Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

1

MILITAI

RE

DE

TIN

ordonnés par

de l'Empereur Leon I. de l'an 489. il est vray qu'elles se trouvent dans les archives de la Cour de Rome dontCoriolan qui CONSTANest l'un de ceux qui rapportent celles de saint Leon dans toute leur teneur,dit les avoir tirées: He litteræ defumptæ funt ex archivis Romana Curia era ex registris vloe fcriptoris. Mais elles n'en font pas moins suposées pour cela,& ce ne fue que l'an 1533. que l'on les deposa dans ces archives, avec quelques autres titres & prvileges prétendus de cet Ordre, qui furent imprimés à Plaisance l'an 1575. par les soins du Docteur François Maluezzo. C'est ceque nous apprenons du Comte Majolino

Bisacciani Chancelier du même Ordre, dans le discours qui est au commencement des Statuts de cet Ordre imprimés à Trente en 1624. & qui le furent aussi à Rome la inême année , par ordre du Grand-Maistre Dom Marin Caracciolo Prince d'Avellino, qui avoit tenu cette même année un Chapitre de l'Ordre à Avellino dans le Royaume de Naples, où ces Statuts avoient esté dressés, & qui n'estoient autres que ceux qui avoient esté

par l'Empereur lsaac Ange Comnene l'an 1190. & que l'on y renouvella.

Cet Empereur,que l'Abbé Giustiniani appelle le Reformateur de cetOrdre,pourroit bien en avoir été lui-même l'Instituteur, & lui avoir donné le nom de Constantin,par rapport à l’Empereur Constantin dont les Comnenes pretendent estre les descendans. Il pourroit aussi lui avoir donné celui d'Angelique , à cause du nom d'Ange qu'il portoit lui même, & enfin celui de faint Georges,à cause qu'il le mit sous la protection de ce S. Martyr. Et comme la Regle de saint Basile estoit la seule qui eust cours en Orient , il peut encore les avoir soumis à cette Regle. Voila, ce me semble, toute l'Antiquité la plus raisonnable

que l'on puisse accorder à cet Ordre. Il y a lieu de s'estonner de ce que l'Abbé Giustiniani ne parle point de ce Grand-Maistre Caracciolo. Seroit-il possible que cet Auteur,Chevalier & Grand-Croix de l'Ordre de Constantin , n'ait point eu connoissance de ce Grand-Maistre , non plus que de deux Editions des Statuts du même Ordre, à la teste desquelles l'on y voit son nom, & qui furent imprimées par ses ordres ,l'une à Rome, & l'autre à Trente en 1624? Si ce Grand-Maistre estoit un intrus, il semble

que

l'Abbé Giustiniani devoit rapporter de quelle maniere il avoit usurpé

, la Grande-Maistrise ; & s'il étoit legitime, il ne devoit pas l'ob

[ocr errors]

ز

« PreviousContinue »