Page images
PDF
EPUB

PAGNL.

MOINSS passe toutes les autres du Roïaume. Il y a dans ce Monastero LE EN Es. une très ample Bibliotheque de manuscrits en parchemin de

divers Peres & Escrivains Grecs. Dans la Province de Rome il. y a aussi le celebre Monaftere de Grotta-Ferrata qui avoit autrefois cent mille écus Romains de revenu , avec une fameuse Bibliotheque de manuscrits Grecs d'un prix inestimable.

Quant à leurs observances, outre les jeûnes de l'Eglise , ils jeûnent encore l'Avent , & tous les Vendredis de l'année : ils mangent de la viande trois fois la semaine seulement une fois le jour, sçavoir le Dimanche, le Mardi & le Jeudi. Ils travaillent en commun à certaines heures du jour. Le Chapitre local se tient tous les Samedis, où ils reconnoissent leurs fautes devant le Superieur,& il est obligé de donner tous les ans au commencement de l'année à chaque Religieux deux fuaires, & trente bougies. Leur habillement eit à peu près semblable à celui des Benedictins., excepté que la coule des Bafiliens eft beaucoup plissée pardevant & par derriere , & ils ont une petite barbe comme les Peres de la Mission. Ils ont pour armes d'azur à une colomne d'argent au milieu des flammes avec cette devise: talis eft magnus Bafilius , l'écu timbré d'une couronne Ducale avec une croix Patriarchale & une crosse passée en sautoir derriere l'écu.

Alphonf. Clavel, Antiguedad della Relig. de S. Bafilio:.& D. Apolin. d’Agresta, vit. de S. Basilio part. si

CHAPITRE XX V.

I

gne

Des Moines de Saint Bafile en Espagne.
L se peut faire que l'Ordre de saint Bafile aic fleurien Espa-

aussi bien qu'en plusieurs autres endroits d'Occident's dès lecommencement de son inititution, comme le prétendent les Historiens de cet Ordre ; mais la memoire en avoit esté abolie depuis que la Regle de saint Benoist.y avoit esté connuë, & que les Maures s'estoient emparés d'une partie de ce Roïaume , & il ne commença à renaître dans la Province d'AD dalousie, que sous le Pontificat de Paul IV.Quelques personnes s'estant retirées dans une Solitude appellée les Celles d'O. viedo , & aujourd'hui Sainte Marie d'Oviedo, au Diocese de

Moine de l'Ordre de S. Basile

en Espagne et en Jtalie sans loule.

73

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

CONTRARE

SOLOTECA

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

DE S BASILE EN ES

Jaen , l'Evefque leur ordonna de suivre la Regle de faint MOINES Basile, & leur donna pour Superieur le P. Bernard dellaCruz, entre les mains duquel ils firent profession. Mais ce PAGNE. nouveau Superieur faisant reflexion qu'ils nestoient pas veritablement Religieux de cet Ordre, pour n'en avoir pas

fait profession entre les mains des Superieurs legitimes , entreprit le voïage d’Italie pour en conferer avec l'Abbé de Grotta-Ferrata. Ils convinrent de presenter tous les deux une fupplique au Pape Pie IV. qui avoit succedé à Paul IV. pour le prier de permettre que les Religieux de sainte Marie d'Oviedo fussent admis au nombre des enfans de saint Basile, ce que le Pape leur accorda par un Bulle du dix-huit Janvier 1561. par laquelle il ordonna que le P.Bernard della-Cruz renouvelleroit sa profefsion entre les inains de l'Abbé de Grotta-Ferrata, & que les Religieux de Sainte Marie d'Oviedo la feroient de nouveau entre les mains du P. Bernard della-Cruz leur Superieur, ce qui fut executé.

