Page images
PDF
EPUB

ORDRE DE Mennenius, Delicia equeft. Ord. Herman & Schoonebeck dans leurs Hiftoires des Ordres Militaires. Bernard. Giuftiniani, SILENCE. Hift. di tutti gli Ord. Militari. And. Mendo, de Ord. Milit. & Favin, Theat. d'Honn. & de Chevalerie.

OU DU

[blocks in formation]

Des Chevaliers de l'Ordre de Chypre ou du Silence, appellés auffi de l'Epée.

G&

UY DE LUZIGNAN aiant époufé Sybile, fille aifnée d'Amaury, Roi de Jerufalem, & veuve de Guillaume Marquis de Montferrat furnommé Longue-épée, devint par ce mariage Roi de Jerufalem; mais aïant perdu l'an 1187. cette fainte Ville qui fut prife par Saladin, prefque toute la Terre-Sainte tomba fous la domination des Infidelles. Richard premier Roi d'Angleterre s'eftant embarqué l'an 1191. pour combattre les Sarafins & recouvrer la Terre-Sainte, fut jetté par la tempefte fur les coftes de Chypre, où loin de trouver un afile, il y trouva au contraire un ennemi en la perfonne d'Ifaac Comnene, homme cruel & abandonné à toutes fortes de crimes, qui s'eftoit emparé de cette Ifle; & qui au lieu de foulager les gens de Richard, battus de la mer; les maltraita au contraire, & les pilla, ce qui attira la colere de Richard, qui pour s'en venger, fe rendit maiftre de cette Ifle où il fit un riche butin & emmena prifonniers Ifaac & fa femme qu'il fit lier tous deux avec des chaifnes d'or. Richard aïant eu le commandement de l'armée des Croifés, fit des actions de valeur furprenantes, & fe feroit rendu maistre de la ville de Jerufalem, fi la jaloufie d'Hugues de Bourgogne n'eut pas arrefté fes progrés. Son deffein eftoit de fe former un grand Roïaume en ce païs-là ; & afin que perfonne ne pust fui difputer le titre de Roi de Jerufalem, il l'acheta de Guy de Luzignan, lui donnant en échange l'Ile de Chypre. Ce dernier prit le titre de Roi de Chypre que fes defcendans ont confervé jufqu'en l'an 1473. & à peine eut-il pris poffeffion de fon Roïaume l'an 1192. qu'il inftitua un Ordre Militaire pour s'oppofer aux defcentes & aux irruptiors que les Infidelles pouvoient faire dans cettelfle, efperant que les Chevaliers de

Themassin f

Chevalier de l'ordre du Silence, ou de Chypre

courage que

ORDRE DE
CHYPRE

OU

DU

tet Ordre n'auroient pas moins de valeur & de ceux des Ordres Militaires de la Palestine eftablis pour la défenfe des Saints lieux, & qui avoient fait des actions heroïques SILENCE. dont il avoit efté lui-mefme témoin.

Il donna à ces Chevaliers pour marque de leur Ordre un collier compofé de laqs d'amour de foïe blanche, entrelaffés des lettres R. & S. en or ; & au bout de ce collier pendoit fur l'estomac une medaille d'or dans laquelle il y avoit une épée nuë, dont la lame eftoit d'argent, & la garde d'or, avec cette devife tout au tour: Securitas Regni, pour monftrer à ces Chevaliers, qu'après Dieu, il affuroit la confervation de fon nouveau Roïaume fur leur valeur & leur fidelité, & c'eft pour ce fujet, que, felon quelques Auteurs, il donna à cet Ordre le nom de l'Epée.

