Page images
PDF
EPUB
[graphic]
[ocr errors]

S émanons te diL Collecte.

J r *s

des Urecs dePirttyj1

faites par la Congrégation de la Propagation de la Foi ,eon- ^mttuu

frmées par Bref Apopque du 10. Juillet 1660. Dieu me soit en

aide & ses saints Evangiles. , _ tA Pkopa

Le même Pape voulut aussi quece jurement se fît par tous ^po"** les Séminaristes des Séminaires- ou Collèges Apostoliques établis dans toutes les parties du monde. Le Cardinal Gallio, qui mourut l'an 1683. fut encore un des principaux Bienfaiteurs de ce Séminaire de Rome , & laissa à la Congrégation de la Propagation de la Foi une somme considérable pour être emploïéeaux besoins de cet Institut. Les dépenses que cette Congrégation fait tous les ans pour l'entretìen des Missionnaires Apostoliques , montent à près de cinquante mille écus Romain.

Carlo-Bartholom. Vinzz&yEusevolog. Rom.f art. 1. Trat. j. cap II. Philip. Bonanni, Catalog. Ora". Rcligios part. 3. & Bullar. Boman. ,

Les Séminaristes du Collège des Grecs , fondé aussi à Rome par le Pape Grégoire XIII. l'an 1577. font obligés de faire le même serment que font ceux du Collège de la Propagation de la Foi. On n'y reçoit que de jeunes Grecs,principalement des Provinces Schématiques, qui y font élevés dans la Religion Catholique , & instruits de ses maximes:ils retournent ensuite dans leur pais avec le caractère du Sacerdoce, & revêtus,le plus souvent, de ladignité d'Evêques & d'Archevêques pour convertir lesSchismatiques,& procurer leur union avec l'Eglise Romaine } & afin de conserver dans l'Eglise leRit & les anciennes cérémonies desGrecs.Le même Grégoire X111. fit bâtir proche ce Collège une belle Eglise sous le titre de saint Athanase , dans laquelle ces Séminaristes fontl'OfKce selon le Rit Grec j & dans les Fêtes solemnelles il se fait pontificalement par un Evêque ou Archevêque Grec entretenu pour cet effet,& pour donner les Ordres sacrés à ces Séminaristes,dont l'habillement consiste en une íoutanne bleuë, liée d'une écharpe rouge, & par dessus ils mettent une robe aussi bleuë à la Levantine.

Le même Pontife voulant témoigner son affection paternelle pour les Maronites, qui depuis un tems considérable avoient toû jours été fidèles & soumis au saint Siège, leur sic bâtir un Hospice à Rome en 1583. qu'il changea Tannée suivante en un Collège ,ou les jeunes gens de cette nation font Terni VllU L

Sîmimai- élevés dans toutes fortes de sciences, afin qu'étant de retour ■u/rout en leur païs > ils puissent servir d'exemple à ceux de leur nai A Pkoía tion, pour conserver la pureté de leur foi contre les HéréIa Foi. ° fies des Nestoriens, des Jacobites, & des autres Chrétiens Schifmatiques de ces quartiers. Son dessein étoit encore de tirer de ce Collège tous les ans des Missionnaires pour les envoïer en Orient prêcher la Foi Catholique > mais la mort l'aïant empêché d'exécuter ses bonnes intentions, Dieu y suppléa, par le zele du Cardinal Antoine Caraffa, premier Protecteur de ce Collège, qui par ses foins & ses libéralités l'a mis en état d'entretenir ( outre les Officiers nécessaires; quatorze Séminaristes, parmi lesquels il y en a eu un grand nombre qui non seulement ont maintenu la Foi dans leur païs, mais qui l'ont encore étendue plus loin. Leur habillement est semblable à celui des Séminaristes de laPropagation de la Foi.

Le zele de Grégoire XIII. s'étendit aussi fur les Hérétiques de plusieurs autres Provinces d'Occident, aufquels fa charité lui suggéra d'envoïer des hommes Apostoliques originaires de leur propre païs , afin qu'ils les ramenassent au íein de l'Eglise , en leur prêchant la Foi dans toute fa pureté. C'est pourquoi outre les Collèges de Fuldes ,de Prague & de Vienne, qu'il fonda pour y élever la Jeunesse destinée à ce saint ministère, il rétablit & augmenta en J 573. celui des Allemans & des Hongrois, qu'on nomme communément le Collège GermxnìqueAom les Séminaristes qui doivent être au nombre de cent, tant de l'une que de l'autre de ces deux nations, possèdent l'Eglise Collégiale de saint Apollinaire, & le Palais qui y étoit annexé pour le Cardinal Titulaire de cette même Eglise, auquel Palais ce même Pape ajouta plusieurs maisons qui avoient appartenu au Cardinal d'Estouteville Archevêque de Rouen , fans parler d'un fonds considérable qu'il leur laissa, afin qu'étant entretenus de toutes choses aux dépens du Collège , ils pussent s'appliquer fans inquiétude aux sciences convenables à l'état Ecclésiastique , à la conversion des Hérétiques , & à la destruction des erreurs dont ces païs font infectés. On leur a encore donné depuis les Egliles de saint Sabas fur le MontAventin, & de Nôtre Dame de la Rotonde fur le MontCelius, avec les revenus qui en dépendent. Ces Séminaristes

[graphic]
[graphic]
« PreviousContinue »