Page images
PDF
EPUB

ïl paroît par le quatrième Articledes Statuts de cet Ordre, Orori De <ju'il ne de voit y avoir que treizeChanoines dans cette Eglise, Tmkxi Vm & autant de Vicaires, Faisant en tout le nombre de vingt- six, A * G£l *" auquel fut aussi fixé le nombre des Chevaliers de la Jarretière, & non pas à celui de quarante, comme Froissard a avancé, lesquels vingt-six Chevaliers , y compris le Roi, qui étoic Chef & Souverain de l'Ordre , dévoient présenter chacun pour la première fois seulement, un de ces treizeChanoines & un de ces treize Vicaires, dont la nomination devoit appartenir dans la fuite au Chef de l'Ordre,aussi- bien que celle des pauvres Chevaliers, qui par les mêmes Statuts aïant été augmentés jusqu'au nombre de vingt-six , dévoient auísi être présentés par chaque Chevalier de l'Ordre , pour la première fois feulement. Les treize Chanoines dévoient porter un manteau de pourpre, avec un rond fur le côté gauche, dans lequel étoient les armes de saint Georges j sçavoir une croix de gueules en champ d'argent > & les vingt six pauvres Chevaliers dévoient aussi porter un manteau rouge , & fur le côté gauche un écusson aux armes de saint Georges , fans Jarretière autour. Chaque Chevalier de la Jarretière à Jeur réception dans l'Ordre dévoient donner en aumônepour l'entretien des Chanoines & des pauvres Chevaliers j sçavoir, Je Roi,quarante marcs d'argent,un Roi étranger vingt livres, le Prince de Gales vingt marcs 5 chaque Duc dix livres,cha<\ue Comte dix marcs, chaque Banneret cent fols, & chaque Bachelier cinq marcs.'

Quant à l'habillement des Chevaliers de l'Ordre, il coníîstoit en un manteau bleu, fur lequel il y avoit du côté gauche une croix rouge entourrée d'une Jarretière : ils dévoient aussi porter toujours à la jambe gauche-une jarretière bleue, JqÙ ces mots étoient en broderie d'or : Honny soit qui mal y pense , & ceux qui étoient trouvés fans cette Jarretière, dedevoient païer un demi marc. II y a des Statuts en François, qui portent qu'un Chevalier étoit dispensé de la porter, quand il efloit housépour chevauchier , & que pour lors il étoit obligé de porter sws son houz,eau en jignifianee du Jarretier, un fil bleu de foye. Les Chevaliers dévoient avoir ce manteau bleu depuis les premières Vêpres de la Fête de saint Georges jusqu'après le souper 5 le jour de la Fête en entrant dans la Chapelle jusqu'au dîner, & depuis les fe», Ia "r»/-condes Vêpres jusqu'au souper , & ccb en quelque lieu Tiere E N qu'ils fussent > comme s'ils avoient été presens à la t ête. Ils Jírki 1 n'a voient point pour lors de colliers, n'aïant commencé à en porter que fous le règne d'Henri VIII- n'y aïant que les Statuts qui furent reformés par ce Prince en i^ix. qui en fassent mention 5 ÔC cela dans le troisième Article, où il est; marqué que depuis les premières Vêpres de la Fête de saint Georges jusqu'après les secondes, & même jusqu'au souper, tous les Chevaliers porteront le manteau, la robe, l'humeral, & le collier j & dans le trente huit & dernier Article de ces Statuts,ce Prince déclare que du consentement des Chevaliers il a ordonné qu'à l'avenir tous les Chevaliers porteront un collier d'or du poids de trente onces, qui fera composé de jarretières, dans lesquelles il y aura deux rofesi que dan * une jarretière la rose de dessus fera blanche, & celle de des

