Page images
PDF
EPUB
[graphic]

l'imagé de Nôtre Seigneur , & au col un ruban! leu tabise', O*drmd» aïant au bout une'grande médaille d'or , ou la mê.ne image étoit gravée >&étoient obligés d'assister avec dévotion au >m Disciservice qui se fait le Vendredi & le Samedi de la semaine- "'ÍrÎs En sainte. Le sept Février fut choisi pour la cérémonie de Tin- All^mastitution de cet Ordre. L'Archevêquede Lerambert célébra pontificalement la Messe,en l'Eglise des riecollets de la ville de Lelbe , avec la musique de ton Altesse & l'harmonie des timbales & trompettes j après quoi ce Prince donna le collier del'Ordre â ce Prélat, & eníuiteau Prince Adolphe, au Prince Frédéric son frère , à celui de Nuremberg & à plusieurs autres personnes de la plus haute qualité.

Frédéric III. Marquis & Electeur de Brandebourg,aïanc Ordkf Di pris le titre de Roi de Prusse institua le 14 Janvier 1701. un "^ÔÚ'm Ordre Militaire fous le nom de la Fidélité, & donna aux L'aigie Chevaliers pour marque de cet Ordre une croix d'or émail 0I*t' lée de bleu aïant au milieu les chifres de ce Prince F. K. & aux angles l'aigle de Prusse émaillée de noir. Cette croix est attachée à un ruban de couleur d'Orange que les Chevaliers portent en forme d'Echarpe depuis l'épaule gauche jusqu'à la hanche droite dessus le just-au corps, la couleur d orange aïant été choisie , apparemment en mémoire de la mere du Roi Princesse d'Orange. Ces Chevaliers portent encore fur le côté gauche de leurs habits une croix brodée d'argent en forme d etoile,au milieu de laquelle est uneaigle en broderie d'or fur un fond d'orange, l'aigle tenant dans l'une de ses ferres une couronne de laurier & dans l'autre un foudre avec cette inscription au dessus de fa tëte,suum cuique,enbroderie d'argent. Cet Ordre ne se donne qu'à ceux de la maison Roïale & aux personnes les plus considérables de l'Etat en reconnoiffance de leur mérite. Ceux qui reçurent cet Ordre les premiers furent le Prince Roïal, les trois Margraves frères du Roi, le Margrave d'Anspac , les Ducs deCurlande & d'Holstein, les Comtes deWartemberg , de Barfons, de Dona & Loltum , les quatre Conseillers Regens de Prusse, Messieurs de Berbant, Branschke, Creutz , & Vallenrond, le Grand Maître de l'Artillerie & le General Majorée Commissaire General, Comte d'Onhoff, le Chambellan Comte de Dona & M. Billau Grand Maître d'Hôtel de la Reine.

II y a encore eu un Ordre Militaire institué la même aa- 2"uVi*" Ordrt Din^e I1, Par l'Archevêque de Saltzbourg, Jean-Ernest; de Pokc Epic Thun , fous le nom de íaint Rupert, premier Evêque de Ma"u t*N cette yMe- Le Prélat après en avoir obtenu la confirmation fKANci. de l'Empereur Leopold I. créa le 15. Novembre , Fête de saint Leopold , douze Chevaliers de cet Ordre^u'il choisit entre la plus illustre Noblesse de ses Etats : la cérémonie se fit dans l'Eglise de la Trinité, nouvellement construite, & il donna à chacun de ces Chevaliers une médaille d'or,avec l'image de saint Rupert d'un côté , & de l'autre une croix rouge. La cérémonie fut suivie d'un magnifique festin, auquel les Chanoines de la Cathédrale, & plusieurs personnes de qualité assistèrent, & deux fontaines de vin coulèrent

Î>endant le repas dans la place qui est devant le Palais. Le ehdemain le Comte Ernest de Thun , neveu de l'Archevêque, qui l'avoit fait Commandeur de l'Ordre , donna aux Chevaliers un autre repas magnifique , qui fut suivi d'un combat d'uurs & de taureaux.

Chapitre L I I.
Des Chevaliers du Porc-Epic, Oh du Camail en France.

LOuis de France Duc d'Orleans,Pairde France,Comte
de Valentinois, d'Ast & de Blois, second fils du Roi
Charles V. & de Jeanne de Bourbon, aïant épousé l'an
1385. Valentine, fille de Jean Galeas Duc de Milan > il en
eut un Prince l'an 1394. qui reçut au Baptême le nom de
Charles. Le Duc d'Orléans pour rendre les cérémonies de
ce Baptême plus auguste,institua l'Ordre du Porc. Epicqui
devoit être composé de vingt- cinq Chevaliers, y compris ce
Prince, qui en etoit le Chef- Ces Chevaliers dévoient être
nobles de quatre races. Leur habillement consistoit en un
manteau de velours violet, le chaperon & le mantelet d'her-
mine, & une chaîne d'or, au bout de laquelle pendoit fur
l'estomac un Porc-Epic de même, avec cette Devise, Comi-
nus & eminus. Cet Ordre fut auífi appellé du Camail, parce
que le Duc d'Orléans donnoit avec le collier une bague d'or
garnie d'un camaïeu ou pierre d'agathe, fur laquelle étoic
gravée la figure d'un porc-épic. L'on prétend qu'il prit cet
animal poiir emblème de son Ordre > afin de montrer à Jean

Duc

[graphic]
« PreviousContinue »