Page images
PDF
EPUB

ORDRE DE Après que le Chevalier a prêté ferment en cette forme, lê: S. LOUIS Roi lui donne l'acolade & la croix ; après quoi il eft obligé 2NFRANCE. de faire présenter à l'Affemblée qui fe tient le jour de faint

Louis Roi de France, en l'honneur duquel cet Ordre a été inftitué, fes provifions, pour y en être fait lecture, être enregistrées dans les Regiftres de l'Ordre, & renduës enfuite au Roi par le Greffier. Les Chevaliers qui ont obtenu des Lettres pour monter aux places de Commandeurs, & les Commandeurs qui en ont obtenu pour monter à celles de Grands- Croix, doivent auffi les préfenter à l'Affemblée. L'on procede dans la même Affemblée à l'élection qui se fait à la pluralité des voix de deux Grands- Croix, quatre Commandeurs & fix Chevaliers, pour avoir la conduite & prendre foin des affaires concernant l'Ordre pendant l'année. Cette Affemblée ou fe trouvent les Grands- Croix, les. Commandeurs & les Chevaliers qui ont affifté le matin avecTM le Roi, à la Meffe que l'on dit, pour demander à Dieu qu'il lui plaife répandre fes bénédictions, fur la perfonne facrée de Sa Majesté, fur la Maison Roïale & fur le Roïaume,fe tient le jour de la fête de faint Loüis après diner.

Cet Ordre joüit de trois cens mille livres de rente, dont: il y a quarante huit mille livres affectées aux huit GrandsCroix, à raifon de fix mille livres chacun trente deux mille livres à huit Commandeurs, à raison de quatre mille livres chacun quarante huit mille livres aux se ze autres Commandeurs,à raison de trois mille livres chacun ;pareille fomme de quarante-huit mille livres à vingt quatre: Chevaliers, à raifon de deux mille livres chacun trentefix mille livres à vingt-quatre autres Chevaliers, à raison de quinze cens livres chacun : quarante-huit mille livres à quarante huit autres Chevaliers, à raifon de mille livres chacun : & vingt-cinq mille fix cens livres à trente deux Chevaliers à raifon de huit cens livres chacun. Quatre mille livres au Tréforier, trois mille livres au Greffier, quatorze. cens livres à l'Huiffier pour leurs gages, frais de comptes Registres & autres, le tout par chacun an ; & les autres fix milles livres reftant, font destinées pour les Croix & autres dépenfes impréveuës.

Le dixième jour de Maile Roi nomme les Grands-Croix, les. Commandeurs & les Chevaliers de ce nouvel Ordres Les

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Chevaliere de la bache. »

de Poilly f 91

CHEVALE
RIE INSTI-

MES.

Les Grands-Croix tirez des Officiers des armées de Terre, ORDRES DE furent le Marquis de la Rabliere, le Marquis de Rivarol, le Comte de Montchevreuil, les fieurs de Vauban & de Ro- TUEZ POUR fen, qui ont été depuis Maréchaux de France, le Marquis DES FEM de la Feüillée, le fieur Polaftron, & le fieur de Chasteaurenault, Lieutenant Général & depuis Maréchal de France, qui fut tiré des Officiers de Marine. Les Commandeurs tirez des Officiers tant de Terre que de Mer, furent les fieurs de Vatteville, de faint Sylveftre, d'Avejan, Maffot, de la Grange, de Loubanie, de Chamlay Panetié, Costellas, Prefchac, d'Arbon, la Bouchardiere, Cafteja, du Luc, Bellegarde, Guillerville, Fourille, Dalou, Laumont, Defalleurs, des Bordes, Damblimont, & Bezons.