sous rouge, & que dans une autre jarretière la rose de dessus fera rouge, & celle de dessous blanche ; qu'au bas du collier il y aura une image de saint Georges j que ce collier fera porté dans les grandes solemnités j mais qu'aux autres jours on portera seulement l'image de saint Georges attachée à une petite chaîne d'or, à moins qu'on ne soit obligé d'aller à la guerre, que l'on soit malade , ou que l'on entreprenne un grand voïage, ausquels cas il suffira de porter l'image de saint Georges , attachée à un petit cordon de foie. Par les mêmes Statuts le Roi Henri VIII. reduisit à treize le nombre des pauvres Chevaliers de l'Eglise de Windsor, dont il augmenta le nombre des Ecclésiastiques, ordonnant qu'il y auroit à* perpétuité un Doïen & douze Chanoines , treize autres Prêtres, dont une partie seroit appellée petits Chanoines , & l'autre Vicaires, & que s'ils n'étoient pas Prêtres en entrant," ils fussent au moins en âge de l'êcre dans l'an. née} qu'il y auroit outre cela treize Clercs & autant de Choristes , qui avec les petits Chanoines & les Vicaires, chanteroient au Chœur, & feroient l'Office divin. Le nombre des pauvres Chevaliers a été augmenté dans la fuite jusqu'à dixhuit.

Ce Prince par ces Statuts n'avoit rien changé touchant les prières ausquelles les Chevaliers de l'Ordre étoient obligés envers ceux qui étoient décédés. II y est encore marqué aussi- bien que dans les anciens, que le Roi d'Angleterre de

JL

I

[graphic]
[ocr errors]

voit faire dire pour chaque Chevalier défunt mille Messes, o a o un Roi e'tranger huit cent, le Prince de Galles sept cens, unLA JA14RBDuc six cens, un Marquis quatre cens cinquante,un Comte A N G l ■ trois cens, un Vicomte deux cens cinquante,un Baron deux T8R*Ecens, & un Ecuïer cent. Mais après que ce Prince eut introduit l'Hérésiedans son Roïaume, il changea cet Article des Statuts, & ordonna que lorsqu'un Chevalier décédroit,tous les autres donneroient de l'argent pour être emploie en œuvres pieuses, fçavoir le Roi d'Angleterre 8. liv. 6. sols 8. den. un Roi étranger 6. liv. 13- f. 4. d un Prince 5. 1. 16. f. 8. d. un Duc 5. L un Marquis 3. L 15. f. un Comte 1.1. 10. f. un Vicomte 2.1. 1. f. 8. d. un Baron x. I. 13- f. 4. d.&un Ecuïer 16. f. 8. d.

II y a eu dans la fuite du changement à l'habit & au collier. Présentement le manteau, qui d'abord n'étoit que de drap bleu est; de veloursj l'on a changé la robe en un justeau corps de velours cramoisi; & les Chevaliers portent un bonnet de velours noir, autour duquel il y a un cercle d'or garni de pierreries , avec des plumes blanches , & une aigrette noire. Sur le côté gauche du manteau il y a une croix rouge entourée d'uue jarretière au milieu d'une étoile, dont les raïons sortent tout autour de la jarretière. L'Abbé Giu . stiniani dit que les Chevaliers ne portent cette Etoile que depuis l'an 1616. par une Ordonnance de Charles 11. Mais il y a bien de l'apparence qu'ils la portoient déja auparavant, comme il paroît par le tombeau de Guillaume Hatton,Chancelier d'Angleterre, & Chevalier de cet Ordre, décédé l'an 1591. qui est dans l'Eglise de saint Paul de Londres, où il est teprefenté avec le manteau de cérémonie , aïant fur le côté gauche la croix entourée de la jarretière au milieu de cette Etoile: ce que l'on peut voir dans la description de cette Eglise, que Dugdale a donnée en 1658.

Les Chevaliers portent encore fur l'épaule droite un chaperon d'écarlate comme les Présidens & les Conseillers de nos Parlemens de France. Le collier est présentement composé de jarretières, au milieu desquelles il y a une rose, & ces jarretières font entrelassées de nœuds , faits de cordons d'or avec des houpes, que quelques-uns prennent pour des chardons> & au bas du collier il y a l'image de saint Georges, armé de toutes pieces, fur un cheval émaillé de blanc. Cette imagi

« PreviousContinue »