Page images
PDF
EPUB

ITCARMEE LITES DE

gers, c'estoit aller contre l'esprit de leur Reforme. Ceux d'I- CARMES talie soutenoient au contraire que ces sortes de Missions estoient conformes à l'esprit de la Reforme. Il y eut mesme CHAUSSE'S

y des Espagnols qui entrerent dans leur sentiment , entr’autres, le P. Thomas de Jesus , qui escrivit en faveur des Italiens. Mais comme c'estoit un saint homme qui avoit un grand zele pour le salut des ames, & qu'il apprehendoit que ces contestations n'empeschaffent le fruit que les Missionnaires de leur Reforme pourroient faire , il persuada à Paul V.d’eriger une Congregation de Carmes Dechauffés, dont la fin seroit uniquement de procurer le salur des ames dans les païsétrangers, soit parmi les Infidelles , soit parmi les Schismatiques & Heretiques. Il s'associa pour cet effet avec quelques Religieux des Congregations d'Espagne & d'Italie ; & obrint du Pape un Bref du 22. Juillet 1608. qui les exemtoit de la jurisdiction de ces deux Congregations , & les incorporoit dans une nouvelle Congregation que fa Sainteré érigeoit fous le nom de faint Paul , pour travailler à la conversion des Infidelles , & nommoit le P. Thomas pour Commissaire General de cette nouvelle Congregation. On avoir déja commencé un Monastere pour les Religieux de cette Congregation proche la Place Farneze à Rome , lorsque les deux Congregations d'Espagne & d'Italie, s'estant accordées ensemble, obtinrent du Pape la fuppression de cette nouvelle Congregation par un Bref du 7. Mars 1613. qui portoit aussi que le Monastere qui avoit esté commencé proche l'Eglise de sainte Susanne,aux Thermes de Diocletien", serviroit pour toûjours de Seminaire

pour

les Missionnaires, qui seroient destinés pour la conversion des Infidelles & des Heretiques.Ce Monastere estant en estat d'estre habité , le P. Jean de Jesus qui estoit pour lors General, obtint du mesme Pontife l'erection de ce Seminaire sous le ti. tre de la Conversion de faint Paul, & que les trois mille escus Romains que le Baron Cacurri avoit laissés

par

son Testament pour les Millions des Carmes Dechaussés, y seroient ap

y pliqués. L'on y fit venir l'an 1620. deux Religieux de chaque Province , qui donnerent commencement à ce Seminaire des Missions, dans ce Couvent de la Conversion de saint Paul qui a esté appellé dans la suite Notre-Dame de la Victoire. Mais comme il y eur quelques differents entre le General fes Definiteurs, & les Peres de la Province de Rome , au fu

a

[ocr errors]

CARMES jet du gouvernement de ce Seminaire. Le P. Dominique de ETCARME- la sainte Trinité , François, pour obvier aux inconveniens qui CHAUSSE 5. pouvoient arriver de ces differents, qui ne pouvoient estre que prejudiciables aux Missions , chercha les möïens de

pouvoir transferer ce Seminaire en un autre lieu , & le rendre immediatement soumis aux Generaux & à ses Definiteurs. Il y reusit, & obtint pour cet effet du Cardinal Maildachini l'an 1662. l'Eglise & le Monastere de faint Pancrace hors des murs de Rome , qui avoient appartenus aux Religieux de saint Ambroise , dont l'Ordre avoit esté supprimé, & duquel Monastere le Cardinal Maildachini estoit Abbé Commendatairę. Ce General fit rebastir l'Eglise & retablir les lieux Reguliers, & les bastimens aïant esté achevés en 1665. il y transfera le Seminaire des Carmes Dechaussés , qui depuis ce tems-là a toûjours esté soumis immediatement au General de cer Ordre & å ses Definiteurs, qui y envoient les Sujets qu'ils jugent les plus propres pour les Millions. Ils y apprennent pendant trois ans les Langues Orientales, & huit jours après leur arrivée dans ce Couvent , ils doivent faire vou d'aller en quelque Million que ce soit pour la Conversion des Hereriques & des Infidelles à la volonté de leurs Superieurs. Ces Millionnaires ont déja des Maisons à Hispaham Capitale de Perse, Sindi , &

Tacah dans les Estats du Mogol, dans le Malabar , à Balsara, au Mont-Liban, à Alep, à Goa & en plusieurs autres lieux,tant de la Syrie que des Indes Orientales.