Quelques années après, le P. Matthieu della-Fuente aïant introduit une Reforme particuliere de cet Ordre,& aïant fondé deux Monasteres, l'un à Tardon , l'autre à Valle-de-Guildos ; le Pape Gregoire XIII. unit ces deux Monasteres avec celui de Notre Dame d'Oviedo,& en fit une Province fous le pom de saint Basile à laquelle il voulut que les autres Monas

l'on fonderoit dans la suite,fuflent unis, & il lessoumit à la jurisdiction de l'Abbé General de l'Ordre de saint Bafile en Italie. Mais cette union aïant esté préjudiciable à la Reforme du P. Matthieu della Fuente, comme nous dirons plus au long dans le Chapitre suivant; Clement VIII. fepara les deux Monasteres de Tardon & de Valle-de-Guillos d'avec ceux qui n'estoient pas reformés & qui s'estoient multipliés, & défendit aux Superieurs de ceux-ci de recevoir à l'avenir des Novices, & de faire de nouvelles fondations. Cette défense fut neanmoins levée dans la suite, & ces Religieux firent de nouveaux établissemens. Leurs Monasteres font

presentement divisés en deux Provinces, l'une sous le nom de Castille, l'autre fous celui d'Andalousie. Les Monasteres de la Province de Castille, sont ceux de saint Basile à Madrid , de Notre Dame du Remede à Barcena , de Notre Dame du Salut à Cuellar, de saint Cosme & de faint Damien à Valladolid , le College de saint Bafile à Salamanque, &: celui de faint Basile

teres que

PAGNE.

Mo?NES à Alcala de Hennarez. Les Monasteres de la Province d'Ana LE IN ES dalousie , sont ceux de sainte Marie d'Oviedo au Diocese de

Jaen , de Notre Dame de l’Esperance à las Posadas, de Notre Dame de la Paix à Cordouë , de saint Bafile à Grenade, de Notre Dame de Cazzaglia , de faint Balile de Villa-NovaDell’Arzovispo , & le College de saint Bafile de Seville.

Ces Religieux sont soumis au General de l'Ordre de saint Basile en Italie. Ils ont un Vicaire General que les deux Provinces élisent,& il doit estre confirmé par le General, qui le peut revoquer quand bon lui semble. Mais quoi qu'ils soient loumis au General de cet Ordre en Italie, & que les Italiens officient selon le Rit Grec, ils officient neanmoins selon le Rit Latin. Chaque Province tient tous les trois ans le Chapitre Provincial : celle de Castille le Samedi de la seconde semaine d'après Pâques , & celle d’Andalousie la veille de la Pentecoste , & le Vicaire General preside à ces Chapitres. Ceux qui ont droit d'y assister , sont les Provinciaux, leurs Secretaires, les Definiteurs, les Peres de Province, les Abbés actuellement Superieurs des Monaíteres, le Procureur qui reside à la Cour du Roi, & les Lecteurs en Theologie. Si les Superieurs n'y peuvent pas aller, ils envoyent à leurs places des Discrets qui font élus par les Religieux de leurs Communautés,& tien-nent dans le Chapitre le rang que devroient avoir ceux qui les envoyent. L'office des Superieurs ne dure que trois ans, peuvent estre continués, & il faut qu'ils vaquent pendant fix ans avant que de pouvoir estre élus de nouveau. Les Abbés particuliers des Monasteres fon élus par la Communauté. Ils ont dans chaque Province deux Colleges de Theologie & de Philosophie, & deux pour les Humanités.Il ne peut pas y avoir plus de dix Docteurs dans l'une & l'autre de ces Provinces, dont il y en a huit qui doivent avoir enseigne pendant neuf ans, &avoir presidé à huit Actes publics ; & les deux autres ne peuvent recevoir ce degré, qu'après avoir prêché pendant seize ans dans les plus celebres Cathedrales & Universitez du Roïaume..

Ils mangent de la viande aux jours qui font permis par l'Eglise, & outre les jeûnes qu'elle ordonne, ils jeûnent encore pendant l'Avent, tous les Vendredis de l'année, les veilles des Festes de la sainte Vierge & de faint Basile. Tous les Mercredis & Vendredis de l'Avent, & pendant le Caresme , les

ils ne

« PreviousContinue »