Page images
PDF
EPUB

MES.

ce voïage qu'il crust estre l'autographe , & dont il envoïá ORDRE une traduction à Amsterdam à Berthold Nihuse son ami,

DES CARO qui le fit imprimer en 1653. On le trouve à la teste des Opuscules d’Allatius , & les Continuateurs de Bollandus l'ont mis au commencement du second Tome du mois de Mai. Comme il avoit d'abord elté impriméen Hollande , il parut suspect aux Carmes,qui lui opposerent un autre voïage fait en TerreSainte par un saint Antonin Martyr. Mais les mesmes Con ' tinuateurs de Bollandus pretendent que ce voïage rempli de fables , qu'ils ont mis aussi au commencement du second Tome du mois de Mai, n'a esté inventé que par un Escriyain du douziéme siécle.

Si les. Carmes furent surpris que cesContinuareurs de Bollandus , aprés la priere qu'ils leur avoient faite , avoient eu si peu d'égard dans le premier Tome d'Avril, à la tradition de seur Ordre , dont le Pere Papebroch n'avoit fait remonter l'origine que jusqu'au douzième siécle ; ils ne le furent

pas moins, lorsque dans le second Toine du mesme mois, ils virent que le Pere Papebroch leur disputoit d'anciens Couvents qu'ils pretendoient leur avoir appartenu avant le dou-ziéme fiécle,& qu'ils regardoient comme faux & fupposés,les titres sur lesquels ils appusoient leur pretention. C'est ce qui obligea encore le Pere François de Bonne-Esperance de donner un second Volume de son Arsenal Historique-Chronolo-gique ; & comme il n'avoit donné le premier que pour exci-ter les Continuateurs de Bollandus à lui repondre par un trai-té particulier, & qu'ils ne l'avoient pas fait, les Approbateurs de cet Arsenal,Religieux Carmes , attribuerent la victoire, au Pere François de Bonne-Esperance.

Ce Pere mourut l'an 1677. & fa mort fut suivie l'année sui-vance par celle du Pere Daniel de la Vierge Marie,qui avoit efté ausii l'un des adversaires des Continuateurs de Bollandus, & qui avoit attaqué en particulier le Pere Papebroch, contre lequel il avoit composé un traité sous le titre de Propugnaculum Carmelitana historic ; mais en combattant le Pere Papebroch', il l'avoit fait d'une maniere honneste, telle: qu'elle se pratique entre gens sçavans. Le different ne fuc: pas neanmoins terminé par la mort de ces deux adversaires des Bollandistes , & nonobstant le second. Arsenal du Pere François de Bonne-Esperance , ils demeurerent dans le silen.

EBS CAR MES.

ORDRE ce jusques en l'an 1680. qu'ils donnerent les trois premiers

Tomes du mois de May. Les Carmes dans le cours de l'impression de ces trois Volumes , sachant qu'on y devoit parler de saint Ange Martyr, de leur Ordre, demanderent au Pere Papebroch communication de cette Vie, afin de l'examiner paravant que ces trois Tomes fussent publiés. Il fit d'abord difficulté de la leur montrer ; mais enfin voulant les contenter , il l'envoïa à Rome à fon General pour la faire voir à celuy des Carmes. Cet examen traîna li fort en longeur , que les trois premiers Tomes de May furent achevés avant que l'on eust reponse de Rome. Le Libraire s'ennuïant de ne les point debiter , & le Pere Papebroch eftant presse de partir pour aller en Westphalie , consentit enfin que le Libraire exposaft en vente ces trois Tomes du mois de May. Mais à peine fuc-il parti , que le General des Jesuites envoïa ordre de retrancher de ces Volumes la Vie de faint Ange, comme il en estoit convenu avec le General des Carines. Le Pere Hinschenius en donna aussi-tost avis au Pere Papebroch, qui à son retour auroit satisfait les Carmes, s'il n'y avoit déja eu plusieurs exemplaires de debités , & fi ceux qui en vouloient acheter , & mesme des Carmes , n'avoient declaré qu'ils ne vouloient point prendre ces trois Tomes , li la Vie de faint Ange en eltoit retranchée. On avoit sçu ce qui s'estoit passé à Rome, & l'ordre que le General des Jesuites avoit donné; c'est ce qui excicoir davantage la curiosité & l'envie que l'on avoit de voir cette Vie. Le Pere Papebroch consentit donc que ces Volumes fussent debités tels qu'ils estoient, & s'excufa auprés de fon General qui recut ses excuses. Mais il s’attira en mesme-tems de nouveaux adversaires, tant à cause qu'il avoit regardé comme apochryphe tout ce que l'on difoit de saint Auge'; que par ce qu'au commencement de la Vie du B. Louis Rabaca"; Religieux du mesme Ordre, il avoit donné une espece d'Apologie pour justifier sa conduite à l'égard des Carmes , & ce qu'il avoit avancé contre leur antiquité; qu'il y lançoit des traits contre les boucliers du second' Arsenal du Pere François de Bonne-Esperance, qui n'estoient pas à l'épreuve de ses coups 5 & qu'au commen! cement du troisiéme Iome, dans l'Histoire des Patriarches de Jerusalem , il avoir encore refusé les pretentions des Carmes. Mais ils crurent avoir assez lieu de s'en venger sur le

