Page images
PDF
EPUB

DE DANNE

DA NNE

ORDRES Croix en broderie entourée de raïens , leur chapeau est de
DIE!!, velours noir avec un bouquet de plumes rouges & blanches.
PHANT UT
DE DANNT. Ce qui distingue le Roi, c'est que les plumes de son chapeau
BROH IN font blanches avec une aigrette noire & que son manteau est
MAKK. doublé d'hermincs. L'habillement de ces Chevaliers que

l'Abbé Giustiniani à fait graver a été desligné à ce qu'il dit
sur un portrait du Roi Christierne V. mort l'an 1699. ce
Prince y est représenté avec une cuirasse aïant un cordon
bleu paité en écharpe depuis l'épaule gauche jusqu'à la han-
che droite & un Elephant d'or au bout , avec un manteau
bleu semé de couronnes d'or & de cæurs en broderie, ce
manteau est doublé de peaux de loups cerviers & a sur le
côcé gauche une croix entourée de raïons. Ainfi il y a eu
souvent du changement dans l'habillement aussi bien que
davs le collier. Favin qui a été suivi par d'autres s'est trom-
lorsqu'il dit que les Rois de Dannemark ne conferent cet
Ordre que le jour de leur couronnement; car sans parler des
Kois de Dannemark qui ont regné depuis l'institution de
cer Ordre, Christierne V. qui à son avenement à la couronne
avoit fait des Chevaliers de l'Elephant , fit encore Chevalier
de cet Ordre l'an 1672. l'Ambassadeur d'Angleterre qui ré-
fidoit auprès de la personne. Il y eut une promotion de plu-
sieurs autres Chevaliers l'an 1679. Le Marquis de Bade
Dourlach , & Christierne Prince d'Oftfrise , le furent aussi
l'an 1682. l'année suivante Frederic Charles de Roye de la
Rochefoucault Comte de Rove fut fait pareillement Cheva-
lier de l’Elephant. Il y eut une autre promotion le 15. Juillet
1694. & le collier de cet Ordre fut donné à Evrard Louis
Prince de Wirtemberg , Sturgard Georges Lantgrave de
Heffe Darmstat , Philippes Lantgrave de Heffe Caffel, Al-
bert Duc de Saxe Gotha, Leopold Evrard Duc de Wirtem-
berg-Montbelliard , & à d'autres & l'an 1697. le Duc Jean
Adolphe de Saxe Weinfenfelz , le reçut aussi.

Elie Ashmole, dans fon Traité dela jarreticre. Favin, Theatre d'Honneur & de chevalerie , Bernard Giustiniani , Hist.di tutti. gli. Ordini Militari. Mennenius, Herman & Schoonebeck , dans leurs Histoires des Ordres Militaires & le Pere Anselme, Le Palais de l'Honneur.

Outre l'Ordre de l’Elephant en Dannemark, il y a encore un autre Ordre sous le nom de Dannebroch dont quelques

