Page images
PDF
EPUB

°k Band* moien Chevaliers Bannerets,comme U y en avoit en plusieurs Be Ia Co Roïaumes. L'Abbé Giustiniani, dit que l'on trouve.encore Iarivìo"1 dans k Province d'Andalousie de ces Chevaliers 5 mais ce Ob L" £ sont fans doute des Seigneurs Bannerets, comme il y en a en D'.'l'etov plusieurs Roïaumes, & particulièrement en France,où on ne Ie E* Es doncoit autrefois ce nom qu'aux Gentilshommes qui possedoient de grands Fiefs, & qui avoient droit de porter une bannière dans les armées du Roi, sous laquelle marchoient cinquante hommes d'armes avec grand nombre d'archers & d'arbalétriers. » ïsZïlii ^ Y a °-es Auteurs qui prétendent qu'il y a eu auíiï en Gaf'tille un Ordre Militaire fous le nom de la Scama ou de l'Ecaille, dont ils font Jean II. Instituteur , & ils disent qu'il donna aux Chevaliers pour marque de leur Ordre une croix rouge faite d'écaillé de poisson qu'ils dévoient porter fur un habic blanc.

r^foViE1 ^ ces Ordres Militaires de Castille , nous joindrons celui In E*pa. de l'Etolleen Aragon , dont on ne connoît point l'origine:on fçait seulement qu'Alfonse V. Roi d'Aragon fit des Chevaliers de cet Ordre > ce qui fait croire qu'il peut en avoir été l'Instituteur. Summonte dans son Histoire de Naples , dit que ce Prince étant à Naples, le Duc de Bourgogne lui envoïa le collier de la Toison d'or, & qu'en revanche, le Roi d'A ragon lui envoïa fa devise de l'Etole & du Lis, à condition , qu'en cas qu'ils fussent en guerre dans la fuite, ils se rendroient réciproquement les marques decesOrdres. Sansovino dans ses Familles Illustres d'italieparlant de Basile Colatto, dit, qu'il fut fait Chevalier par TEmpereilr Sigifmord qui en lui donnant l'Ordre du Dragon & celui de l'Etole, se servit des paroles suivantes : Te quem manu propria, militis \ . tinguïo , & focietatis noflr* Draconien,acstola feu Amphrigid, Charijfmi Fratris nofiriAragoniji, instgnivimus.

Foyers ours Ordre de la Bande* Antoine de Guevara, Epistres dorées, Lettre au Comte de Benavente. Favin, Théâtre â honneur & de Chevalerie. De Belloy, Origine de chevalerie. Mennenius, delicit aquefirtum Ord. Giustiniani, Ht fi. à tuttigli Ord. Militari. Herman & Schoonebeck,^»í leurs Histoires des Ordres Militaires, & le Pere Anselme. Le salait d'honneur. Pour ceux de la Colombe,de la Raison & de la Scama>Mennenius Giustiniani & Schoonebeck > '&pour se

[graphic]
[graphic][graphic]

Chevalier de l'Ordre des Ser-ajohms.

^ 'de foittyf

« PreviousContinue »