Il y en a neanmoins qui tiennent que cet Ordre fut appellé du Silence, ce qui eft fignifié, difent-ils, par les lettres S. & que les R. marquent qu'il eftoit Roïal, ce que l'on peut entendre ainfi: Regium Silentium. Mennenius pretend que ces S. fignifioient: Secretum Societatis, & l'Abbé Giuftiniani qui a fait graver les differens colliers de cet Ordre, dit qu'à Venife chés le Procurateur Jean Baptifte Cornaro Pifcopia, il y a un ancien monument où l'on voit deux écus, le premier des Rois de Chypre de la Maison de Luzignan, & l'autre de la famille des Cornaro qui eft parti d'or & d'azur avec une épée entortillée d'un cartouche où font efcrites ces paroles: Pour loyauté maintenir. Il ajoûte fur le témoignage de plufieurs Auteurs, que Pierre de Luzignan Roi de Chypre, allant trouver le Pape Urbain V. l'an 1363. logea à Venife chez Frederic Cornaro, & que non feulement il l'honora de cet Ordre, mais qu'il le rendit hereditaire à ses descendans, voulant qu'ils en portaffent les marques à leurs armes.

Quoiqu'il en foit, Guy de Luzignan, après avoir institué cet ordre, le confera à fon frere Amaury Conneftable de ce Roïaume, qui fut fon fucceffeur, & à trois cens Gentilshommes la plufpart François, qu'il avoit amenés avec lui en quittant la Palestine. La ceremonie fe fit dans l'Eglife de fainte Sophie Cathedrale de Nicofie, le jour de l'Afcenfion de Notre-Seigneur. Ce Prince les exhorta tous d'eftre fort unis enfemble, & de lui eftre fidelles, & les Chevaliers firent vou d'emploïcr cette épée qu'ils recurent, pour la défense de la Mm iij.

[ocr errors]

DE MONT

JOYE.

ORDRE foi, le foutien de l'Eglife, le fervice du Roi, l'appui de la Juftice, la protection des pauvres, & la tranquillité publique, Cet Ordre, que quelques-uns mettent auffi fous la Regle de S. Bafile, fut fort illuftre pendant que la Maifon de Luzignan poffeda ce Roïaume; mais il fut aboli après que Catherine Cornaro veuve de Jacques de Luzignan euft cedé ce Roïaume aux Venitiens qui en ont efté les maistres jufqu'en l'an 1571. que les Turcs s'en emparerent.

Mennenius, Delicia equeft. Ordin. Favin, Theat. d'Honn. & de Chevaler. Bernard. Giuftiniani, Hift. di tutti gli Ord. Milit, Herman & Schoonebeck, dans leurs Hift. des Ord. Milit.

CHAPITRE XXX VII.

Des Chevaliers de l'Ordre de Mont-Joye, appellés auffi de Monfrac & de Truxillo.

A

PRE'S que Godefroy de Bouillon euft conquis la TerreSainte, on bâtit aux environs de Jerufalem deux villes, dont la premiere qui n'en eftoit pas fort éloignée,eftoit fituée fur le fommet d'une montagne, d'où les Pelerins qui venoient vifiter les Saints lieux, pouvoient découvrir cette Sainte Cité. L'autre en eftoit éloignée d'environ deux lieuës, & eftoit auffi fituée fur une montagne proche de Bethleem &de la Tour d'Ader, ou du lieu où l'Ange annonça aux Pasteurs la naiffance du Sauveur du monde, d'où les Pelerins qui alloient à Bethleem pouvoient auffi découvrir cette ville; & ces deux nouvelles villes furent appellées Mont-Joye,peut-eftre à cause de l'allegreffe & de la joie que faifoient paroiftre les Pelerins en découvrant de ces montagnes les Saints lieux où JesusChrist avoit pris naiffance, & avoit répandu fon fang precieux pour notre Redemption.

Il fe forma dans le mefme tems un Ordre Militaire pour la défense de ces Saints lieux & des Pelerins qui les venoient vifiter;& comme ces deux villes avoient le nom de Mont-joye, & que les Chevaliers y establirent leur premiere demeure, ils en prirent le nom. Alexandre III. approuva cet Ordre l'an 1180. à ce que l'on pretend, & donna aux Chevaliers la Regle de S. Bafile. Ils portoient fur un habit blanc une eftoile rouge

« PreviousContinue »