Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small]

Chevalier de l'ordre de la Passion

de Jesus-Christ,en habit ordinaire.

de Poilly f

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]

Chevalier de l'ordre de la Passion de Jesus-Christ,en habit de guerre.

de Poilly f

1

l'obligation de fes prédeceffeurs, l'Ordre devoit le folliciter ORDRES
les
de l'accomplir & executer tous les points accordés par
Rois Inftituteurs de cet Ordre.

MILITAI-
RES PRO-
JET TEZ
SANS EXE
CUTION

La marque qui devoit diftinguer ces Chevaliers, étoit une curION croix de gueule large de quatre doigts, orlée d'or en champ d'argent, chargée en cœur d'une medaille faite de quatre demi cercles & quatre angles renfermant un Agneau Paschal d'or en champ de fable,& pour habillement ils devoient avoir une robe bleuë defcendant jufqu'à mi jambes, ferrée d'une ceinture de cuir noir, & par deffus cette robe un manteau blanc ouvert des deux côtés depuis les épaules, aïant par devant une croix rouge large de quacre doigts. L'habit du Grand Maître étoit femblable à celui des Chevaliers, avec cette difference que la croix devoit être orlée d'or, & qu'il devoit toûjours tenir à la main un grand bâton en forme de fceptre,au haut duquel il y auroit eu un nom de Jefus. Etant en guerre ils devoient mettre fur leur cuiraffe une vefte blanche defcendant feulement jufques aux genoux, fur laquelle devoit être la croix de l'Ordre orlée d'or, à la difference des Freres Servans qui auroient eu la croix orlée de foie noire. Leur cafque devoit être à l'antique couvert d'un capuce rouge: & comme dans les Hôpitaux qu'on avoit projetté d'établir, les veuves des Chevaliers devoient avoir foin des malades ; on avoit auffi prefcrit leur habillement qui devoit confifter en une robe blanche avec une ceinture rouge orlée d'or, & les manches rouges; un manteau blanc ouvert par devant bordé de rouge & doublé de noir,& pour couvrir leur tête un voile blanc bordé de rouge avec une croix de même fur ce voile & au côté du manteau.

Ces Chevaliers devoient s'obliger par vœu d'obéir à leur Chef, d'obferver la pauvreté & garder la chafteté conjugale. Cet Ordre n'étoit pas feulement confacré à la Paffion du Sauveur, il l'étoit auffi à la fainte Vierge,que les Chevaliers devoient prendre pour leur Protectrice. Toutes les affaires devoient paffer par cinq Confeils differens en prefence du Grand Maître dans le principal Couvent de l'Ordre. Le premier,qui devoit être leConfeil ordinaire, devoit être compofé de vingt quatre Confeillers ; le Confeil particulier, de quarante fujets; fçavoir vingt quatre Confeillers, huit Officiers de Justice, quatre Commiffaires des transgreffions &

« PreviousContinue »