Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

LIERS De

de Notre-Dame du Mont-Carmel & de faint Lazare des Jeru

CHEVAsalem. Le grand-maître lui dit :Vous me demandez une grace L'ORDRE qui ne doit être accordée qu'à ceux que le merite en rend dignes au- de Notke tant que la noblesse de leur naissance , & qui font disposés à la Dame du

MONIpratique des æuvres de misericorde envers les pauvres de Jesus

CARMELO Chrift, & à verser leur sang pour la défense de la Religion Chrétienne pour le service du roi. Nous avons appris par des preuves certaines , que les conditions di dispositions necessaires à la grace que vous nous demandez se trouvent en vous, ce qui nous a meus à vous l'accorder. Etes vous dispose à vous fervir de votre épée pour la défense de l'église, le service du roi, l'honneur de [Ordre & la protection des miserables?

Lenovice répond. Oui, Monseigneur , avec l'aide de Dieu. Ensuite le grand-maître lui dit : Je vais vous recevoir dans l'Ordre royal , militaire e - hospitalier de Notre-Dame du Mont-Carmel & de faint Laza.

re de Jerusalem, au nom du Pere, du Fils & du saint Esprit. Il fait, en prononçant ces paroles , le signe de la croix fur leno vice. Il se leve de son fauteuil , cire son épée du fourreau & en donne deux coups, l'un sur l'épaule droite, l'autre sur l'épaule gauche du novice en lui disant : Par Notre-Dame du Mont-Carmel & par faint Lazare , je vous fais chevalier.

Le nouveau chevalier se met ensuite à genoux devant le grand-maître, & reçoit de lui l'épée en baisant la main du grand-ınaître , qui en lui donnant l'épée lui dit : Servervous de votre épée selon l'esprit de la religion , & non pas selon le mouvement de vos passions , & souvenez-vous que vous n'en devez jamais frapper personne injustement : Chevalier, soyez deformais vigilant au service de Dieu & de la religion , obeissant à vos superieurs, soumis à leurs ordres, & patient à leurs corre

tions. Sçachez que les loix de la religion vous êtes entré, vous obligent'à l'exercice de toutes les vertus chrétiennes & morales , & à les porter à un plus haut point que ne fait le commun des Chrétiens.

Le grand-maître , en donnant la croix au nouveau che. valier, lui dit encore : Je vous donne la croix de notre Ordre: vous la porterez toute votre vic au nom de la sainte Trinité Pere, Fils , & faint Esprit. Elle vous doit faire souvenir de la Pallion de Notre-Seigneur, e vous engage à l'observance des saintes regles & des statuts de la religion. Elle est ornée de fleurs de lis, pour vous enseigner la fidelité que vous devez avoir pour le

Ddd iij

[ocr errors]

DE NOTRE

[ocr errors]

Cheva-service du roi , dont la pieté & le zele ont donné de l'appui & de LIERS de la gloire à notre Ordre. Il lui donne ensuite le livre des prieres L'ORDRE & statuts de l'Ordre , en lui disant : Je vous donne aussi le livre DAME DE

des prieres e des statuts de notre Ordre , vous y apprendrez quels MONT- font vos devoirs. CARMEL.

Après ces ceremonies le nouveau chevalier ayant les mains posées sur les saints évangiles que tient le grand-maître, prononce à haute voix ses vaux en ces termes. Moi N. promets &voue à Dieu Tout-Puissant, á la glorieuse Vierge Alarie mere de Dieu , à saint Lazare , & à Monseigneur le grande maitre , d'observer toute ma vieles saints commandemens de Dieu, reux de la sainte église Catholique, Apoftolique & Romaine, de fervir d'un grand zele à la défense de la foi , lorsqu'il me sera commandé par mes superieurs , d'exercer la charité & les auvres de misericorde envers les pauvres , & particulierement les les preux selon mon pouvoir , de garder au roi une inviolable fidelité ; & à monseigneur le grand-muitre , de lui rendre une parfaite obéissance , & de garder toute ma vie la chasteté libre de conju. gale. Ainsi Dieu très-bon, très-grand , & très-puissant , me soit en aide , & les saints évangiles par moi touchés. Ši l'on reçoit un étranger qui n'est pas sujet du roi , il dit seulement, de garder à Monseigneur le grand-maitre une fidelité inviolable, de lui rendre une parfaite obéissance , dc. Après que le nouveau profés a prononcé ses voux

le grand-maître lui dit: Venez presentement que je vous embrasse & que je vous reconnoiffe comme notre frere e chevalier de notre Ordre , e en cette qualité défenseur de la foi , fidele serviteur du roi, protecteur des pauvres , & sujet & soumis à nos reglemens. Allez remercier Dieu de la grace qui vous est faite , & fi

& gner votre profesion & vos væux. Si c'est un étranger , on re. tranche aufli ces trois mots : Fidele serviteur du roi. Quoique l'on voye des armes de la plûpart de ces chevaliers entourés d'un collier ; ils ne le portent pas neanmoins dans les ceremonies, ce collier n'ayant pas été encore approuvé par le roi, comme l'ont été les habits que M. le marquis de Dangeau a ordonnés pour les ceremonies aux fêres solemnelles & aux grandes assemblées de l'Ordre depuis qu'ilen est le grand maître. Ce collier qui est d'or est composé de chifres qui designent le nom de la sainte Vierge par ces deux lettres M. & A. entrelassés l'une dans l'autre : entre ces chifres il y a trois großes

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

Huissier de lordre de Nôtre Dame de Mont-Carmel,

et de S. Lazare de Jerusalem :

102.

م م م م

[ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »