Page images
PDF
EPUB

BAIN...

patée au front. Et aulifoit ordonné ung jeune fouvensel Ecuier Cheva. gentil, qui chevauchera devant lEscuier. Et il sera' dechape- EIERS DU roné & portera l'épée de l'Escuier avecque les esperons pendant furles eschalles de l'épée, do foit l'épée à blanche's eschalles faites de blanc cuir & la ceinture de blanc cuirfanz harnois,'& le jouvencel tendra l'épée par la poignée, « en ce point chevaucheront jusques à la fale du Roy, á feront le's Gouverneurs prests à leur metier, & les faiges Chevaliers menant led. Elcuier. Et quant il vient pardevant la fale, les Mareschaulx & Huissiers seront prests à la rencontre de lEscuier & luy die ront descendez á luy descendra, le Mareschal prendra son cheval pour fie ou C. S. &sur ce les Chevaliers admeneront lEFcuieren la sale, jusques à la haulte table & puis il sera drejčić au commencement de la seconde table jusques à la venue du Roy, les Chevaliers de costé luy, le jouvensel au bout, l'épée estant pardevant luy , par entre lesdits deux Gouverneurs. Et quant le Roy sera venu à la salle & regardera l' Escuier prest de prendre le hault ordre de dignité temporel. Il demandera l'épée avecque les esperons, á le Chamberlain prendrı l'épée & les esperons du jouvencel & les montrera au Roy , Jürce le Roy prendra l'esperon dextre & le bailliera au plus noble & plus gentil & luy dira mettez cestuy au talon de l'Escuier. Et celuy sera agenoillé à un genoil o prendra l'Ecuyer par la jambe dextre & mettra fon pié sur fon genoil å fichera léperon au talon dextre de l'Escuier & fera croix sur le genoil de lEscuier & lui baisera. Et ce fait viendra ung autre Seigneur qui fichera l'esperon au talon fenestre en même maniere. Et doncques le Roy de fa tres grande courtoisie prendra lépée de la ceindra à l'Escuier. Et puis lEscuier leverá ses bras en hault,les mains entretenant les gans entre les pous & les doits, & le Roy mettra ses bras entour le col de l'Elcuier, a levera la main dextreme frapera sur le col, o dira foyes bon Chivalier eso puis le baisera: Et a doncques les faiges Chivaliers admeneront le nouveau Chivalier à la Chappelle à tres grande melodie jusques au hault de l'Autel, illeques se agenoillera mettra fa dextre main dessus l'Autel, & fera promesse de foultenir le droit de sainte Église toute sa vie. Et adoncques Joy mesme deceindra l'espée avecques grande devotion & prieres à Dieu, à sainte Église, de l'offriera en priant à Dieu & à $ous fes Saints qu'il puisse garder l'ordre qu'il a prins jusques

CHEVA

BAIN.

Cheva-a la fin. Et ce accomplis prendra une soupe de vin. Et à l'issue LIERS DU de la Chappelle le Maistre queux du Roy fera prest d'osterles

éperons á les prendra pour fon fie; & dira , Je suis venu le
maistre queux du Roy & prens vos esperons pour mon fie, ó
vous faites choses contre l'ordre de chevalerie ( que Dieu ne
vueille ) je couperay vos esperons de dessus vos talons. Et puis:
les Chivaliers le remeneront en la fale. Et il commencera la
table des Chivaliers.Et feront alis entour luy,les Chivaliers,
il sera servy fi comme les autres, mais il ne mangera ny beuera
à table, ne le mouvera, ne regardera, ne de ca ne de la non plus
que une nouvelle mariée. Et ce fait ung des Gouverneurs aura
ung cuerver chef en sa main qu'il tendra pardevant le visage
quant il sera tems pour le craiser. Et quant le Roy fera levé de
table & passé en sa chambre, adoncques le nouvelchivaliersera
mené à grant foison de Chivaliers & Menestrelz devant luys
jusques à la chambre, à l'entrée les Chivaliers & Menes-
trels prendront congie & il ira à fon difner. Et les Chivaliers
departiz,la chambre sera fermée le chivalier fera depouille
de ses paremens, & ils seront donnez aux Roys des Heraulx fe
ils sont presens ou sinon, aux autres Heraulx se ils y font, au-
trement aux Menestrelz , avecque ung marc d'argent se il est
Bachelier, & se il éft Baron, le double', & se il est Comie ou de
plus , le double. Et le Rousset cappe de nuit sera donné au Guet,
autrement ung Noble. Eta doncques il sera revestu d'une robbe
de bleu de les manches de custoté en guise d'un Prestre, á ib
aura à l'espaule fenestre un laz de blanche foye pendante, & ce
blanc laz", il portera sur tous ses habillemens qu'il vestira au.
long de celle journée tant qu'il ait gaigné onneur & renom d'ar-
mes, á qu'il soit recorde de si bault record comme de nobles Chi-
valiers , Escuiers & Heraulx d'Armes, á qu'il soit renommé
de ses fais d'armes , comme devant est dit , ou aucun hault
Prince, ou tres noble Dame de pouvoir couper le laz de lépaule
du Chivalier en disant, sive nous avons ouy tant de vray
renom de votre onneur que vous avez faits en divers parties
au tres grant honneur de Chivalerie à vous mefme đo á cellu,
qui vous a fait Chivalier, que droit veut que cest laz vous
Joit ostez. Mais apres disnerles Chivaliers d'onneur & gentils
hommes, vendront apres le Chivalier le admeneront au Roy door
les Escuiers Gouverneurs pardevant luy en disant , tres noble eye
redoubté Sire de tout ce que je puis vous remercie de tous ces on-

