Page images
PDF
[merged small][ocr errors][ocr errors]

difficile de croire qu'ils aïent eu une telle origine : & s'il estoit vrai qu'ils eussent pris le nom de Maronites à cause de cet Heretique, ils l'auroient sans doute quitté comme un nom infame depuis leur reconciliation avecl'Eglise Romaine ; de mesme que les Nestoriens, qui après avoir abjuré leurs erreurs prennent le nom de Chaldéens,& les Jacobites celui de Suriens, comme dit encore Fauste Naironi, qui, pour respondre à ceux qui pretendent que les Maronites ont pris le nom d'un village nommé Maronia, dit : qu'il se peut faire que saint Maron soit né dans ce lieu, & qu'il en ait pris le nom , mais que pour eux ils ont pris leur nom de saint Maron. Quoiqu'il en soit, ils celebrent la Feste de ce Saint le neuviéme Janvier, auquel jour il est permis à ceux qui sont à Rome d'officier selon leur Rit,dans le College que Gregoire XIII. y a fondé pour ceux de cette Nation, laquelle n'a pas imité les autres Orientaux, qui pour la pluspart retombent aisément dans les mesmeserreurs qu'ils ont abjurées. Mais pour les Maronites, depuis leur réunion avecl'Eglise Romaine, ils sont toûjours demeurés fermes dans la foi Catholique , dont ils firent profession entre

· les mains d'Aimeric Patriarche Latin d'Antioche, vers l'an

[ocr errors][ocr errors]

Il y a parmi ces Maronites, des Religieux qui avoient au

[ocr errors]
[ocr errors]

plus

plus la compagnie des Tigres, des Ours, & autres bestes fe-
roces, que celle des hommes, cultivant la terre & les vignes,
nourrissant des vers à soye, s'occupant à faire des nates, prin-
cipalement les vieillards , qui ne peuvent plus faire de gros
travail. -
Le plus affreux de tous ces Convents, est celui qu'on ap-
pelle Marsaquin. Il est situé dans les plus hautes montagnes du
Liban sur un rocher fait en precipice, dans un Desert où il
n'y a que des bestes feroces.Avant que d'y entrer il faut mon-
ter à une échelle fort haute, & passer par dessus un échaffaut
de branchages d'arbres, qui conduit dans un trou que la na-
rure à fait à ce rocher, & qui sert de porte & de fenestre pour
donner quelque clarté à une caverne, au fond de laquelle
il y a quelques degrés taillés dans le roc , pour monter dans
une autre caverne, qui sert d'Eglise, & qui ne reçoit point
d'autre lumiere que celle que rend une lampe qui brûle de-
vant l'Autel. -
Le P. Eugene Roger Recolect, qui a fait la description de
ces Convents dans son voïage de la Terre Sainte, dit : qu'il
fut en celui-ci, où il trouva un Religieux âgé de quatre-vingts
ans, dont il en avoit passé plus de cinquante en ce lieu, &
qui estoit devenu si foible & si caduc, qu'il ne pouvoit se re-
muer d'un lieu à un autre. C'estoit pour cette raison que le
Patriarche son parent, voulut le faire venir au Monastere où
il faisoit ordinairement sa demeure , afin qu'il y fust soulagé
dans sa vieillesse : mais ce bon Anachorete le pria de lui laisser
finir ses jours dans ce lieu, ce que le Patriarche lui accorda :
cependant comme il ne pouvoit pas aller chercher de l'eau
au torrent qui passeau bas de la montagne, & qu'il faut des-
cendre plus de deux cens degrés pour en aller puiser , il lui

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

[ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

|-======-- ~~==--~~~ ~ ~ !! !=~---- ------- ---------~--~~~~~ ~~––––------- ----------------------- - - - - - - —— ——— ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ * ==~::~~=== !-- - - - - - -=====————— — — ---- ----- No No:))

[graphic]
« PreviousContinue »