Page images
PDF
EPUB

RE

ANGLE

TERRE.

ORDRE DE condes Vêpres jusqu'au souper , & cela en quelque lieu TIERE EN qu'ils fussent, comme s'ils avoient été presens à la Fête. Ils TERRE. E n'avoient point pour lors de colliers , n'aïant commencé à en

porter que fous le regne d'Henri VIll. n'y aïant que les Statuts qui furent reformés par ce Prince en 1522. qui en fassent mention ; & cela dans le troisiéme Article, où il est marqué que depuis les premieres Vêpres de la Fête de saint Georges jusqu'après les secondes, & même jusqu'au souper, tous les Chevaliers porteront le manteau, la robe, l'humeral, & le collier ; & dans le trente. huit & dernier Article de ces Statuts, ce Prince déclare que du consentement des Chevaliers il a ordonné qu'à l'avenir tous les Chevaliers porteront un collier d'or du poids de trente onces , qui sera composé de jarretieres, dans lesquelles il y aura deux roses; que dap une jarreriere la rose de dessus fera blanche, & celle de dessous rouge, & que dans une autre jarretiere la rose de dessus sera rouge, & celle de dessous blanche ; qu'au bas du collier il y aura une image de saint Georges ; que ce collier sera porté dans les grandes solemnités ; mais qu'aux autres jours on portera seulement l'image de saint Georges attachée à une petite chaîne d'or, à moins qu'on ne soit obligé d'aller à la guerre, que l'on soit malade, ou que l'on entreprenne un grand voïage, ausquels cas il suffira de porter l'image de faint Georges, attachée à un petit cordon de foïe. Par les mêmes Statuts le Roi Henri VIII. reduisit à treize le nombre des pauvres Chevaliers de l'Eglise de Windsor , dont il augmenta le nombre des Ecclesiastiques, ordonnant qu'il y auroit à perpetuicé un Doïen & douze Chanoines, treize autres Prêtres, dont une partie seroit appellée petits Chanoines , & l'autre Vicaires, & que s'ils n'étoient pas Prêtres en entrant, ils fussent au moins en âge de l'être dans l'année ; qu'il y auroit outre cela treize Clercs & autant de Choristes, qui avec les petits Chanoines & les Vicaires , chanteroient au Cheur, & feroient l'Office divin. Le nombre des pauvres Chevaliers a été augmenté dans la suite jusqu'à dixhuit.

Ce Prince par ces Statuts n'avoit rien changé touchant les prieres ausquelles les Chevaliers de l'Ordre étoient obligés envers ceux qui étoient décédés. Il y est encore marqué ausli- bien que dans les anciens , que le Roi d'Angleterre de

· Chevalier de la jarretiere.

56

de Poilly F

TURE EN

voit faire dire pour chaque Chevalier défunt mille Messes, ORDRE DE un Roi étranger huit cent, le Prince de Galles sept cens, un LA JARRE: Duc fix cens , un Marquis quatre cens cinquante,un Comte ANGLES" trois cens ,un Vicomte deux cens cinquante,un Baron deux Terke. cens, & un Ecuïer cent. Mais après que ce Prince eur introduit l'Hérésie dans son Roïaume, il changeà cet Article des Statuts , & ordonna que lorsqu'un Chevalier décédroit,tous les autres donneroient de l'argent pour être emploïé en æuvres pieuses; sçavoir le Roi d'Angleterre 8. liv. 6. sols 8. den. un Roi étranger 6. liv. 13. f. 4. d. un Prince s. l. 16. f. 8. d. un Duc 5. 1. un Marquis 3. 1. 15. f. un Comte 2. I. 10. f. un Vicomte 2. l. 1. f. 8. d. un Baron 1. 1. 13.f. 4. d.& un Ecuïer 16. s. 8. d. · Il y a eu dans la suite du changement à l'habit & au collier. Présentement le manteau , qui d'abord n'étoit que de drap bleu est de velours; l'on a changé la robe en un justeau corps de velours cramoisi ; & les Chevaliers portent un bonnet de velours noir , autour duquel il y a un cercle d'or garni de pierreries, avec des plumes blanches , & une aigrette noire. Sur le côté gauche du manteau il y a une croix rouge entourée d'une jarreriere au milieu d'une étoile, dont les raïons sortent tout autour de la jarretiere. L'Abbé Giu. ftiniani dit que les Chevaliers ne portent cette Etoile que depuis l'an 1626. par une Ordonnance de Charles II. Mais il y a bien de l'apparence qu'ils la portoient déja auparavant, comme il paroît par le tombeau de Guillaume Hatton,Chancelier d'Angleterre, & Chevalier de cet Ordre, décedé l'an 1591. qui est dans l'Eglise de saint Paul de Londres, où il est representé avec le manteau de cérémonie , aïant sur le côié gauche la croix entourée de la jarretiere au milieu de cette Etoile : ce que l'on peut voir dans la description de cette Eglise, que Dugdale a donnée en 1658. . - Les Chevaliers portent encore sur l'épaule droite un chaperon d’écarlate comme les Présidens & les Conseillers de nos Þarlemens de France. Le collier est presentement composé de jarretieres, au milieu desquelles il y a une rose, & ces jarretieres sont entrelassées de neuds , faits de cordons d'or avec des houpes, que quelques-uns prennent pour des chardons, & au bas du collier il y a l'image de saint Georges , armé de toutes pieces, sur un cheval émaillé de blanc. Cette image

