Page images
PDF
EPUB

'S HUBERT

pour avoir accepté la Couronne de Bohême, qui lui avoit été ORDRE DE offerte par les Rebelles de ce Roïaume.

En créant ce huitiéme. Electorat on avoit ausli en même tems créé la Charge de Grand- Trésorier de l'Empire pour y être attachée,afin de dédommager cet Electeur de la Charge d'Archi- Maître-d'Hôtel attachée à l'Electorat, posledée par le Duc de Baviere. Mais Maximilien-Marie Duc de Baviere aïant été privé de son Electorat contre les Loix de l'Empire, par l'Empereur Joseph, à cause que ce Prince avoit loutenu les droits & les libertés du même Empire, & qu'il avoit reconnu pour Roi d'Espagne l'hilippes V.(peritfils de Louis XIV. Roi de France) que Charles II. avoit appellé à la succession de la Monarchie d'Espagne par un Testament qu'il fit quelque tems avant sa mort, la Charge d'Archi- Maître d'Hôtel de l’Empire , attachée à l’Electorat du Duc de Baviere, fut renduë par le même Empereur à l’Electeur Palatin Jean Guillaume Duc de Neubourg, qui pour en conserver la memoire, voulut , comme Duc de Juliers, rétablir l'Ordre de saint Hubert, qui étoit depuis longtems aboli. Ce Prince confera cet Ordre à plusieurs Seigneurs de la Cour , ausquels il assigna des pensions considerables, à condition que de ces pensions ils seroient obligés d'en donner la dixiéme partie pour l'entrecien des pauvres de l'Hôpital, & qu'ils donneroient aussi le jour de leur reception dans l'Ordre cent hongres d'or. Ces Chevaliers aux jours solemnels font habillés de noir à l'Espagnol, excepté qu'ils n'ont point de gonile. Ils ont sur cet habíc une chaîne d'or penduë au cou, à laquelle est attachée une croix d'or large de quatre doigts, & ornée de diamans, au milieu de laquelle est l’Image de saint Hubert à genoux, priant devant un crucifix , qui est entre le bois d'un cerf , & au côté gauche de leur pourpoint, ils ont en broderie d'or un cercle entouré de raïons, au milieu duquel,sur un fond rouge, sont ces paroles en langue Allemande , Demeurez ferme dans la foi. Hors les cérémonies & les fêtes solemnelles , ils ne portent point le collier , & ont sur leurs habits ordinaires un ruban rouge en escharpe , passant depuis l'épaule gauche jusqu'à la hanche droite, auquel ruban est attachée la croix, & au côté gauche de leurs just-au-corps, l'ovale dont nous avons

parlé.

OR "RES

Wernher Teschen Macher , Annal. Cliviæ , Juliana, da DE L'ELEPHANT ET pag. 403.6515. Schoonebeck, Histoire des Ordres Militairesor D DA NE BATCH IN Tom. II. Bopanni, Catalog. Ord. Militar. Aubert le Mire , N 5- Origo Equeft. Ord. Bernarú Giustiniani, Hift. Chronolo de gli

Ord. Militari.

N

E.

D A N MARC.

