Page images
PDF
EPUB
[graphic]

Pestomac avec un petic ruban couleur de feu. Ordju Bb

Le Roi voulant honorer cet Ordre le plus qu'il lut scroic ^p^^,* possible, déclara que lui, M. le Dauphin, les Rois ses successeurs , les Dauphins ou héritiers présomptifs de la Couronne , porteroient la croix de cet Ordre avec celle de l'Ordredu Saint-Espritj& qu'il entendoit aussi décorer de l'Ordre de saint Louis, les Maréchaux de France comme principaux Officiers de ses armées de terre, PAmiral de France -comme principal Officier delaMarine,le Général des Galères comme principal Officier des Galères, & ceux qui leur succéderaient dans ces Charges 5 & Sa Majesté déclara aussi les Ordres de saint Michel, du Saint Esprit, & de saint Louis compatibles dans une même personne, sans que l'ttnpût servir d'exclusion à l'autre, ni les deux au troisième.

Les Grands-Croix ne peuvent être tirez que du nombre -des Commandeurs , & les Commandeurs du nombre des Chevaliers, & tant les Grands-Croix que les Commandeurs & Chevaliers, tant tirez du nombre des Officiers des troupes de Terre & de Mer. II y a toujours un des huit GrandsCroix, trois des vingt quatre Commandeurs, & le huitième 'du nombre des Chevaliers , emploïez dans les Etats des revenus & pensions affectez à l'Ordre & tirez du nombre des Officiers de la Marine & des Galères.

Personne ne peut-êcre reçu danscetOrdre s'il ne fait profession de la Religion Catholique, Apostolique & Romaine, & s'il n'a servi mr terre ou íur mer en qualité d'Officier pendant dix années. Le Chevalier pourveu doit se présenter devant le Roi pour prêter serment. Pour cet effet, il se met à genoux, jure & promet de vivre & mourir dans la Religion Catholique , Apostolique Se Romaine ; d'êcre fidèle au Roi 5 de ne se départir jamais de l'obéïssance qui lui est deuë & à ceux qui commandent fous ses Ordres 5 de garder, deffendre & soutenir de tout son pouvoir l'honneur de Sa Majesté, son autorité , ses droits & ceux de la CouTonne envers & contre tous j de ne jamais quitter son service ni paíïer à celui d'aucun Prince étranger sans fa permission: de révéler tout ce qui viendra à fa connossance contre la personne sacrée de SaMajesté & de l'Etat.de garder exactement les Statuts &Ordonnances de l'Ordre,& de s'y comporter cn tout comme un bon, sage 6c vertueux Chevalier doit faire. Ordre Dr Après que le Chevalier a prêté serment en cette forme, \è: R«fRanci* donne l'acolade & la croix i après quoi il est obligé"

de faire présenter à l'Assemblée qui se tient le jour de íaincLoiiis Roi de France,en Phonneur duquel cet Ordre a été institué , ses provisions , pour y en être fait lecture, être enregistrées dans les Registres de l'Ordre, & rendues ensuite au Roi parle Greffier. Les Chevaliers qui ont obtenu des Lettres pour monter aux places de Commandeurs, & les Commandeurs qui en ont obtenu pour monter à celles de Grands-Croix, doivent aussi les présenter à l'Assemblée. L'on procède dans la même Assemblée à lelection qui se fait à la pluralité des voix de deux Grands- Croix , quatre Commandeurs 8c six Chevaliers ,pour avoir la conduite & prendre foin des affaires concernant l'Ordre pendant Tannée. Cette Assemblée ou se trouvent les Grands-Croix , les Commandeurs & lesChevaUers qui ont assisté le matin avec le Roi, à la Messe que l'on dit, pour demander à Dieu qu'il lui plaise répandre ses bénédictions , fur la personne, sacrée de Sa Majesté , sur la Maison Roïale & sur le Roïaurne.se tient le jour de ia fête de saint Louis après diner.

Cet Ordre jouit de trois cens mille livres de rente , dont> iL y-a quarante huit mille li vres affectées aux huit GrandsCroix . à raison de six mille livres chacun : trente deux1 mille livres à'huit Commandeurs , à raison de quatre mille livres chacun: quarante-huit mille livres aux feze' autres Commandeurs,à raison de trois mille livres chacun jpareille somme de quarante-huit mille livres à vingt quatre^ Chevaliers, à raison de deux mille livres chacun : trentesix mille livres à vingt-quatre autres Chevaliers, à raison' de quinze cens livres chacun : quarante-huit mille livres à quarante huit autres Chevaliers , à raison de mille livreschacun : & vingt-cinq mille six cens livres à trente deuxChevaliers à raiíon de huit cens livres chacun. Quatre mille livres au Trésorier, trois mille livres au Greffier , quatorze cens livres à rHuiflïer pour leurs gages, frais de comptes Registres & autres, le tout par chacun an i & les autres six milles livres restant, font destinées pour les Croix 6c autres < dépenses impréveuës.

Le dixième jour de Mai le Roi nomme les Grands-Croix,1les.Commandeurs & les Chevaliers de ce nouvel Ordre*.

Les^

[graphic]
« PreviousContinue »