Page images
PDF
EPUB
[graphic]
[merged small][ocr errors][graphic]

Si nous voulions encore ajouter foi à cet Auteur, Philip- Oitoum" pes-Auguste avoit reçu de Louis VII. son père dans l'Ab- ^fjí'1,1 baie de saint Denis en France le collier de cet Ordre l'an 1180. le jour de son couronnement. Le même Philippes 1c donna en la ville de Gournay en Normandie à Artur, en lui • donnant l'investiture des Comtés de Bretagne, d'Anjou , Sc de Poitou. Louis VIII. fut faitauíïï Chevalier de cet Ordre le jour de son sacre l'an 1114. dans l'Eglise de Reims. , Saint Louis son fils le fut auffi l'an 1116. Le même S. Louis donna cet Ordre à Robert de France l'an 1117. à Corbeil, & l'an 1146. à d'autres : maïs tout ce discours de Favin n'est que fable & fiction. Outre que nous sommes persuadés qu'il n'y a point eu d'Ordres Militaires & de Chevalerie avant le douzième siécle, & par conséquent que le Roi Robert n'a pas pu avoir institué POrdre de 1 Etoile: il est très constant * que cet Ordre a été institué par le Roi Jean 1. l'an 1351. ce ^ui est facile à prouver par la Lettre circulaire que ce Prince • écrivit aux Seigneurs qu'il voulut honorer de cet Ordre,qui se trouve dans la Chambre des Comptes à Paris, Mémorial C. & que nous rapporterons ici.

Biau cousin , nous à l'honnettr de Dieu & en ajfaucement de . Chevalerie & accroijjement d'honneur,avons ordonne de faire une Compagnie de Chevaliers, qui jeront appeliez, C hevaliers de Notre-Dame de la noble Maison, qui porteront la robe cy âpres divifiée > c'est assavoir une cotte blanche, un serres dr un chaperon vermeil quand ils seront jans mantel- dr quand ils vef iront mantel, qui fera fait a guise de Chevalier nouvel k entrer & demeurer en l'Eglise de la noble Maison, il Jera vermeil dr fourré de vert non pas d'hermines, de cendail ou famifl blancé" faudra qu'ils aient fous ledit mantel Jerret blanc Oh cotte hardie blanche, chauffes noires & Jouliez dorez,, & porteront continuellement un annel en tour la verge duquel fera ef eript leur nom dr surnom , auquel annel aura un eyn-ail plus vermeil, en l'efmail une étoile blanche , au milieu de i'Etoile une rondeur d'azur, un petit soleil d'or, & au mantelu Jur l'cpaule au devant en leur chaperon un ferm%il auquel aura une étoile toute belle comme en íannel,est divisée, & tous les fabmedis quelque part ils seront ils porteront vermeil dr blanc en cotte cr ferres dr chaperons comme dessus ,fe f aire se peut bonnement, dr se ils veulent porter mantel ai fera vermeil & fendu

