Page images
PDF
EPUB

DE LA
CONGRE

GATION

CARMIS forme avoit esté commencée dès l'an 1413. dans le Couvent de Forefts en Toscane, par le moïen d'un Pere Albert de Toscanne. Et le P. Bonanni dans fon Catalogue des Ordres DE MAN- Religieux, donne pour Compagnon de cette Reforme au P. Jacques Albert, le B. Ange Augustin, communément appelPhilip. Bo- lé Angelin.

TOUE.

nanni, Catalog. Ord.

[ocr errors]

Mais felon toutes les apparences, c'eft le P. Thomas CoReligiof. necte qui eft l'Auteur de cette Reforme, & qui laiffa pour la maintenir dans les Couvents où elle fut introduite, des Religieux François qui l'accompagnoient ordinairement, & qui l'aiderent à jetter les fondemens de cette Reforme, puifque les premiers Superieurs de cette Congregation furent pref que tousF rançois. Car dans le premier Chapitre qui se tint au mois d'Aouft de l'an 1425. ils élurent pour premier Superieur fous le titre de Prefident, le P. François Thomas, qui eut auffi pour fucceffeur d'autres François,comme le P. Guigue l'an 1427. le P. Jean de Vienne l'an 1429. le P. Rubin l'an 1433. & le P. Eftienne de Toulouse fut élu premier Vicaire General la mesme année. Cela fuppofé, il eft à croire cette Reforme n'a commencé que vers l'an 1424 ou 1425. que Conecte continua enfuite fes Predications, estant venu en Flandre l'an 1428. qu'il prefcha à Lion en 1432. & qu'il retourna en Italie l'an 1433. où il finit fa vie par une mort honteufe.

que

Quoiqu'il en foit,les Couvents de Mantouë, de Girone & de Forests, s'eftant unis, & aïant efté gouvernés par un Superieur que l'on appelloit Prefident General, il y eut plufieurs Religieux qui s'oppoferent à leur Reforme, ce qui obligea ceux de ces trois Couvents d'avoir recours au Pape Eugene IV. pour approuver cette Reforme, & leur procurer les moïens de la maintenir. C'eft pourquoi le Pape informé de la vie exemplaire qu'ils menoient, & du deffein qu'ils avoient formé de perfeverer dans cette étroite Obfervance qu'ils avoient embraffée, les exemta de l'obeïffance des Provinciaux, & les foumit feulement à celle du General de tout l'Ordre, leur accordant la permiffion d'élire un Vicaire Ge neral pour les gouverner. Il leur donna auffi d'autres Privileges qui font énoncés dans la Bulle de ce Pape de l'an 1433--Ainfi ces trois Couvents s'eftant assemblés à Girone, élurent pour premier Vicaire General le P.Eftienne de Toulouse..

DE LA

TOUE.

Le General n'aiant point voulu confirmer cette élection, CARMES ils retournerent encore vers le Pape, qui leur accorda une CoGRE autre Bulle, par laquelle il confirma le nouveau Vicaire Ge- GATION neral, & ordonna que tant que les Religieux de cette Con- DE MANgregation vivroient dans une exacte Obfervance, le Vicaire General qui feroit élu par les deux tiers du Chapitre, feroit cense estre confirmé fans qu'il fuft befoin de recourir au General pour en avoir la confirmation. Avant que d'avoir obtenu du Pape cette permiffion d'élire un Vicaire General, ils avoient déja tenu fept Chapitres, & le Superieur qui avoit gouverné la Congregation, n'avoit eu que le titre de Prefident General, comme nous avons dit.

[ocr errors]

Cette Congregation eft celebre en Italie, & comprend environ cinquante Couvents. Elle fait comme un Corps feparé de l'Ordre des Carmes, & dans les Ceremonies & les Proceffions publiques, les Religieux de cette Congregation marchent fous leur Croix particuliere, & non pas fous celle des autres Carmes. Sixte IV. aïant fait pourfuivre le baftiment de l'Eglife de Notre-Dame de Laurete, où la Maifon de la fainte Vierge a efté tranfportée miraculeufement de Nazareth par les Anges, le Cardinal de la Rouere Neveu de ce Pape, & premier Protecteur de cette fainte Maison, en confia le foin aux Religieux de cette Congregation qui y ont demeuré quelque tems; & le mefme Cardinal aïant quitté fon titre de fainte Balbine pour prendre celui de faint Chryfogonne, voulut que cette Eglife fuft auffi deffervie par les mefmes Religieux, aufquels il fonda pour ce fujet un Couvent dans Rome, à cofté de cette Eglife.