La croix de cet Ordre eft d'or à huit pointes comme celle de l'Ordre du Saint Efprit,avec des fleurs-de-lis aux quatre angles: au milieu il y a un cercle dans lequel eft d'un côté l'Image de faint Louis armé de cuiraffe aïant par deffus, le manteau Roïal, tenant dans fa main droite une Couronne de laurier, & dans la gauche une couronne d'épines, & les clouds de la Paffion, avec cette legende tout autour, Ludovicus Magnus inftituit 1693. & de l'autre côté du cercle il a une épée dont la pointe perce une Couronne de laurier, & qui eft attachée avec un ruban blanc,avec cette legende tout autour: Bellica virtutis præmium.

Y

Voyez l'Edit du Roi pour la création de cet Ordre. Herman & Schoonebeck, dans leurs Hiftoires des Ordres Militaires.

CHAPITRE

LXVIII.

Des Chevalieres de la Hache,de l'Echarpe, de la Cordeliere, des Efclaves de la Vertu, & de la vraie-Croix.

O

UTRE les Ordres Militaires & de Chevalerie, dans lef- ORDRE DE quels plufieurs Dames ont été aggregées comme dans LA HACHE. ceux de Malte, de faint Jacques de l'épée de Calatrava, de faint Etienne, de l'hermine,du camail & quelques autress y a eu auffi des Ordres de Chevalerie inftitués en particulier pour les femmes. Le premier eft celui de la Hache ou du Paffetems qui fut inftitué à Tortofe par Raimond Berenger Comte de Barcelone vers l'an 1149. Les Maures Hhh

Tome VIII.

RIE INS

POUR DES

ORDRESDE aïant perdu cette place, la voulurent reprendre quelques CHEVALE- tems après, & l'attaquerent fi vivement, que la plupart des TITUEZ Chrétiens qui la deffendoient aïant été tuez, elle étoit fur FEMMES. le point de retourner fous la domination des Barbares, lors. que les femmes prenant les armes, combatirent fi vigoureufement pour la deffenfe de leur Patrie, qu'elles obligerent les Infideles de fe retirer. Le Comte de Barcelone aïant été informé de cette action généreuse inftitua en leur faveur un Ordre de Chevalerie fous le nom des Dames du Pafferems, qu'on a auffi appellé de la Hache, à caufe qu'elles portoient fur leurs habits une hache rouge. Le Pere Mendo dans fon Traité des Ordres Militaires dit qu'elles portoient un flambeau ; mais l'Abbé Giuftiniani, fur le témoignage de Rodrigue Mendez Silva Hiftorien Efpagnol, prétend que c'étoit une hache, & que ce qui a trompé le Pere Mendo eft le mot Efpagnol hacha, qui fignifie également un flambeau & une

hache.

RDRE DE L'ECHARPE.

Les femmes de la ville de Placentia en Espagne ne firent pas paroître moins de courage que celles de Tortofe, lorsque les Anglois qui l'an 1338. avoient donné fecours à Jean Premier Roi de Portugal,qui étoit en guerre avec Jean Premier Roi de Castille, affiegerent Placentia. Ces genereufes femmes aïant pris les armes pour la deffenfe de leur païs, mirent en fuite les Anglois dans une fortie qu'elles firent, & les aïant obligez de lever le fiége, elles procurerent la paix à leur patrie. Le Roi deCaftille pour les recompenfer de feur valeur, leur permit de porter fur leurs habits une écharpe d'or, & leur accorda les mêmes privileges dont joüiffoient les Chevaliers de la bande,qui avoient été inftituez par le Roi Alphonfe fon aïeul.

ORDRE DE

LIERE.

>

Anne de Bretagne Reine de France, époufe de Charles LA CORDI- VIII. qui commença à regner l'an 1483. puis de Louis XII. qui lui fucceda l'an 1498. inftitua une efpece d'Ordre en l'honneur des Cordes, dont notre Seigneur fut lié en fa Pasfion & pour la devotion qu'elle avoit à faint François d'Affife dont elle portoit le cordon, elle donna à cet Ordre le nom de la Cordeliere, & pour marque ou devife un collier fait d'une corde à plufieurs neuds entrelaffez de lacs d'amour,dont elle honora les principales Dames de fa Cour pour le mettre autour de leurs armes. M. Herman dans

« PreviousContinue »