Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

DAS SERA
PHINS , DES

SAUVEUR DU MONDE, DE L'A. GNEAU

DE

[ocr errors]

sur lesquelles il y avoit des Seraphins : au bas du collier il y ORDRES avoit une médaille representant l'image du Sauveur du Monde ; à côté de la médaille deux Anges à genoux, & au bas Ert'to, ou pendoit un Agneau Paschal.

Schoonebeck , Hift. des Ordres Militaires.

Il y a eu encore en Suede un Ordre de Chevalerie sous DNV le nom de l'Amarante qui fut institué par la Reine Chri- DE LA MAstine , fille du grand Gustave Adolphe. M. Ashmole s'est SJEDE. trompé , lorsqu'il dit que cette Princelle abiliqua le Roïaume l'an 1645. en faveur de son cousin Charles Gustave Comte Palatin des deux Ponts , parce qu'elle faisoit profesfion de la Religion Catholique ; car elle ne ceda ses Etats à ce Prince que l'an 1654. faisanc encore profession de la Religion Lutherienne qu'elle n'abjura que dans le voïage qu'elle fic à Rome l'an 1656.Ce fut un an avant qu'elle abdiquât son Roïaume qu'elle institua l'Ordre de l’Amarante. C'est une coûtume établie en Suede de faire tous les ans une fêce que l'on nomme Wirıschaļst , c'est à dire , une Assemblée honnête dans une Hôtellerie, où l'on introduit toutes sortes de divertissemens & de jeux. Ces fortes d'Assemblées sont composées d'un certain nombre de personnes qualifiées qui se déguisent , & cette Fête commence ordinairement le soir & ne finit qu'au jour. Le jour des Rois de l'an 1653. aiant été choisi

par

la Reine Christine pour ce divertissement jau lieu du Wirtschalst qui sembla trop commun à cette Princesse , elle voulut imiter le festin des Dieux , ordonnant pour cet effet aux Seigneurs & aux Dames de la Cour de paroître sous des habits qui représentassent les fausses Divinités. Les tables furent couvertes avec beaucoup de magnificence, elles étoient servies par de jeunes personnes vêtuës en bergers &en Nymphes , & selon ce qui se pratiquoit en pareilles cérémonies , la Reine prit un nom d'avanturiere & voulut qu'on l'appellât l’Amarante. Le divertissement dura jusques au lendemain matin que cette Princesse changeant tout d'un coup d'habits, commanda aux Seigneurs & aux Dames de la compagnie de quitter aussi les ornemens de leurs fausses Divinités, & ce fut pour lors qu'elle institua l'Ordre de l’Amarante , donnant à ceux qui étoient presens un chifre de diamans composé de deux À renversés.l'un dans l'autre au milieu d'une couronne de laurier entourée d'un rouleau sur Tome VIII.

Рp

ORDRE DE
LA SARRE-
TITRE

EN Y

TERRE.

lequel il y avoit en écrit ces paroles Dolce nella memoria. Il

avoit quinze Chevaliers & autant de Dames qui avec la ANGLE. Reine faisoient le nombre de trente. un, & ceux qui avoient

été ainsi honorés de cette Amarante avoient le privilege de
manger tous les Samedis avec cette Princesse dans une mai-
son de plaisance à un des faux bourgs de Stokolm.
Bernard Giustiniani , Hist

. di tutti. gli. Ord. Militari. & Schoonebeck , Hift. des ordres Militaires.

[blocks in formation]

Des Chevaliers de l'Ordre de la farretiere en

Angleterre.
RESQUE tous les Historiens conviennent qu'Edouard

III. Roi d'Angleterre n'institua l'Ordre de la Jarretiere qu'à l'occasion de celle que la Comtesse de Salisbury qu'il aimoit;laissa tomber dans un Bal & que ce Princ releva: ce qui aïant donné occasion de rire aux Courtisans & causé du chagrin à la Comtesse , le Roi pour témoigner qu'il n'avoit point eu de mauvais dessein , dit en langage de ce temslà, Honny soit qui mal y pense, le mot honny signifiant maudit; & fit un serment , que tel qui s'étoit moque de cette jarretiere , s'estimeroit heureux d'en porter une semblable. Cet Ordre fut institué dans le château de Windsor & fut mis sous la protection de saint Georges. Mais ces Historiens ne s'accordent point sur le tems de cette institucion. Les uns prétendent que ce fut l'an 1344. & les autres l'an 1350.

Froissard donne à connoître qu'il fut institué l'an 1347; en disant qu'après qu'Edouard 111. eut choisi quarante Chevaliers de cet Ordre , dont la Fête se devoit celebrer tous les ans, & auquel il donna le nom du bleu jarretiere, & qu'ils se furent engagés par serment d'observer les Statuts qui en avoient été dressés, ce Prince envoïa publier une fête par ses Herauts , en France , en Ecosse, en Bourgogne, en Hainaut , en Flandres , en Brabant , & en Allemagne pour le jour de saint Georges suivant de l'an 1348. Mais quoique cet Auteur parle de l'amour qu'il avoit pour la Comtesse de Salisbury & qu'il fasse la description d'un tournois qu'il fit faire à Londres à la consideration & où elle se trouva,

il ne

« PreviousContinue »