CHAPITR E LX I.
Des Chevaliers des Ordres de l'Elephant et de Danne-

broch en Dannemarck.
I 'ORDRE de l’Elephant en Dannemark est du nombre

L de ceux dont on ne connoit point l'origine. Les uns la font remonter jusqu'au tems de Christierne premier , d'autres prétendent qu'on ne la doit mettre que sous le regne de Chriltierne IV. & d'autres enfin ne la fixent que sous celui de Frideric II. Mais l'opinion la plus commune est que Chriftierne I. a été l'Instituteur de cet Ordre l'an 1478. selon quelques-uns , ou l'an 1474. selon d'autres. M. Ashmole dit avoir vu une Lettre écrite l'an 1537. par Avoleide Evêque d'Arhusen, Chancelier de Jean Roi de Dannemark, à Jean Fris aussi Chancelier de Christierne III. dans laquelle ce Prélat marque que Christierne premier étant à Rome demanda au Pape Sixte 1 V. la permission de pouvoir instituer cet Ordre en l'ho neur de la Passion de Nôtre Seigneur Jefus-Christ , & que les Rois de Dannemark en fuđent toû. jours Chefs ; & il ajoûte que ce Prince fonda une Chapelle magnifique dans la grande Eglise de Roschild, lieu de la sepulture des Rois de Dannemark & éloigné de quatre lieu ës de Coppenhague , où tous les Chevaliers devoient s'assembler. Le même Auteur décrivant le collier de cet Ordre dit que ce n'étoit d'abord qu'une chaîne d'or au bas de laquelle pendoit un Elephant qui avoit sur le côté une couronne d'épines dans laquelle il y avoit trois clouds ensanglantés en memoire de la Passion de Nôtre Seigneur , que dans la suite ce collier fut composé de croix entrelassées d'Elephans,& qu'au bas de ce collier il y avoit encore un Elephant qui tenoît sous ses pieds une image de la sainte Vierge , en l'honneur de laquelle il y a aussi des Auteurs qui prétendent que: cet Ordre fut institué. Favin & le Pere Anselme qui sont

1

A
ine

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

DRES

NNL.

du nombre de ces Auteurs disent que les Chevaliers de cero Ordre portent au col une chaîne d'or au bout de laquelle 5 L'ELE

" PHANT IT pend sur l'estomac un Elephant d'or émaillé de blanc, le dos De DANNEchargé d'un château d'argent maçonné de sable ; & cet Ele- BROCH. IN phant est porté sur une terrasse de sinople émaillée de fleurs. Maroko j'ay une ancienne estampe où le collier de cer Ordre est ainsi représenté, à l'exception que le collier est de trois chaînes d'or. Mais quoique Favin & le Pere Anselme décrivent de cette maniere le collier de l'Ordre de l’Elephant, néanmoins celui qu'ils ont fait graver est composé de plusieurs croix entrelassées d'Elephans qui portent chacun sur leur dos une tour, & au bout de ce collier il y a une medaille entourée de raïons , au milieu de laquelle est l'image de la sainte Vierge. J'ay encore une ancienne estampe où ce collier n'est que d'une chaîne d'or composée de plusieurs os qui paroisfent des vertebes, au bas duquel pend un Elephant aïant sur le dos une tour & au dessus de la cour un I. qui pourroit fignifier le Roi Jean ; de même que le C. que les Chevaliers qui furent faits par Christierne IV. mirent sur le collier , marquoit le nom de ce Prince. Celui que Mennenius a fait graver est semblable à celui que Favin & le Pere Anselme ont donné, avec cette difference que la medaille de la sainte Vierge est attachée à trois petites boulles , & qu'au bas de cette medaille il y en a encore une autre reprélentant trois clouds de la Passion. Enfin la plûpart des Auteurs qui ont parlé de cet Ordre en ont donné le collier de differenies manieres. Celui que les Chevaliers portent présentement est composé de plusieurs Elephans entrelassés de tours, chaque Elephant aïant sur le dos une housse bleuë,& au bas du collier, il y a un Elephant d'or chargé sur le dos de cinq gros diamans en memoire des cinq plaïes de Nôtre Seigneur : cet Elephant est émaillé de blanc & a sur le dos un petit Maure affis.

Quant à leur habillement ils portent dans les jours de ceremonie un grand manteau de velours cramoisi doublé de satin blanc, dont la queuë traîne de deux aunes , avec un chaperon par derriere attaché au manteau : les cordons qui lient le manteau sont d'argent & de soye rouge , le haut-dechauses & le pourpoint de satin blanc, & les bas de couleur de perle. Ils portent sur le côté gauche du manteau une Tome VIII.

Сcc

« PreviousContinue »