Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Chevalier de lördre du Chardon ou

de S. André.

,

[ocr errors]

de Poilly of

de petites branches de quelques arbustes qui forment en- ORDRE DU semble une ovale , & que Favin prétend être des feuilles de ADES.

i CHAKDON Ruë; ce qui est assez vraisemblable , puisque cer Ordre ANDRE’ZN

Ecosse. se nommoit aussi de la Ruë ; & ainsi on aura joint les chardons avec des feüilles de Ruë lauvage, qui differe pour la forme & pour la couleur de celle que l'on cultive. M. Ashmole dit encore que dans les cérémonies ces Chevaliers portoient des robes semblables à celles que portent les deputez du Parlement , sur lesquelles il y avoir un cercle d'or rempli d'une broderie de foïe bleuc, avec une croix de saint An. dré, d'argent, au milieu de laquelle il y avoir une couronne d'or fleurdelisée ; & qu'hors les cérémonies ils avoient pour marque de leur Ordre une medaille d'or, au milieu de laquelle il y avoit un chardon couronné d'une couronne Imperiale avec ces paroles, nemo me impune laceffet, & cette medaille étoit attachée à un ruban vert.

Après la mort de François 1 1. Roi de France, qui arriva l'an 1560. Marie Stuart aïant été obligée de repasser en Ecosse pour prendre le gouvernement de ce Roïaume , qui étoic excreinement divisé ; elle épousa en secondes nôces , & pour faire plaisir à ses Sujets,Henri Stuart son cousin germain. Ils ne furent pas long tems ensemble sans prendre quelque dégoût l'un pour l'autre. Le Comte de Muray frere naturel de la Reine qui l'avoir portée à l'épouser avoit des desseins secrets qui l'obligeoient à entretenir le Roi dans les mechantes dispolitions où le mie la jalousie. Il fit tant par ses artifices,qu'il le porta à faire tuer un étranger pour qui la Reine avoit de la complaisance, & aprés ce meurtre le Comte de Muray fit affassiner le Roi par le Comte de Bothvel. Comme la Reine épousa ensuite ce Comte par le Conseil du même Muray, ce troisiiéme mårjage la fic mépriser de ses Sujets qui se revolterent, refusant de la reconnoître pour leur Souveraine. Elle assembla quelques troupes & aïant été vaincuë, elle resolut de passer en France ; mais une tempê:e qui s'éleva aiant fait échoüer sur les Côtes d'Angleterre le vaisseau qui la portoit , elle fut arrêtée & conduite en Angleterre , où la Reine Elizabeth , après l'avoir retenuë dix-huit ans en prifon, lui fit couper la tête au Château de Frodnighaie l'an 1987. Si tôt que cette Princesse fut au pouvoir de la Reine Eliza

CHARDON

OU DE S

RE

ECOSSE.

ORDRE DU berh les Ecossois mirent sur le thrône son fils Jacques V I. agé CHABROS leulement d'un an,& qui fut ensuitteRoi d'Angleterre sous le ANDRI' en nom de Jacques Premier. LeRoïaume d'Ecole fut pour lors

en proïe auxCalvinistes qui éleverent le jeune Roi dans leurs erreurs. La Religion Catholique y fut presque toute ruinée & l'Ordre du Chardon fut parce moïen aboli. Mais Jacques 11. Roi d'Angleterre, d'Ecosse, & d'Irlande, le rétablit l'an 1687. & fit au Château de Windlor quelques Chevaliers de cet Ordre, qui furent le Comte de Morai , le Comte de Melfort Secretaire d'Etat, le Comte de Senafort, le Comte de Domparton , le Comte Belk Grand Chancelier d’Ecosse, le Duc de Gordon & le Comte d'Aran. Les quatre premiers receurent les marques de cet Ordre, des mains du Roi qui les dispensa des anciennes cérémonies pratiquées à la reception des Chevaliers. Les autres furent seulement nommés pour être reçus dans la suitte avec solemnité, & ce Prince se reserva à nommer les autres dans un autre tems pour faire le nombre de douze , & comme l'Eglise de saint André d'Edimbourg,cù les anciens Chevaliers de cet Ordre s'assembloient autrefois avoit été ruinée par les Hereriques, il leur afligna pour le lieu de leurs Asemblés la Chapelle Roïale du Palais d'Holyvord. house en Ecosse. Mais les changemens arrivés en ce Roïaume après que ce Prince eut été chassé de ses Etats l'an 1689. ont encore aboli cet Ordre qui ne subsiste plus que dans les personnes que le Roi Jacques 11. fit Chevaliers, & qui le suivirent en France où le Roi Loüis XIV. lui donna un afile.

Favin, Theatre d'honneur & de chevalerie. Josef Michie. li, Theforo Militar de Cavaleria , Bernard Giustiniani , bilt. di tutto gli ordini Militari part. 1. 2. Ashmole, Traité de l'ordre de la farretiere. Mennenius , Herman & Schoonebeck, dans leurs Hijloires des Ordres Militaires.

LC

« PreviousContinue »