de Velours amarante , au costé gauche duquel il y a une Croix tannée en bro

[ocr errors]

ز

[ocr errors]

DE I'ORDRE

[ocr errors]

CHEVA- derie , au milieu de laquelle il y a l'Image de la Vierge. Les LIERS D' Chevaliers Ecclesiastiques ou Chapelains ont un Rocher sur DE NOTRE eur Soutane , & sur le Rocher un Camail de Velours amaDAME DU cante avec la Croix en broderie au costé gauche. Le Manteau CARMI. des Freres Servans n'est que de drap, & ils n'ont sur le costé gauche que

leur Medaille en broderie. Les Novices ont seulement un petit Manteau de satin verd, auquel est attaché une espece de Capuce , & le Herault a une Dalmatique de Velours amarante , aïant par devant un Escusson en broderie d'argent où sont les Armes de l'Ordre, qui sont d'argent à la Croix écartelée de couleur tannée & de sinople, l'Escu surmonté d'une Couronne Ducale. Les uns & les autres , à l'exception des Chevaliers Ecclesiastiques qui ont un bonner quarré, portent une Toque de Velours noir avec des plumes noires & une aigrette. Ils s'assemblent ordinairement aux Carmes des Billettes ; mais ils solemnisent la Feste de Notre-Dame du MontCarmel & celle de saint Lazare dans l'Eglise de saint Germain des Prez , où ils se trouvent tous en habit de ceremonie.

Pour eftre reçu dans cet Ordre, il faut faire preuve de Noblesse de trois quartiers , tant du colté paternel que maternel. Le Grand-Mailtre peut neanmoins dispenser de la rigueur des preuves de Noblesse , ceux qui ont rendu des services confiderables au Roi ou à l'Ordre , & les recevoir Chevaliers de grace. Les Ecclesiastiques qui veulent faire preuve de Noblesse, tiennent rang parmi les Chevaliers de Justice, & il y a encore des Chapelains & des Freres Servans qui ne sont Les Chevaliers , tant Ecclesiastiques que Laïques , païent pour leur passage dans l'Ordre mille livres, & les Chapelains & les Freres Servans cinq cens livres.

Voici ce qui se pratique à leur reception & à leur Profession, conformément au nouveau Ceremonial imprimé en 1703. La Messe estant finie,& le Grand-Maistre ou son Representant estant assis dans un Fauceüil , l'Officiant revestu d'une Chappe fait les benedi&tions de la Croix & de l'Epée, après quoi le Novice qui a toûjours esté à genoux pendant ces Benedictions, se leve & va se presencer devant le Grand-Mailtre qui lui dit: Que demandez-vous, Le Novice respond : Fe vous supplie tres-humblement, Monseigneur, de me donner l'ór. dre de Chevalerie de Notre-Dame de Mont-Carmel da de saint

pas Nobles.

« PreviousContinue »