Cet Ordre a pour Armes chapé d'argent & de couleur tan, née, ce dernier terminé en Croix ; accompagnée de trois écoiles de l'un en l'autre , deux en chef & une en pointe , l’Escu timbré d'une Couronne Ducale, d'où sort un bras vestu d'une estoffe de couleur tannée , aïant en main une épée à laquelle est attaché un rouleau avec cette devise : Zelo zelatus jum pro Domino Deo exercituum ; la Couronne surmontée de huit

' étoiles d'or disposées de maniere , qu'elles ferment la

" Couronne.

Voïez les Historiens Carmes que nous avons ci-devant cités avec Francisco di S. Maria, Reforma delos Descalcos de nostra Segnora del Carmen. La mesme traduite en François par le Pere Gabriel de la Croix, da en Italien par le Pere Gaspard de saint Michel. Alphonse de la Mere de Dieu a donné le Catalogue des Escrivains des Carmes Dechauffés qui se trouve imprimé

à la

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][merged small]

Frere Conwers de l'ordre des Carmes dechausse's

faisant la queste

[ocr errors]
[blocks in formation]
[ocr errors][ocr errors]

à la fin de l'Histoire des Hommes Illustres de l'ordre des Carmes, DzgERTS par Emmanuel Roman , imprimée en Espagnol dw en Italien.

DES CAR-
MES Di.
CHAUSSE's

[blocks in formation]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Des Exercices & Obfervances des Carmes Dechauffés dans

leurs Deserts.
ONSIEUR de Villefore dans ses Vies des saints Peres

des Deserts d'Occident , considere les Carmes De-
chauriés comme des Solitaires par estat , & qui par accident
travaillent au salut des ames , pour concourir avec les autres
Religieux à l'euvre de Dieu lorsque l'Eglise a besoin de leur
ministere ; c'est pourquoi, après avoir descrit les exercices Re-
guliers & les Observances des Camaldules, des Chartreux,
des Religieux de Septfonds , de la Trape & d'Orval , qui vi-
vent en Solitaires, il parle aufli de ce qui se pratique dans les
Deserts des Carmes Dechaussés, & a mesme donné le Plan
du Desert & du Monastere de ces Religieux près de Louvie-
res en Normandie au Diocese d'Evreux,fondé par Louis le
Grand. Et le P. Cyprien de la Nativité de la Vierge , donna
aussi en 1631. la defcription de ces sortes de Deserts, afin d'ex-
citer quelques personnes pieuses à leur en fonder un en Fran-
ce , ou jusqu'alors ils n'en avoient point eu ; car ce ne fut

que l'an 1660.que celui de Louvieres fut fondé par le Roi.

Les Constitutions des Carmes Dechaussés ordonnene qu'il n'y aura dans chaque Province qu'un seul de ces Couvents qui font bastis à la maniere de ceux des Chartreux ; & comme l'extréme solitude & l'austerité de ceux qui resident dans ces Deserts, demandent que ces Monasteres aïent une grande enceinte, ils doivent estre situés pour l'ordinaire dans des Forests, & estre diversifiés de lieux champestres & agreables, de Valons , de Colines , de Fontaines , & d'autres meslanges qui sont propres pour le recueillement interieur.

premiere entrée , le Portier faluant le Religieux qui vient

pour demeurer dans le Desert , lui dit seulement ces paroles : Loué soit Notre-Seigneur Jesus-Christ , vostre Reverence ( ou votre Charité ) soit la bien venuë , après quoi il garde le Silence:mais avant que

de le conduire au Cloistre, qui est éloigné d'environ un demi-quart de lieuë , & de presenter fa fa

[ocr errors]
[ocr errors]

A la

Tome I.

Z z

!

« PreviousContinue »