Page images
PDF
EPUB

°arjarree e^ or^^naîrement garnie de diamans. La Jarretière est de •mère re.n velours bleu garnie de perles, qui forment les paroles qui Tijuu * f°nt dessus. La boucle & le fermail font garnis de diamans. Tel est l'habitde cérémonie qu'ils portent dans les solemriités j mais aux autres jours outre la Jarretière ils portent un cordon bleu en forme d'écharpe, depuis l'épaule gauche jusqu'à la hanche droite, & au bas de ce ruban il y a une médaille d'or, où d'un côté est l'image de saint Georges, dans un cercle d'or garni de diamans, & de l'autre quelques ornemens, au milieu d'un cercle d'or garni aussi de diamans: c'est ce qu'on appelle le Georgeí.Cette médaille est néanmoins comme une petite boëte qui s'ouvre , & où quelques Chevaliers conservent le portrait de leur Maîtresse, selon la représentation de cette médaille, que nous a donnée Monsieur A shmole,& qu'il a fait graver avec les habits & les ornemens de cet Ordre.

Lorsque les Rois d'Angleterre donnent cet Ordre à quelque Prince étranger, ils lui envoient tous ces ornemens, íelon qu'il est ordonné par les Statuts & qu'il paroît par cette Lettre du Roi Charles II. à Frideric Guillaume, Marquis de Brandebourg, lorsqu'il lui envoïa l'Ordre de la Jarretière l'an iG^.Mon Frereìï'assurance que s aide votre amitié par plusieurs témoignages que -vous m avez, donnes , m*oblige a rechercher tous lesmoiens qui seront capables de i entretenir & de la conserver. Pour ce sujet s ay trouvé à propos comme Souverain du très ancien dr du très noble Ordre de la Jarretière , de vous élire l'un des Chevaliers , Pairs & Compagnons dudit Ordre , estimant par la de faire une plus étroite amitié avec vous, & d'augmenter le bien & la prospérité de cette très noble société, laquelle par plusieurs siécles a eu non feulement les Mois d'Angleterre nos prédécesseurs pour Souverains >mais aussi i V honneur d'avoir plusieurs Empereurs , Rois & Princes étrangers pour Compagnons ; comme au/Jl de vous donner par là,une marque évidente de mon affection , & de la haute ejlime que f ay de vos mérites & de votre personne , & pour confirmation de ladite éleftionse vous envoyé par le fieurChevflierdeWalker, Jarretière Roi d'armes, la médaille dite le Georges, lajarretiere & VEtoile pour les porter à lu manière accoutumée , à avoir la Médaille autour du corps, la Jarretière à la jambe gauche, & l'Etoile furie côté gauche de la casaque ou du manteau ttau. Ledtt sieur de Walker vous ajfurera de ma part que je Ordre B* désire avec passion de vous témoigner que je fuis , Mon frère , i*,]^*/^ votre bien affectionne Frère & Cousin C. R. cette Lettre fut Awolete* écrite de I aris l'an 1654. Mais les habits de l'Ordre ne furent envoïez au Marquis de Brandebourg que lan 1663. comme il paroît par la Lettre suivante du Chevalier Walker, écrite de Londres au Prince d'Orange. Monseigneur , s ay reçu avec les Lettres de Sa Majcfié, le Roi mon Maître , tout l'habit du très noble Ordre de la Jarretière pour son Altesse le Prince Electeur de Brandebourg , avec ordre de les envoier h votre Altère , que par vos moiens soient adressez, à son Altesse Electorale. Cela contient unjuste-au-corpsdc velours cramoisi, un manteau de velours bleu, le grand Collier du très noble Ordreyd' or, avec l'Image de saint Georges cmaillé potjant 3a. ences , & un bonnet de velours noir. Comme on je doit porter le papier donraplus de satisfaction à son Altcjfe Electoral , quoique l'habit n est jamais porté sinon qu k la Fête des a int George s r .n. mais le grand Collier ejl porté par le Souverain ejrCompagnons # pendant les prières du matin, fur tous les jours mentione^ dans le papier, Pour le Uvre des Statuts de l Ordre quand ils seront reformez,, je tâcherai avec tout foin de les envoier, en attendant j'ai envoie tout l'habit à mon cher ami le Chevalier Guillaume Davifonde les envoier kvotre Altefîe de qui vous recevrez, cela &la Lettre de Sa Majejìé, & je n en doubtepoint bien-tot tout le rejie,&puis je prie humblement votre Altesse de les adrejjer à son Altejfe Electorale avec les très humbles & obé~tfsans services de celui qui fera toute fa vie de fa SeremfJìme Altejfe Electorales de votre, MonJetgneur le très humble & obéissant serviteur Ed. W alker. Garter. Chaque Prince Etranger après avoir reçu ces marques & ornemensde l'Ordre est obligé d envoier un Procureur au château de Windsor pour erre reçu & instalé à sa place avec les solemnités requises , &doit donner un manteau de l'Ordre, son heaume, timbre, &. épée pour demeurer toujours dans i'Eglise de Windsor. LorsqueceProcureurest instalé , le Souverain de l'Ordre ou celui á qui il en a donné commission, lui attache le manteau sur le bras droit, & après cette installation, il ne le doit plus portertn aucun t. ms, pour celui qui l'a envoïé. Henri 1V. Roi de Erance aïant reçu l'Ordrede la Jarretière de la Reine Elizabethl'an 15^6. envoïa l'anóoo à Wind*

Tan* yIII. 4

Ordrb M sor lefieur de Chastres, Chevalier de l'Ordre de saint Jean Ture^n de Jérusalem , Gouverneur de Diepe & l'un de ses LieuteAngletir nans Généraux en Normandie , comme son Procureur pour Si" êcre instalé à sa place , ce qui surfait après que ledit sieur de Chastres eut promis au nom du Roi de France d'obíerver les Statuts de l'Ordre , selon la forme & teneur que Sa Majesté l'avoit déja juré Tan i ^6. lorsqu'il reçut l'Ordre, & ; dont voici la teneur. Nous Henri par la Grâce de Dieu Roi de France & de Navarre , jurons, vouons & promettons f lemnellementfur notre honneur en parole de Roi, que nous observerons ér maintiendrons les Statuts &Ordonnances,du tris noble Ordre de Monsieur saint Georges, nommé la Jarretière , en te quils ne se trouveront contraires à notre Religion Catholique , Grandeur & MajeftcRoiallc » ni aux Statuts & Ordonnances de nos deux Ordres du Benoît saint Esprit & Monsieur saint Michel. En témoin dequoi nous avons signé la présente de notre main & icelle sait sceller de notre Scel secret. A Rouen , le t. Oclobre 1596. François Premier, Henri II. Charles IX.

& Henri III. aussi Rois de France ont reçu pareillement cet Ordre, qui a été encore donné à cinq Empereurs , à plusieurs Rois d'Espagne, de Portugal, de Pologne, de Naples, de Dannemarck , & de Suéde , à des Ducs de Bourgogne, de Savoye, de Milan, de Ferrare d'Urbin & àplusienrs Prin

* ces Souverains d'Allemagne , dont il y en a çinq ou six de la maison Palatine.

Le nombre des Chevaliers n'a point été augmenté depuis l'Institution de l^Ordre aïant toûjours été fixé à vingt íìx , y compris le Souverain & Chef de l'Ordre. La Reine Elisabeth fit fous ion Règne vingt trois Chevaliers parmi lesquels il y eut trois Rois de France, deux Empereurs & un

• Roi de Dannemarck. M. Ashmole a fait graver Tordre de la marche d'une procession de ces Chevaliers qui se fit à une Fête de saint Georges , fous le règne de cette Princesse au commencement du dernier siécle , où elle est représentée avec l'habit & le grand collier de l'Ordre. Il y a cinq Officiers de cet Ordre i sçavoir le Prélat, le Chancelier, le Greffier, le Héraut appelle Jarretière, Roi d'armes d'Angleterre, 6c l'Huissierappellé de la Verge noire , t'causequ'ilen tient toûjours une à la main. L'Eveque de Wmcester est Prélat né de l'Ordre. L'Office de Chancelier fut creé par le Roi Edouard IV. eu faveur de Richard de Beauchamp Evêque Ordmm de Saliíbury > & ce Prince ordonna que les successeurs de ce ÍK J Prélac exerceroient toujours cet office. Cependant il n'y en Angle'" eut que six de fuite qui l'exercerent, aïant écé donné après TlRRt' cela à d'autres. Les Evêques de Saliíbury firent de tems en tems des tentatives pour rentrer dans la possession de cet Office , mais ce fut inutilement : cependant Sethward Evêque de Saliíbury fit de nouvelles poursuites auprès du Roi C harles II. & obtint fa demande. Ces deux Officiers, c'est àdire le Prélat & le Chancelier, ont un manteau de satin bleu doublé de taffetas blanc, fur le côté droit duquel il y a là croix de l'Ordre entourée d'une jarretière > & le Chancelier porte outre cela fur l'estomac une médaille d'or entourée d'une jarretière, au milieu de laquelle il y a une rose. Le Greffier , le Héraut, & l'Huiíîìer ont auíli chacun un manAsiu de même que ceux du Prélat & du Chancelier, à la différence qu'ils portent fur le côté gauche l'écusson de l'Ordre fans jarretière. Le Héraut porte fur l'estomac une médaille entourée d'une jarretierre, fur laquelle médaille est un écusson parti aux armes de l'Ordre &aux armes d'Angleterre, surmonté d'une Couronne Roïale d'or , & il tient un bâton d'argent doré , aux extrémitez & au haut duquel il y a les armes de l'Ordre & d'Angleterre. L'H uiflìer à la Verge noire • aune médaille auflì entourée d'une jarretière, au milieu *de laquelle il y a un noeud pareil à ceux du collier de l'Ordre,& tient à la main une Verge noir garnie d'yvoire,au milieu & aux extrémitez de laquelle il y a un lion. L'Offìce de Greffier est annexé depuis long-tems a la dignité de Doïen de Windsor , & Marc Antoine de Dominis Archevêque de Spalatro fi connu par son apostasie, ses écrits & íafintragique,aété Greffier de cet Ordre, en cette qualité de Doïen de Windsor.

Elias Ashmole, The Institution Lato s & cérémonies ofThe Aíoji noble Orderof The Gurter. Bolland,vf#. SS. Tom. yAprilis p iç. 158. Mondon Belvalet, Catechifm. Ord. perijtelidis. Froiífard , Chronique de France> d'Angleterre & d'Eco fie. BernardGiustiniani.K//?. ditutt.gli. ord.Milit. JosephMichieli, Tejoro Mi Ut., di Cav alerta.

Ordre Dr

'i'etoil* 1

Chapitre XXXVI.

Des Chevaliers de l'Ordre de Notre-Dame de la Noble
Maison, communément appelle 1'Ordre de l'Etoile, en
France.

FA vi N attribue l'institution de l'Ordre de l'Etoile a Ro-
bert Koide France, & prétend que ce Prince aïant pris
la sainte Vierge pour la protectrice de cet Ordre, lui donna
le nom de l'Etoile, parce qu'il regardoit cette Reine des An-
ges comme l'Etoile de la mer & la guide de son Roïaume. 11
ajoute que cet Ordre étoit compoíe de trente Chevaliers, y'
compris le Roi, qui étoit le Chef & le Souverain Grand-
Maître , que les cérémonies de l'institutiòn en furent faites
le jour de la Nativité de la sainte Vierge au mois de Septem-
bre de 1 an ion. dans laChapelleduPalais,diteNotre.-Dame
de l'Etoile , qui est la basse sainte Chapelle , & que les pre-
miers qui furent honorez de cet Ordre après le Roi, furent
ses trois fils, Hugues le Grand, Henri Premier , & Robert
Duc de Bourgogne, Richard 11. Duc de Normandie & de
Bretagne, Guillaume 111. dit Tête d'Etoupes Duc d'Aqui-
taîne,Comte d'Auvergne & dePoitou,Guillaume 111 .Comte'
de Toulouse, Baudouin à la belle BarbeComte de Flandres,
Hébert le Vieux,Comte de Troyes,Odom Comte de Beau-
vais, Geoffroy Grise-Gonelle Comte d'Angers , Amaury
Comte de Noyon, & Baudouin del'lfle, Comte deHay-
naut, fils de Baudouin á la belle Barbe. 11 fait même la des-
cription de Phabillement que portoient ces Chevaliers. Leur .
manteau , à ce qu'il dit, étoit de damas blanc, le mantelet
& les doublures de damas incarnat & la cotte ou gonelle de
même,fur laquelle étoit une Etoile d'or en broderie,le grand
Collier étoit aussi d'or à trois chaînes, entrelassées de roses
de même émaillées alternativement de blanc & de rouge. 11
ajoûte que cesChevaliers étoient obligez de dire tous les jours
en l'honneur de la Vierge la couronne ou chapelet de cinq
dixaines, avec quelques autres prières pour le Roi & l'Etar,
& il rapporte une Oraison qu'il prétend que ce Prince ayoit
composée lui-même.

« PreviousContinue »