-LA JARRE.

TERRE,

ORDRE DE est ordinairement garnie de diamans. La Jarretiere est de
TIEKE EN velours bleu garnie de perles , qui forment les paroles qai
ANGLE- font dessus. La boucle & le fermail sont garnis de diamans.

Tel est l'habit de cérémonie qu'ils portent dans les solemni-
tés ; mais aux autres jours outre la Jarretiere ils portent un
cordon bleu en forme d'écharpe, depuis l'épaule gauche juf-
qu'à la hanche droite, & au bas de ce ruban il y a une mé-
daille d'or, où d'un côté est l'image de saint Georges , dans
un cercle d'or garni de diamans , & de l'autre quelques or-
nemens, au milieu d'un cercle d'or garni aussi de diamans :
c'est ce qu'on appelle le Georges.Cette médaille est néanmoins
comme une petite boëre qui s'ouvre , & où quelques Che-
valiers conservent le portrait de leur Maîtresse, selon la re-
présentation de cette médaille , que nous a donnée Monsieur .
Ashmole,& qu'il a fait graver avec les habits & les ornemens
de cet Ordre.

Lorsque les Rois d'Angleterre donnent cet Ordre à quel-
que Prince étranger, ils lui envoïent tous ces ornemens ,
selon qu'il est ordonné par les Statuts & qu'il paroît par cette
Lettre du Roi Charles II. à Frideric Guillaume , Marquis
de Brandebourg, lorsqu'il lui envoïa l'Ordre de la Jarre-
tiere l'an 1654. Mon Frere, l'assurance que j'ai de votre amitié
par plusieurs témoignages que vous m'avez donne, moblige
à rechercher tous les möjens qui seront capables de l'entretenir
& de la conserver. Pour ce sujet j'ay trouvé à propos comme
Souverain du très ancien du très noble Ordre de la Jarre-
tiere , de vous élire l'un des Chevaliers , Pairs & Compagnons
dudit Ordre , estimant par la de faire une plus étroite amitié
avec vous, & d'augmenter le bien & la prosperité de cette très
noble societé, laquelle par plusieurs siécles a eu non seulement les
Rois d'Angleterre nos prédecesseurs pour Souverains i mais ausi
l'honneur d'avoir plusieurs Émpereurs , Rois & Princes étran-
gers pour Compagnons ; comme aussi de vous donner par ,une
marque évidente de mon affection , & de la hauté estime que
j'ay de vos merites & de votre personne , pour confirmation
de ladite élection, je vous envoyé par le sieur Chevalier deW ale
ker, Farretiere Roi d'armes, la médaillé dite le Georges, la far.
retiere a l'Etoile pour les porter à la maniere accoûtumée , à
fçavoir la Medaille autour du corps, la farretiere à la jambe
gauche, & l'Etoile sur le côté gauche de la casaque ou du man- ·

teau

« PreviousContinue »