Qjì iij

0*"rï D* ^ i'un des coftés & toujours blanc dessous > & ft tous les ioun

i Etoile , , r .J .. ./ e H ., r . J . J ,

iHíiAHcidc la Jemaine ils veullent porter fermail faire le pourront & fur quel robe tl leur plaira. En l'armeure pour guerre ils por^ ierontle dit fermúl en leur camail ou en leur cotte a armes , ou la vu leur plaira apparemment. Et feront tenus de jeûner tous les sab.nedis s'ils peuvent bonnement, & je bonnement ne peuvent iceux ou ne veullent, ils donront ce jour quinz: deniers pour Dieu en l'honneur des quinze joyes de Notre Dame. Jureront qu'à leur pouvoir ils donront loyal Conseil au F rince de ce qu il leur demandera soit d'armes & d'autres choses. Etse il y a aucun que avant cette Compagnie aient emprise aucunordre , ils le devront laisser >se ils peuvent bonnement, & se bonnement ne la peuvent laisser si jer i cette Compagnie devants Et si en avant n'en pourront aucune autre entreprendre jans le congé du Prince. Et seront tenus venir tous les ans en la noble maison assise entre P cris & saint Denis en France à la veille , de la f este de Notre Dame de la my Aoust dedans Primes & y demeurer tout le jour cjr le lendemain >jour de la sesle jusques aptes Vespres. Et se bonnement ils n'y peuvent venir ils en feront crus par leur propre parole. Et en tous les lieux ou ils se treverons , venir ensemble , au plus , a la veille & au jour de ladite mye aoust » & que bonnement ils n'auront venir à ce jour au lieu de la noble maison > ils porteront lesdites robbes dr orront Vespres & la messe ensemble se ils peuvent bonnement. Et pourront lesd. Chevaliers se il leurplait lever bannière vermeil semé d'etoilles ordonnées dr une image de Notre Dame blanche , especialement fur les ennemys de la foi ou pour lu guerre de leur àroiturier Seigneur dr au jour de leur trépassement > ils envoiront à la noble maison se ils peuvent bonnement leurannel & leurfermail les meilleurs qu ils auront faits pour ladite Compagnie , pour en ordonner au profit de leurs ames & en l'honneur de l'Eglise de la noble maison en laquelle fera fait leur service solemnellcment. Et fera tenu chacun de faire dire une messe pour le trépassé au plustofl que ils pourront bonnement d; pais qu'ils í aurront feeu. Et est ordonné que les armes & timbres de tous les Seigneurs Chevaliers de la noble matJon jeront peints en la salle d icelle au dessous d'un ch.*cun la ou il fera. Etjetl y a aucun que honteusement que ( Diex ne notre Dame ne veuliext ) se partent de la bataille ou btsogne a donnée , il Jérasuspendu de la Compagnie , & nepeurra porter tel habit & li tournera en la noble maison ses armes & son timbre fans *! D* dessus dejsous,fans effacier jusques k temps qu'il fut refiituépar In Pranci le Prince ou son conjetl & tenus pour relevées ar son bienfait. Et ejl encore ordonné qu'en la noble maison aura une table ap~ sellée la table d'honneur en laquelle jeront afsic la veille ér le jour de la se fie les trois plus jiîffìfians Bacheliers qui feront de ladite fifie,de ceux qui jeront receus en ladite Compagnie & en thacune veille defcfie de la mye Aoufi chacun an après en suivant seront assis a la dite table £ honneur les trois Princes , trois Baronnets & trois B zcheliers qui l'année auroient flus fait en armes de guerres carnuls faits d'armes du pays ne fera mis en compte. Et ejl encore ordonné que nul d'iceux de ladite Compagnie ne pourra entreprendre & aller en aucun voiage . loingtain fans le dire ou f .lire feavoir au Prince. Lesquiex Chevaliers feront au nombre de cinq cens , & desquiex nous somme inventeur & fondateur d'icelleCompagnie feront Prince* ainsi l'en devront ejtre nos successeurs Boys , & nous avons el» être du nombre de la dite Compagnie dr pensons k faire fe Dieu plait la première f este cjr entrée de la dite Compagnie k S. Ouynle jour & la veille l'apparition prochaine.Si joyez, aux d. jours & lieux se le pouve^bonnement k tout vofire habit annel & fermail, & adoneques fera vous & aux autres plus k plain parlé fur cette matierre. Et ejl encore ordonné que chatun apportera ses armes & son timbre peins en un feuillet de fapier ou de parchemin afin que les peintres les puisent mettre fltijlot dr plus proprement la ou ils devront ejtre mis k la noble maison. Donné k sains Chrifihophle en Halatte le 6. jour de Novembre l'an de grâce 135I.

11 y a des Auteurs qui prétendent que Charles VIT. voïant ses finances épuisées ne trouva point d'autres moïens pour recompenser les Capitaines de son Armée que de leur donner le collier de ce: Ordre qui ne se donnoit auparavant qu'aux Princes & aux Grands Seigneurs de France : que pour ce sujet ceux-ci firent leur remontrance atfRoi, que c'étoit avilir l'Ordre que de le donner indifféremment à toutes sortes de personne sans avoii égard à la noblesse, & que ce Prince aïant assemblé le Chapitre au Palais de Clichv Tan 1554- il ôta le collier qu'il portoit & le mit au col du Capitaine du Guet de nuit & l'appella Chevalier du Guet, ordonnant qu'à l'avenir il porteroit cette marque de l'Or

[ocr errors]
« PreviousContinue »