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

PHANT ET

BROCN EN

A N N E. IARI

Ecrivains amateurs des fables , font remonter l'origine juf- ORORES qu'au tems de Dan fils du Patriarche Jacob, qui selon eux DE L'ELE. fuc le premier Roi de Dannemark & donna son nom à ce de DAN Roïaume. Ils disent que ce Roi prétendu étant sur le point BKUSKIN de livrer une bataille l'an du monde 2898. vit descendre en MARTl'air une grande croix blanche qui fut le figne de la victoire qu'il remporta : ce qui fut cause qu'il institua un Ordre auquel il donna son nom & celui de Broge qui en Danois veut dire peinture. D'autres plus raisonnables croïent que Waldemar 11. en a été l'Instituteur vers l'an 1219. Monsieur Bartholin qui est de ce sentiment & qui a fait une Dissertation sur l'origine de cet Ordre, ajoûte que ce Prince donna aux Chevaliers une croix blanché. Il y en a d'autres qui en attribuent aussi l'institution à Waldemar,&qui prétendent que cette croix blanche étoit bordée derouge, & que le motif qui porta, ce Roi à instituer cer Ordre, fut qu'étant prêc de donner combat à ses ennemis, il avoit veu une croix pareille qui descendoit du Ciel. Ce qui est certain c'est que s'il est vrai que Waldemar aic insticué cet Ordre , il n'étoit plus connu en Dannemark lorsque Christierne V.le rétablit l'an 1672. mais il y a plus d'apparence qu'il en a été plâtôc l'Instituteur que le Restaurateur , & ce fut à l'occasion de la naissance du Prince Roïal de Dannemark Christierne Guillaume son fils ; qu'il celebra avec beaucoup de magnificence. Les Chevaliers de cet Ordre porterent alors en écharpe depuis l'épaule gauche jusqu'à la hanche droite, un ruban blanc bordé de vert , auquel pendoit une croix de diamans & sur leurs manteaux ces deux mots en broderie, Pietate & fuftitia,dans une couronne de laurier. Ce Prince retrancha dans la suite ces paroles, & aïant réformé l'Ordre il ordonna que les Chevaliers , porteroient un manteau de couleur aurore doublé de satin blanc. Ce manteau est à peu près de la même maniere que celui des Chevaliers de l'Elephant; mais le haut-de-chausses est plus large, semblable à ce lui des Suisses. Ils doivent paroître devant le Roi avec cet habit de ceremonie trois fois l'an , le jour de la naissance de ce Prince , celui de son couronnement & celui de son mariage. Leur nombre n'est que de dix-neuf, le Roi en est le Chef & ne confere cet Ordre qu'à des Officiers d'Armées. Thom. Barthol.de equeft. Ord. Danebrogici Dissertat. Hi

ORDRE DU stor. & Schoonebeck, Histoire des Ordres Militaires ,
CHARDON
OU DE S. Tom. II.
ANDRE EN
ECOSSE.

CHAPITRE LXII.
Des Chevaliers de l'Ordre du Chardon, ou de S. André

en Ecosse.
N o us avons déja parlé d'un Ordre Militaire sous le

I nom de Chardon insticué en France ; en voici encore un autre sous le même nom qui a pris naillance en Ecosse,& que l'on nomme ordinairement l'Ordre de S. André,à cause qu'il fut mis sous la protection de ce saint Apôtre. Ceux qui ont traicé des Ordres Militaires lui donnent une antiquité chimerique, prétendant qu'Achaius Roi d'Ecosse en a été l'Instituteur, & que ce Prince aïant fait alliance avec Charlemagne, prit le Chardon & la Ruë pour devise, avec ces paroles , pour ma défense. Mais il y a bien de l'apparence que Jacques V. que l'on prétend avoir été le restaurateur de cer Ordre l'an 1534. en a été plûrộc l’Insticuteur. Les Chevaliers n'étoient qu'au nombre de douze, & ils s'assembloient dans l'Eglise de saint André à Edimbourg lorsqu'ils célébroient les Fêtes de l'Ordre , ou que l'on recevoit quelque Chevalier. M. Ashmole attribuë aussi l'institution de cer Ordre à Achaius Roi d'Ecosse : mais nous ne pouvons pas ajoûter foi à cet Auteur, puisque les Ordres Militaires n'ont commencé qu'au douziéme siécle ; nous nous contentons de croire ce qu'il dit du collier de cet Qrdre qui écoit composé de chardons entrelallés ensemble , au bas duquel pendoit l'image de saint André avec ces mots, nemo me impune laceffet, comme on le voit au portrait de Jacques V. Roi d'Ecoffe qui est dans le Palais de Whitheall, & à ceux de plusieurs Chevaliers , ausfi-bien que dans des Sceaux de l'Ordre ; ce que Favin confirme, aïant veu un sceau de la Reine Marie Stuart qui avoit épousé en premieres noces François II. Roi de France , où l'on voit le collier de cet Ordre autour des armes de cette Princelle avec cette legende, Maria Dei Gratia Francorum & Scotorum, &C. 1560. L'Abbé Giustiniani dit que ce collier étoit de chardons entrelassés d'anneaux d'or ; mais ce qu'il prend pour des anneaux est comme

« PreviousContinue »