[ocr errors]

Ancien habillement des Carmes Tel qu'il est représenté dans un tableau de leur convent de Cologne, de l'an 1522.

[ocr errors]
[ocr errors]

DES CAK-
Mes.

champ, en luy opposant un Ouvrage qui estoit sous la pressé Ordre depuis neuf ans, & dont le Pere. Daniel de la Vierge Marie, mort,comme nous avons dit,dés l'an 1678. estoit l'Auteur , & qu'ils publierent la mesme année1680. Il estoit en quatre Volumes in fol. & avoit pour titre:Speculum Carmelitanum sive Hif toria Eliani Ordinis FF. B. M. V. de Monte Carmelo , in qua Sancto Propheta Elia origo, per filios Prophetarum propagatio, per Ellenos , Eremitas , ea Monachos diffufio e continuată faccejio, exponuntur ; Sanctorum acta aliaque proponuntur ; contrá im-pugnatores Propugnacula e armamentaria, &c. per admodum R. Patrem Danielem à Virgine Maria : Le Miroir du Carmel, 04 Histoire de l'ordre d'Elie , des Freres de Noftre Dame du MontCarmel, dans laquelle l'on montre son origine par le Prophete

Elie, sa propagation par les enfans des Prophetes , son étenduë e sa succession sans interruption par les Eseniens, les Ermites e Les Moines,&-c. Ceux qui avoient eu foin de l'impression de cet Ouvrage, depuis la mort du Pere Daniel, n'avoient pas gardé la mesme moderation que luy, & y avoient ajoûté beaucoup de choses contre le Pere Papebroch&ses Confreres , où il paroissoit beaucoup d'aigreur.

Mais quoique les Peres Hinschenius & Jeanning eussent eu part aux Volumes des Actes des Saints des mois de Mars, d'Avril & Mai qui avoient déja part , & que le Pere Baert travaillast aussi à ceux du mois de Mai , qui furent imprimés dans la suite ; neanmoins on rendit refponsable le Pere Papebroch seul, de tout ce qui estoit dans ces Actes des Saints, & de toutes les critiques de ses associés & de leurs Commentaires. On vit.pour lors un grand nombre de Libelles contre le Pere Papebroch, tous également injurieux ; & sans parler de ceux qui avoient pour titre : Suada Harpocratis. Preco Marianus Legis Evangelice. Amicle fesuitice. Papale Tefuiticum e non Papale fesuiticum, & plusieurs autres ; aussi-bien que des; Lettres anonimes, des Pasquinades, & des vers Satiriques que

l'on voïoit courir de tous costés contre ce sçavant Jesui-te ; on publia en 1683. celui-ci. Novus Ifmaël cujus manús contra omnes, & omnium manus contra eum , five P. Daniel Pape-brochius fefuita omnes oppugnans , orbi expofitus per Domnum Camum. Le nouvel Ifmaël qui atta que tous , eo eft attaqué par 109s, ou le Pere Dieniel Papebroch Te suite attaquant tout le monde., exposé à l'Univers par Dom Faste Came. On s'y plaint que

« PreviousContinue »