Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

ORDRF or
CHYPRE
OU DU

[ocr errors]

fajet , que,

peut en

Cet Ordre n'auroient pas moins de valeur & de courage que ceux des Ordres Militaires de la Palestine establis pour la défense des Saints lieux, & qui avoient fait des actions heroïques SiLENCE, dont il avoit esté lui-mesme témoin.

Il donna à ces Chevaliers pour marque de leur Ordre un collier composé de laqs d'amour de soïe blanche, entrelassés des lettres R. & S. en or ; & au bout de ce collier pendoit sur l'estomac une medaille d'or dans laquelle il y avoit une épés nuë , dont la lame estoit d'argent , & la garde d'or, avec cette devise tout au tour: Securitas Regni, pour monstrer à ces Ches valiers , qu'après Dieu, il assuroit la conservation de son nouveau Roïaume sur leur valeur & leur fidelité, &c'est

pour ce , que, selon quelques Auteurs, il donna à cet Ordre te nom de l'Epée.

Il y en a neanmoins qui tiennent que cet Ordre fut appellé du Silence, ce qui est fignifié , disent-ils , par les lettres S. &

'que les R. marquent qu'il estoit Roïal, ce que l'on tendre ainsi: Regium Silentium. Mennenius pretend que ces S. signifioient: Secretum Societatis , & l’Abbé Giustiniani qui a fait graver les differens colliers de cet Ordre, dit qu'à Venise chés le Procurateur Jean Baptiste Cornaro Piscopia , il y a un ancien monument où l'on voit deux écus, le preinier des Rois de Chypre de la Maison de Luzignan, & l'autre de la famille des Cornaro qui est parti d'or & d'azur avec une épée entortillée d'un cartouche où sont escrites ces paroles : Pour loyauté maintenir. Il ajoûte sur le témoignage de plusieurs Auteurs, que Pierre de Luzignan Roi de Chypre, allant trouver le Pape Urbain V.l'an 1363. logea à Venise chez Frederic Cor: naro , & que non seulement il l'honora de cet Ordre, mais qu'il le rendit hereditaire à ses descendans , voulant qu'ils en portassent les marques à leurs armes.

Quoiqu'il en soit, Guy de Luzignan, après avok institué cet Ordre, le confera à son frere Amaury Connestable de ce Roïaune , qui fut son successeur , & à trois cens Gentilshommes la pluspart François , qu'il avoit amenés avec lui en quit: tant la Palestine. La ceremonie se fit dans l'Eglise de sainte Sophie Cathedrale de Nicosic , le jour de l'Ascension de Notre-Seigneur. Ce Prince les exhorta tous d'estre fort unis ensemble, & de lui estre fidelles, & les Chevaliers firent væui d'emploïer cette épée qu'ils reçurent , pour la défense de la

[ocr errors]
[ocr errors]

JOYE.

ORDRE foi, le foutien de l'Eglise , le service du Roi, l'appui de la JurDE MONT- tice, la protection des pauvres , & la tranquillité publique.

Cet Ordre, que quelques-uns mettent aussi sous la Regle de S. Basile , fut fort illustre pendant que la Maison de Luzignan posseda ce Roïaume ; mais il fut aboli après que Catherine Cornaro veuve de Jacques de Luzignan eust cedé ce Roïaume aux Venitiens qui en ont esté les maistres jusqu'en l'an 1571. que les Turcs s'en emparerent.

Mennenius, Delicia equeft. Ordin. Favin, Theat. d'Honn.com de chevaler. Bernard. Giustiniani, Hift. di tutti gli Ord. Milit, Herman & Schoonebeck, dans leurs Hist. des Ord. Milit.

,

[ocr errors]

CH A P II R E XXX V II.
Des Chevaliers de l'Ordre de Mont-Joye , appellés aufli

de Monfrac & de Truxillo.
A

PRE’s que Godefroy de Boüillon eust conquis la Terre

Sainte , on bâtit aux environs de Jerusalem deux villes, dont la premiere qui n'en estoit pas fort éloignée,estoit située sur le sommet d'une montagne, d'où les Pelerins qui venoient visiter les Saints lieux, pouvoient découvrir cette Sainte Cité. L'autre en estoit éloignée d'environ deux lieuës , & estoit aussi située sur une montagne proche deBethleem &de la Tour d'Ader , ou du lieu où l'Ange annonça aux Pasteurs la nailsance du Sauveur du monde, d'où les Pelerins qui alloient à Bethleein pouvoient ausli découvrir cette ville; & ces deux nouvelles villes furent appellées Mont-Joye,peut-estre à cause de l'allegresse & de la joïe que faisoient paroistre les Pelerins en découvrant de ces montagnes les Saints lieux où JelusChrist avoit pris naissance, & avoit répandu son sang precieux pour notre Redemption. Il se forma dans le mesme tems un Ordre Militaire pour

la défense de ces Saints lieux & des Pelerins qui les venoient vifiter;& comme ces deux villes avoient le nom de Mont-joye, & que les Chevaliers y establirent leur premiere demeure , ils en prirent le nom. Alexandre III. approuva cet Ordre l'an 1180. à ce que l'on pretend, & donna aux Chevaliers la Regle de S. Bafile, Ils portoient sur un habic blanc une estoile rouge

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »