Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

LITAIRIS ETABLIS

cens écus de revenu pour le moins, dont ils pouvoient jouir D pendant leur vie, & qui retournoient à l'Ordre après leur RENS 0

DRES Mia mort.

Ces Statuts portent qu'il y aura trente trois Comman- LES deurs ou Prieurs, en memoire des trente-trois années que SOU V B.

RAINSPON. Nôtre-Seigneur Jesus-Christ a vêcu , lesquels Comman- this. deurs seront nommés Grands-Croix ; & que lorsqu'il en mourra un, le plus ancien Chevalier prendra sa place. Ces Commandeurs devoient présider dans les Chapitres Provinciaux ; & les preuves des Chevaliers se devoient faire devant eux. Ils recevoient des Chevaliers ce qu'ils devoient donner pour leur passage ; mais ce n'étoit qu en qualité de Députés du Chapitre Général,auquel ils devoienten rendre compre. Il y avoitdans cet Ordre des Chevaliers qui devoient faire preuves de Noblesse, des Chapelains , & des Freres Servans. Ceux de l'Etat Ecclesiastique étoient exemts de tous impôts , & ne pouvoient être jugés tant pour les af. faires civiles que pour les criminelles, que par le Grand-Maître; & ceux des autres Provinces étoientloûmis à leurs Princes naturels. Les Vallaux de l'Eglise étoient obligés de se ti ouver à Rome pour l'élection du Grand-Maître ; mais les autres n'y étoient pas obligés ; &tant ceux de l'Etat Ecclesiastique que des autres Provinces, faisoient veu de deffendre la sainte Eglise & l'Etat Ecclesiastique ChaqueChevalier de Justice de l'Etat Ecclefiaftique écoit encore obligé d'entretenir à ses dépens un cheval, & d'avoir une cuirasse & une lance ; & les Servans d'Armes seulement un moulquer. Il y a de l'apparence que cer Ordren'a été qu'en idée, & que le projet de cette institution n'a pas eu lieu, & que si cet Ordre a veritablement été institué, il n'a pas subsistě long-tems. L'on peut consulter pour cer Ordre& pour ceux de saint tierre, de saint Paul, de S. Georges de Ravenne, & de Nôtre Dame de Laurette , l'Abbé Giustiniani & le Pere Bonanni , dans leurs Histoires des Ordres Religieux.

Towe VIII.

A a a

ORDRE DE
S MICHEL
IN FRANCE

CHAP II Ř E L'I X.
Des Chevaliers de l'Ordre de saint Michel en France.
I L y a des Auteurs qui prétendent que Charles VII. aïant

aboli l'Ordre de l'Étoile par le mépris qu'il en fit,en mettant le collier de cet Ordre au cou du Chevalier du Guet,& en ordonnant que ses Archers porteroient sur leurs hoquetons des étoiles , eut deflein d'en initituer un autre tous le nom de l'Archange saint Michel, Protecteur du Roïaume de France,auquel il avoit beaucoup de devotion:ce que n'aïant pu executer, à cause qu'il mourut quelque tems après, Louis

cer Ordre. Mais nous avons fait remarquer en parlant de l'Ordre de l'Etoile que Charles VII. n'avoit point aboli cet Ordre, qu'il avoit subsisté sous le regne entier de Louis XI. & qu'il n'avoit été supprimé que sous Charles VIII. Brantome remarque que Louis XI. n'avoit pas eu tant d'amitié pour Charles VII. son pere, pour qu'il eût voulu en garder le souvenir après sa mort, par l'établissement de l'Ordre de saint Michel, qu'il n'auroit fait que pour executer ses volontés;& d'ailleurs il auroit attendu un peu tard à les suivre, puilque ce ne fut que l'an 14.69. le neuvieme de lon regne, qu'il instirua cet Ordre dans le château d'Amboise. Il ordonna qu'il n'y auroit que trente-six Chevaliers:il n'en créa d'abord que quinze, s'étant reservé de nommer les autres au premier Chapitre; mais le nombre des trente fix ne fut point rempli de son regne, Les quinze premiers qu'il honora de cer Ordre furent Charles Duc de Guyenne ; Jean Duc de Bourbonnois & d'Auvergne ; Louis de Luxembourg Comte de saint Paul,Conuêtable de France; André de Laval, Maréchal de France ; fean Comte de Sancerre; Louis de Beaumont, Seigneur de la Forêt & du Plessis ; fean d'Estoutteville, Seigneur de Torcy; Louis de Laval, Seigneur de Châtillon ; Louis Bâtard de Bourbon, Comte de Roussillon, Amiral de France ; Antoine de Chabannes, Comte de Dammartin, Grand- Maître de France; Jean', Bâtard d'Armagnac, Comte de Cominges, Maréchal de France, & Gouverneur de Dauphiné; Georges de la Trimoüille, Seigneur de Craon ;

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

de Prilly f

« PreviousContinue »