Entre les Perfonnes Illuftres de cette Congregation, dont Jean-Marie Penfa a donné les Vies; Jean-Baptilte Spagnoli, furnommé le Mantoian, dont nous avons parlé ci-devant, tient le premier rang. Il fut fix fois Vicaire General de cette Congregation, & General de tout l'Ordre des Carmes. Il témoigna beaucoup de zele à maintenir cette Reforme & les anciennes pratiques de l'Ordre. Il s'oppofa fortement au Pere Marc de Monte-Catino Procureur General de l'Ordre, qui voulut obliger les Religieux de la Congregation de Mantouë de quitter la couleur tannée pour prendre le noir. Il avoit mesme obtenu pour cet effet une Bulle de Sixte IV. fous pretexte de mettre l'uniformité dans l'Ordre; mais le Fere

DE LA

GATION

CARMES Baptifte s'oppofa à l'execution de ce Bref, & le Pape donna CONGRE.. des Commiffaires pour écouter les Parties & examiner leurs raisons. Ce furent les Cardinaux Caraffa & Cibo, qui, après DE MAN- les avoir entenduës, jugerent en faveur de la Congregation de Mantouë, permettant aux Religieux de cette Congregation de fe fervir de leur couleur tannée, ce qui fut confirmé par un Bref du Pape au mois de Juin 1484.

TOUE.

que

fa

Aïant efté élu General de tout l'Ordre en 1513. dans le Chapitre General qui fe tint à Rome, on le fupplia, pour garder l'uniformité dans l'Ordre, de quitter avec la Congregationla couleur tannée pour prendre le noir, qui eftoit la couleur pour lors en ufage dans l'Ordre des Carmes, ce qui eftoit un abus. Mais bien loin que ce General y confentist, il tâcha de maintenir & d'augmenter la Reforme qui eftoit en fa Congregation, & en quelques autres Couvents: il travailla par paroles & par exemple à la mettre dans tous les Couvents de l'Ordre; mais comme il vit fon deffein ne pouvoit pas reulfir, il refolut de quitter la Charge, & de renoncer au Generalat, afin de vivre en repos & fe difpofer à la mort : ce qu'il fit l'an 1515. & dans le tems qu'il compofoit les Vies des principaux Saints de chaque mois, il fortit de ce monde pour aller en leur compagnie le 2. Mars 1516. eftant âgé de foixante & huit ans. Son corps s'eft confervé jufqu'à prefent fans aucune corruption, & on le voit dans le Couvent de Mantouë, où on lui a érigé un Tombeau magnifique. Il eftoit bon Theologien, bon Philofophe, & palloit pour plus excellent Poëte de fon tems ; ce qui fit que Frederic premier Duc de Mantouë en 1530. aïant fait ériger un Arc de Triomphe dans la plus belle Place de la ville › y fit porter les Statues de Virgile & du P. Baptiste Mantoüan.

le

Les Religieux de cette Congregation font habillés à peu près comme les autres Carmes. Ce qui les diftingue ; c'est qu'ils portent un chapeau blanc avec une coëffe de treillis noir en dedans, qui couvre auffi les bords en deffous, c'eft pourquoi Crefcenze dit que cette Congregation a efté appellée del Capel bianco. Ils portent pour Armes chapé d argent & de tanné, & fur le tout une Palme & un Lis tigé de finople paffés en fautoir, l'efcu timbré d'une Couronne Ducale, & furmonté de cinq étoiles. Ils ont quelques Couvents qui font en core plus Reformés que les autres, comme ceux de Castellino

84.

!

Religieux Carme,

de l'étroite observance de la Province de Monte-Santo.

P. Gifart fr

« PreviousContinue »