Heurs

VEUR

Heurs courtoisies & bontez que vous me avez donnés de vous en CHEVK. mercie, & cedit il prendra congie du Roy, sur ce les Ecuiers LIERS DE Gouverneurs prendront congie de leur Maistre en disant , sur ce de Monza nous avons fait par le commandement du Roy, ainly comme REAL. nous feufime's obligiez à nostre pouvoir. Mais s'il est ainsi que nous vous aïons deplu par negligence ou parfait en cest temps, nous vous requerons pardon dautre part, Sire, comme vray droit est selon les Custumes de Cour des Royaulmes anciensa Nous vous demandons robbes & fiefz à terme comme Ecuiers du Roy, compaignons aux Bacheliers « aux autres Seigneurs. Il y des Auteurs qui disent que ces Chevaliers portoient pour marque de leurOrdre 3: couronnes d'or dans un cercle d'or, avec cette legende,tria in unum, faisant allusion au mistere de la Ste Trinité;& à l’union des 3. Roïaumes d'Angleterre, d'Ecofle & d'Irlande. Cependant par les figures que le même Bilsée, dont nous avons déja parlé, a données des Cérémonies pratiquées à la création de ces Chevaliers, qu'il a aussi tirées d'un ancien manuscrit , il ne paroit pas que ces Chevaliers portassent ces trois couronnes ; mais seulement un neud sur l'épaule gauche, comme il est representé dans la figure que nous avons fait graver d'un des anciens Chevaliers.

Nicol. Upton, de studio militari cum notis Edoardi Biffei Bernard Giustiniani , Hift. di tutt. gli ord. Militari Toni. I. Adrien Schoonebek, Hift.de.tous les Ord. Milit. Tom. I.

T

CHAPITRE XXX V I.
Des Chevaliers de l'Ordre de saint Sauveur de Mont-Real..

O M Joseph Michieli écrivain Epagnol donne pour

Fondateur à l'Ordre de saint Sauveur de Mont-Real Alfonse VII. Roi de Castille , & Mennenius lui donne Alfonse fremier Roi d'Arragon. Mais l'Abbé Giustiniani croit avoir trouvé de l'erreur dans ces deux Auteurs , & dit que cet Alphonse, dont parle Michieli ne peut pas avoir été Roi de Castille ; puisqu'il pré:end qu'il gagna trente sepi batailles, ce qui est attribué à Alfonse Premier Roi d'Arragon., . qui merita par ses Victoires le surnom de Batailleur ou de Ġuerrier, & que Mennenius, s'est trompé en donnant la qualité d'Empereur des Efpagnes, de Roi de Navarre & d'Arra

Tome VIII.

LIERS DE

REAL.

CHEVA gon à cet Alfonse I. qui, selon lui, institua l'Ordre Militaire 5. SAUVEUR de saint Sauveur de Mont-Real l'an 1118. & en lui donnant De Mont- aussi celle de Roi de Leon & de Castille , à cause de la fem

me Urraque: ce qui ne peut être , selon l'Abbé Justinianis parce qu'Alfonse VIII. qui prit le titre d'Empereur des Elpagnes, & qui étoit fils de la Reine Urraque, & de Raymond de Bourgogne Comte de Galice, son premier mari,ne parvint à la Couronne de Leon & de Castille que l'an 1123. par la cession que lui en fit cette Princesse , à qui ces Roïaumes appartenoient , comme fille unique & seule heritiere dAlfonfe VI. son pere, qui en étoit Roi. Mais Michieli & Mennenius ont pu donner le titre de Roi de Castille à Alfonse I. Roi d'Arragon, puisqu'il regna en Castille avec sa femme Urraque pendant quinze ans, comme l'Abbé Giustiniani le reconnoît;& Mennenius lui a pu donner la qualité d'Empereur des Espagnes, puisqu'il la prit aussi bien qu'Alfonse VIII. Roi de Castille.

Ce fut cet Alfonse I. Roi d'Aragon , qui institua l'Ordre de faint Sauveur l'an 1118. dans la ville de Mont Real,après qu'il en eut challé les Maures, & pris sur eux les villes de Sarragosse & de Calatajud, avec le secours de plusieurs Seigneurs François, dont les principaux furent Gaston, Seigneur de Bearn , le Comte de Cominge, Rotrou Comte du Perche, le Comte de Bigorre, le Vicomte de Lavedan, le Comte de Toulouse, & le Comte de Poitiers. Il donna aux Chevaliers de cet Ordre pour marque de leur Dignité ,l'Image du Pere Eternel, qu'ils devoient porter sur un manteau blanc. Ils l'aiderent å chasser les Maures de tout le Roïau. me d'Arragon l'an 1120. & eurent beaucoup de part aux victoires que ce Prince remporta depuis sur ses ennemis. Il fonda en leur faveur plusieurs Commanderies dans les païs qu'il conquit , & cer Ordre fut florislant sous son regne. Ils faisoient veu de chasteté conjugale, s'obligeoient à prendre les armes pour la défense de l'Eglise , & d'obéir à leur Souverain. Cet Ordre fut reformé dans la suite: on donna aux Chevaliers une Croix de gueules anchrée ; & enfin il a été aboli.

M. Hermant, dans son Histoire des Ordres Militaires, ne met l'é:abliTenent de celui de faint Sauveur que dans le » quatorziéme siécle : voilà ce qu'il en dit: Alfonse VII. qui

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

de l'oilly F

« PreviousContinue »