Page images
PDF
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

qui est très beau, & où il y a une magnifique Eglise. Il ajoûte que les cellules de ces Religieux sont si estroites, qu'un homme a de la peine'à s'y étendre, qu'ils ne mangent point de viande non plus que les autres Religieux d'Ethiopie, qu'ils sont toûjours appliqués à Dieu & à la meditation des choses Saintes, & que c'est là toute leur occupation.

- L'Abbé du Monastere de la Vision le reçut avec beaucoup de charité, aussi-bien que ceux de sa suite. Il leur lava les pieds & les baisa pendant que les Religieux recitoient des prieres.Après cette ceremonie , ils furent conduits processionnellement à l'Eglise, les Religieux chantant toûjours. Ils allerent ensuite -dans une chambre où on leur apporta à manger. Tout le regal consista en du pain trempé dans du beure , & pour leur § on leur donna de la biere , car l'on ne boit ni vin ni

[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

me couleur faites comme celles des Dominicains.Ainfi cela ne s'accorde pas encore avec ce que dit M. Ludolf, que tous Moisrs les Religieux d'Ethiopie sont habillés comme les seculiers , A***

& ne sont distingués que par une croix qu'ils portent toû.

jours à la main.A la verité M. Poncet,qui demeure aussi d'ac

cord avec Alvarez que les Religieux des Monasteres de la Vision & d'Heleni sont habillés de peaux jaunes, parlant aussi de quelques autres Religieux qui sont en grand nombre dans la † Gondar ( sejour ordinaire des Empereurs) puisqu'outre quatre Chapelles Imperiales qui sont dans l'enceinte du Palais de l'Empereur,& qui sont desservies par cent Religieux qui ont aussi soin du College, où l'on enseigne à lire l'Ecriture Sainte aux Officiers de ce Prince, il y a environ cent Eglises dans cette ville ; il dit que ces Religieux sont habillés de mesme que les seculiers, & n'en sont distingués que par une calotte jaune ou violette, & que ces diverses couleurs distinguent leur Ordre.Mais il y a bien de l'apparence que ceux qui ont une calotte jaune,& qui pour habillement portent comme les seculiers une veste ou soutane noire, sont de l'institut de l'Abbé Euftase, & les autres qui ont une calotte violette pourroient bien estre ceux qu'Alvarez , Marmol, M. Ludolf & quelqu'autres appellent des Chanoines. Ceux-ci peuvent estre mariés ; leurs enfans leur succedent dans leurs Prebendes ; & quoique la plupart vivent en leur particlier , Alvarez dit neanmoins qu'il a veu quelques Communautés de cessor

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »