Page images
PDF

ce que l'on pretend ; le second , pour avoir esté l'Auteur des Congregations Religieuses ; & le troisiéme , pour avoir esté l'Instituteur d'un Ordre qui a fait pendant un tems un des plus beaux ornemens de la France, & dont la Regle a esté observée conjointement avec celle de saint Benoist dans quelques Monasteres. , Je ne parlerai pas de plusieurs Saints Solitaires que la pluspart des Escrivains mettent au nombre des Fondateurs d'Ordres, parce que nous ne les regardons pas tant sous cette qualité ; que sous celle de simples Superieurs ou Abbés, qui avoient la conduite de plusieurs Moines & Solitaires. Enfin si je donne quelquefois le titre de Saint & de Bienheureux à § Fondateurs ou autreS personnes qui n'ont pas esté reconnuës pourtelles par l'Eglise, je n'ai pas pretendu les mettre au nombre de ceux qu'elle prie publiquement & dont elle invoque l'assistance , je § trop soumis aux ordres des Souverains Pontifes , principalement au Decret d'Urbain VIII. qui le défend expressément, & je n'ai pretendu leur donner ce nom qu'au sens de l'Apostre, qui appelle les Fidelles des Saints, soûmettant entierement mon Ouvrage à l'autorité de l'Eglise. Peut-estre que la sincerité avec laquelle j'ai parlé dans cette Histoire, n'aïant en vuë que laverité que je ferai toûjours gloire de soûtenir, m'attirera des reproches de la part de quelques personnes interessées ; mais je m'en consolerai aisément; trop heureux si le public me sçait quelque gré d'un travail de plusieurs années, pour lequel il m'a fallu faire de grandes recherches , & consulter plus de quinze cens Volumes. Mais si je les ai consultés, je ne les ai pas tous suivis, & je ne me suis arresté qu'à ceux qui ont parlé selon la verité. Il y en a

plus

plus de treize cens qui regardent l'Histoire Monastique, les Ordres Militaires & les Congregations Seculieres, dont je donnerai un Catalogue qui pourra estre de quelque utilité à ceux qui ont des Bibliotheques curieuses & qui voudront les augmenter ; ce que je ferai d'autant plus volontiers, que c'est par le § de l'Illustre Abbé qui a inspection sur les Sciences, & qui les †o avec autant de lumiere que de zele & de OIltC. Je n'aurois pû reussir dans une si grande entreprise, sans le secours que j'ai tiré de plusieurs Bibliotheques, dont les plus considerables sont celles du Roi, celle de feu M. l'Archevesque de Rheims, presentement en la possession des Chanoines Reguliers de l'Abbaïe de sain te Genevieve du Mont à Paris; & celle du College des RR. PP. Jesuites de la mesme ville. Ainsi je ne sçaurois trop témoigner de reconnoissance à feu M. Clement premier Garde de la Bibliotheque du Roi; à M. Anquetil, ci-devant Bibliothequaire de feu M. l'Archevesque de kheims; & au R. P.Hardoüin Bibliothequaire du College des Jesuites, qui m'ont donné un libre accès dans ces celebres Bibliotheques qui ont esté commises à leurs soins.J'en conserverai toûjours beaucoup pour ces Illustres défunts, le R. P. Dom Jean Mabillon & son fidelle Compagnon le R. P. Dom Thierry Ruinart , Religieux Benedictins de la Congregation de saint Maur, que la mort a enlevés aux Sçavans, presque dans le mesme tems; qui m'ont donné connoissance de quelques Congregations de leur Ordre, & tous les secours que je leur ai demandés ce que le R. P. Dom René Massuet Religieux de la mesme Congregation, quia esté chargé par ses Superieurs de Tome I. c

[ocr errors]

la continuation des Ouvrages du Sçavant Dom Mabillon, m'a aussi accordé avec la mesme generosité. Je suis aussi pareillement redevable de la connoissance de quelques Ordres Militaires à M. le President Cochet de Saint-Vallier, & à M. de Clairembaut Genealogiste · des Ordres du Roi. Il y a plusieurs autres personnes qui m'ont procuré des Memoires qui m'ont esté fort utiles ;je me reserve à les nommer en leur lieu & à leur en témoigner ma reconnoissance : mais je ne puis ou· blier feu M. Caille du Fourny , Auditeur en la Chambre des Comptes à Paris, qui s'est le plus interessé pour mon Ouvrage, & qui m'a communiqué plusieurs anciens Titres qui m'ont esté d'un grand secours. Enfin, si je me suis trompé en quelque chose, je me retracterai volontiers, lorsque l'on m'aura fait connoistre en quoi j'aurai manqué.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small]

DES LIVRES QU I TRAITENT DE S ORDRES Monaftiques, Religieux,Militaires , & des Congregations Seculierés, que 1'Auteur a confultés.

POUR TOUS LES ORDRES RELIGIEUX EN GENERAL. MĘ Galcni Origines Monafticae , feu de prima Chriftianae

Monaftices origine Commcntarius, im 49. Dilingæ 1 563. Auberti Miræi Originum Monafticarum libri 4. in quibus Ordinum omnium Religioforum initia & progreffus breviter ά in 8. Coloniae 162 o. Henrici Petrei I&i Traétatus de Monafteriis , feu quaeftiones , quo majores primùm confilio fundarint Coenobia ? quâ ratione deinceps dccreveriht: quâ tandem à prifca fanétimonia degehcraverint,&c. im 8. -4uguftæ Trebocorum 16 Io. Antiquarium Monafticum in quo traduntur pleraque ad initium , ' progreffum & obfervationes ftatüs Religiofi pertinentia , pcr Ncbridum íúóïöïí, íú,}√ 1658. Jacobus Sucderius Ord. Minorum,DéTReligiofo ordine , im 4. Drefae 152 5. Joaiinis Crecccllii Tra&atus de Origine & fundatione omnium Monafticorum Ordinum , in 4. Francofurti 1623. Benedi&i Haefteni Ord. S. Benedicti,Difquifitionum Monafticarum

lib. XII. im fol. ííí I644. Antonii Dadini Alteferræ, Afccticon , five originum rei Monafticae;

lib. X. m 4*. Paris. 1674.

Monafticon Anglicanum , feu Hiftoria Angliæ Monafteriorum, per Rogerium Dodvvorth , & Guillelmum Dugdále, 3. vol. imfol. Londimi I65$. Origines omnium Hannoniæ Coenobiorum , cum auétario de Collegiatis ejufdem Provinciæ auth. Philippo Braffèur, im 8°. Montibus 165o. Abbatiarum Italiæ Brevis notitia, quarum tam excifarum, quam extantium , Titulus , Ordo , Dioecefis, fundatio, mutationes, fitus, &c. exactius exprimuntur, per Auguftinum Lubin Ord. Eremit. S. Auguft , in 4. Romae 1695.

Suevia Eccicfiaftica , feu Clericalia Collegia , tum Secularia , tum Regularia , item diverforum Religioforum Ördinum utriufquc fcxus Monafteria nova & antiqua in Duêátu Sueviæ confiftentia, &c. authore P. Francifco Pctro Canonic. Rcgul. Ord. S. Auguftini, in fol. 4u

gufte Vindelicornm & Dilingæ 1699...

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »