Page images
PDF
EPUB

OXOX

Chevalier de la jarretiere.

de Poilly f

voit faire dire pour chaque Chevalier défunt mille Mesles, 02085 DE
un Roi étranger huit cent, le Prince de Galles sept cens, un LA JARRE:
Duc six cens, un Marquis quatre cens cinquante,un Comte ANGLE-
trois cens,un Vicomte deux cens cinquante,un Baron deux TERRE.
cens, & un Ecuïer cent. Mais après que ce Prince eur intro-
duit l'Hérésie dans son Roïaume, il changeà cet Article des
Statuts , & ordonna que lorsqu'un Chevalier décédroit,tous
les autres donneroient de l'argent pour être emploïé en cu-
vres pieuses; sçavoir le Roi d'Angleterre 8. liv. 6. sols 8. den.
un Roi étranger 6. liv. 13. f. 4. d. un Prince 5. l. 16. f. 8. d.
un Duc s. 1. un Marquis 3. 1. 15. f. un Comte 2. l. 10. f. un
Vicomte 2. l. 1. f. 8. d. un Baron 1. l. 13•1. 4. d.& un Ecuïer
16. s. 8. d.

Il y a eu dans la suite du changement à l'habit & au collier. Présentement le manteau, qui d'abord n'étoit que

de drap bleu est de velours; l'on a changé la robe en un justeau corps de velours cramoisi ; & les Chevaliers portent un bonnet de velours noir , autour duquel il y a un cercle d'or garni de pierreries , avec des plumes blanches , & une aigrette noire. Sur le côté gauche du manteau il y a une croix rouge entourée d'uve jarretiere au milieu d'une étoile, dont les raïons sortent tout autour de la jarretiere. L'Abbé Giu. ftiniani dit que les Chevaliers ne portent cette Etoile que depuis l'an 1626. par une Ordonnance de Charles II. Mais il y a bien de l'apparence qu'ils la portoient déja auparavant, comme il paroît par le tombeau de Guillaume Hatton, Chancelier d'Angleterre, & Chevalier de cet Ordre, décedé l'an 1591. qui est dans l'Eglise de saint Paul de Londres, où il est represencé avec le manteau de cérémonie , aïant sur le côié gauche la croix entourée de la jarretiere au milieu de cette Etoile : ce que

l'on
peut

voir dans la description de cette Eglise, que Dugdale a donnée en 1658.

Les Chevaliers portent encore sur l'épaule droite un chaperon d'écarlate comme les Présidens & les Conseillers de nos Parlemens de France. Le collier est presentement composé de jarretieres , au milieu desquelles il y a une rose, & ces jarrecieres sont entrelassées de næuds, faits de cordons d'or avec des houpes, que quelques-uns prennent pour des chardons, & au bas du collier il y a l'image de saint Georges ,armé de wutes pieces, sur un cheval émaillé de blanc. Čette image

[ocr errors]

TERRE,

ORDRE DE est ordinairement garnie de diamans. La Jarretiere est de T18 kt en velours bleu garnie de perles , qui forment les paroles qai ANGLE- sont dessus. La boucle & le fermail sont garnis de diamans.

Tel est l'habit de cérémonie qu'ils portent dans les solemnités ; mais aux autres jours outre la Jarretiere ils portent un cordon bleu en forme d'écharpe, depuis l'épaule gauche jusqu'à la hanche droite, & au bas de ce ruban il y a une médaille d'or, où d'un côté est l'image de saint Georges , dans un cercle d'or garni de diamans , & de l'autre quelques ornemens, au milieu d'un cercle d'or garni aussi de diamans : c'est ce qu'on appelle le Georges. Cette médaille est néanmoins comme une petite boëte qui s'ouvre , & où quelques Chevaliers conservent le portrait de leur Maîtresse, selon la représentation de cette médaille , que nous a donnée Monsieur A shmole,& qu'il a fait graver avec les habits & les ornemens de cet Ordre.

Lorsque les Rois d'Angleterre donnent cet Ordre à quelque Prince étranger, ils lui envoïent tous ces ornemens , selon qu'il est ordonné par les Statuts & qu'il paroît par cette Lettre du Roi Charles I I. à Frideric Guillaume , Marquis de Brandebourg, lorsqu'il lui envoïa l'Ordre de la Jarretiere l'an 1654. Mon Frere, l'assurance que j'ai de votre amitié par plusieurs témoignages que vous m'avez donne?, m'oblige à rechercher tous les moïens qui seront capables de l'entretenir & de la conserver. Pour ce sujet j'ay trouvé à propos comme Souverain du très ancien & du très noble ordre de la farretiere , de vous élire l'un des Chevaliers , Pairs & Compagnons dudit Ordre , estimant par la de faire une plus étroite amitié avec vous, & d'augmenter le bien de la prosperité de cette très noble societé, laquelle par plusieurs siécles a eu non

seulement les Rois d'Angleterre nos prédecesseurs pour Souverains i mais aussi l'honneur d'avoir plusieurs Empereurs , Rois & Princes étrangers pour Compagnons : comme aussi de vous donner par ,une marque évidente de mon affection , & de la haute estime que j'ay de vos merites de votre personne , & pour confirmation de ladite élection, je vous envoyé par le sieurChevalier deW alker, Farretiere Roi d'armes, la médaille dite le Georges, la farretiere de l'Etoile

à la maniere accoûtumée , à sçavoir la Medaille autour du corps , la farretiere à la jambe gauche, & l'Etoile sur le côté gauche de la casaque ou du man

pour les

porter

teas

RB.

teau. Ledit fieur de Walker vous assurera de ma part que je ORDRE DE desire avec paffion de vous témoigner que je suis , Mon frere, tak BEM votre bien affectionné Frere & Cousin c. R. cette Lettre fut ANGLLTIR écrite de Faris l'an 1654. Mais les habits de l'Ordre ne furent envoïez au Marquis de Brandebourg que l'an 1663. comme il paroît par la Lettre suivante du Chevalier Walker, écrite de Londres au Prince d'Orange. Monseigneur , j'ay reçu avec les Lettres de Sa Majesté, le Roi mon Maitre , tout l'habit du très noble ordre de la Jarretiere pour son Altesse le Prince Electeur de Brandebourg , avec ordre de les envoier à votre Altesse , que par vos moiens soient adressez à fon Alteffe Electorale. Cela contient un juste-au-corps de velours cramoisi

, un manteau de velours bleu , le grand Collier du très noble Ordre, d'or, avec l'Image de saint Georges émaillé poifant 30. onces, da un bonnet de velours noir. Comme on je doit porter le papier donra plus de satisfaction à fon Altesse Electoral , quoique l'habit n'est jamais porté sinon qu'à la Féte de saint Georges; mais le grand collier ejt porté par le souverain & Compagnons pendant les prieres du matin, sur tous les jours mentionez dans le pupier, Pour le livre des Statuts de l'ordre quand ils Jeront reformez, je tácherai avec tout foin de les envoier en attendant j'ai envoié tout l'habit à mon cher ami le Chevalier Guillaume Davison de les envoier à votre Altesse de qui vous recevrez cela & la Lettre de Sa Majesté, je n'en doubte point bien-tôt tout le reste,& puis je prie humblement votre Altesse de les adresser à son Altesse Electorale avec les très humbles obéissan's services de celui qui fera toute sa vie de sa Serenisfime Altele Electorale, & de votre, Monseigneur le très humble & obeisant serviteur Ed. Walker. Garter. Chaque Prince Etranger après avoir reçu ces marques & ornemens de l'Ordre est obligé d'envoïer un Procureur au château de Windfor pour être reçu & instalé à sa place avec les solemnités requises , & doit donner un manteau de l'Ordre, son beaume, timbre, & épée pour demeurer toûjours dans l'Eglise de Windsor. Lorsquece Procureur est instalé, le Souverain de l'Ordre ou celui à qui il en a donné commission, lui attache le manteau sur le bras droit , & après cette installation, il ne le doit plus porreren aucun tims, pour celui qui l'a envoïé. Henri IV. Roi de France aïaat reçu l'Ordre de la Jarretiere de la Reine Elizabeth l'an 1596. envoïa l'an600 à Windi

Tome VIII.

LA JARRE-
TIERE IN

BE.

ORDRE DE for le sieur de Chastres, Chevalier de l'Ordre de sajnt Jean

de Jerusalem , Gouverneur de Diepe & l'un de les LieuteANGLETER pans Généraux en Normandie , comme son Procureur pour

être instalé à la place, ce qui fut fait après que ledit lieur de Chastres eut promis au nom du Roi de France d'observer les Statuts de l'Ordre, selon la forme & teneur que Sa Majesté l'avoit déja juré l'an 1596. lorsqu'il reçut l'Ordre, & dont voici la teneur. Nous Henri parla Grace de Dieu Roi de France ( de Navarre , jurons , vouons de promettons solemnellement sur notre honneur en parole de Roi, que nous observerons de maintiendrons les Statuts Gordonnances,du très noble Ordre de Monsieur saint Georges, nommé la Jarretiere, en ce qu'ils ne se trouveront contraires à notre Religion Catholique , Grandeur & Majesté Rojalle , ni aux Statuts & Ordonnances de nos deux ordres du Benoit saint Esprit & Monsieur saint Michel. En témoin dequoi nous avons signé la présente de notre main & icelle fait sceller de notre Scel secret. A Roüen le 2. Octobre 1596. François Premier, Henri II. Charles IX. & Henri III. aufli Rois de France ont reçu pareillement cet Ordre, qui a été encore donné à cinq Empereurs, à plufieurs Rois d'Espagne, de Portugal, de Pologne, de Naples, de Dannemarck', & de Suede , à des Ducs de Bourgogne, de Savoye, de Milan, de Ferrare d'Urbin & à plusienrs Princes Souverains d'Allemagne , dont il y en a cinq ou fix de la maison Palatine.

Le nombre des Chevaliers n'a point été augmenté depuis l'Institution de l'Ordre aïant toujours été fixé à vinge- lix, y compris le Souverain & Chef de l'Ordre. La Reine Elizabeth fit sous fon Regne vinge trois Chevaliers parmi lesquels il y eut trois Rois de France, deux Empereurs & un · Roi de Dannemarck. M. Ashmole a fait graver l'ordre de la marche d'une procession de ces Chevaliers qui se fit à une Fête de saint Georges , sous le regne de cette Princesse au commencement du dernier siécle , où elle est representée avec l'habit & le grand collier de l'Ordre. Il y a cinq Officiers de cet Ordre ; sçavoir le Prélat, le Chancelier, le Gref. fier, le Herauc appellé Jarretiere, Roi d'armes d'Angleterre, & l'Huissier appellé de la Verge noire, I'cause qu'il en tient toûjours une à la main. L'Evêque de Wincester est Prélat né de l'Ordre. L'Office de Chancelier fut creé par

le Roi

« PreviousContinue »