Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small]

Penitent Blanc
de S. Thomas d'Aquin ct de si?Barbe:

. de Prilie F

38

TERNITE'S

comme les Confreres de saint Venant qui ont un sac rouge D:FFEREN

STES ARO avec une mozette blanche ; ceux de saint Ambroise & dech.c)Nsaint Charles des Milanois ont un sac bleu avec une mozette FR TERNES rouge , ceux de Nôtre-Dame de Constantinople , des Na. Confrapolitains , un sac blanc , avec un chapeau , une mozete DE PENIS bleue & un cordon de même , ceux des ames du Purgatoire TENS. un sac noir & une mozete blanche , aussi-bien que la ceinture & le chapelet ; ceux du saint Sacrement & des Apôtres saint Pierre & saint André, un sac blanc avec une mozette rouge & un cordon de même couleur ; ceux de saint Thomas d'Aquin & de sainte Barbe , qui est la Confrairie des Libraires, portent un sac blanc, une ceinture de cuir rouge, & une mozecie noire; ceux du saint Sacrement & de la Perseverance à saint Sauveur Delle. Copelle ont un sac blanc avec une mozette violette bordée de blanc,& ceux des Agonisans portent un sac blanc avec une mozette violette sur laquelle il y a un écusson représentant la Nativité de NotreSeigneur. Une des principales obligations dec es derniers est de prier &de faire prier Dieu pour ceux qui sont condamnés à mort par la justice,afin qu'ils puissentfaire une bonne mort; pour cet effet la veille de l'execution ils en donnent avis à plusieurs Monasteres de Religieuses afin qu'elles se mettent en prieres pour le même sujet. Le jour qu'elle fe doit faire ils exposent le faint Sacrement dans leur Eglise où ils font célébrer un grand nombre de Messes pour le criminel pour lequel le saint Sacrement est toûjours exposé jusques à ce qu'il soit expiré , & le Dimanche suivant ils disent l'Office des Morts dans leur Eglise, & y font celébrer plusieurs Messes pour le repos de son ame. Nous ne parlerons point des obligations des autres Confrairies , cela nous conduiroit trop loin : nous dirons seulement qu'entre les privileges que les louverains Pontifes avoient accordés à quelques-unes de ces Confrairies celui de pouvoir délivrer tous les ans à certains jours, un criminel condamné à mort, ou à une prison perpetuelle , étoit un des principaux; mais comme cela donnoit lieu de commettre impunément le crime , dans l'esperance de pouvoir obtenir la grace par le moïen de ces Confrairies , Innocent X. leur ôta ce privilege. L'archiconfraternité du Sauveur en délivroit deux & celles du Gonfalon, de la Pieté & du suffrage, chacune un. Il n'y a que celle de Teme VIII,

· LI

II RS DU BAIN.

CH EVA-saint Jean Decollé, qui ait conservé ce droit , dont elle jouit

encore,lui en aïant vu délivrer pendant mon séjour à Rome:
ce qui se fait avec beaucoup de solemnité. Je me suis con-
tenté de donner trois estampes de ces Penitens , parce que
l'habillement de tous les autres ne differe de ceux-ci que par.
la couleur.

Carlo. Bartholom. Piazza , Eusevolog. Roman. part. 1. do part. 2. & Ritratto di Roma Moderna.

CHAPITRE XXX V.

Des Chevaliers de l'Ordre du Bain. TL ne nous reste plus à parler dans la suite que des Ordres 1 Militaires & de Chevalerie qui ne sont foầmis à aucune des Regles de Religion,& que quelques Auteurs ont regardés comme d'illustres Confrairies. C'est pourquoi Froissard parlant de l'Ordre de la Jarretiere dans un Chapitre particulier , ne lui a donné que le titre de Confrairie de saint Georges & dans les Statuts & les Regles de la plûpart de ces Ordres , les Chevaliers sont appellés Confreres. Entre les differentes manieres de créer autrefois des Chevaliers, il y en avoit une assez singuliere & quel'on faisoit avec beau

coup de cérémonies. On faisoit d'abord la barbe à celui qui · demandoit l'Ordre de Chevalerie,on le mettoit ensuite dans

le bain, où on lui jetroit de l'eau sur les épaules, & où après qu'il avoit demeuré quelque tems on le mettoit dans un lit , au sortir duquel on lui donnoit une robe avec un capuchon dont il devoit couvrir sa tête , passoit la nuit en prieres dans l'Eglife,& après avoir entendu la Melle on le remettoit au lit dans lequel après avoir reposé quelque tems on l'éveilloit pour recevoir une chemise blanche , une robe rouge , des chaufes noires & une ceinture blanche. On le menoit ensuite à celui de qui il devoit recevoir l'Ordre de Chevalerie , qui lui donnoit l'acolade & quelques coups de plat d'épée sur les épaules, & lui faisoit attacher aux pieds des éperons d'or. Cette pratique écoit en usage en France, en Angleterre, en Italie & en d'autres Provinces avec plus ou moins de céré. monies lelon la coûtume des païs. Saladin Soudan de Babylone aïant fait prisonnier de guerre Hugues de Tabarie

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]
[blocks in formation]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »