Page images
PDF
[ocr errors][merged small][ocr errors][graphic]

dée. Sa majesté voulut que les biens & revenus possedés CHEvAavant cet édit de 1672 par les Ordres du saint Esprit de Mont-LIERs DE ellier & les autres, leur fussent rendus & restitués , main-#oo tint les chevaliers de Notre-Dame du Mont. Carmel & de†5, saint Lazare dans la possession des commanderies, prieu-§" rés, hôpitaux & autres lieux qui leur appartenoient avant MoNr cet édit. CARMEL, Au mois de Decembre de la même année , sa majesté nomma pour grand-maître de cet Ordre Monsieur le marquis de Dangeau, qui en cette qualité lui prêta serment de fidelité le 18. Decembre 1695. Le 29.Janvier de l'année suivante 1696. il se rendit dans l'église des Carmes Billettes, où il jura sur les saints Evangiles, d'observer & de faire observer par les chevaliers les statuts de cet Ordre. Ensuite les an. ciens chevaliers lui prêterent obéissance, & après la messe, il en fit trente-cinq nouveaux ausquels il donna l'épée, la croix, & le livre des regles. Jusques - là ces chevaliers n'avoient point eu d'habits de ceremonies , ils portoient seulement à la boutonniere du juste-au-corps, comme ils portent encore à present, une croix d'or à huit rais, d'un côté émaillée d'amarante avec l'image de la Vierge au milieu , & l'autre côté émaillée de sinople avec l'image de saint Lazare aussi au milieu, chaque rayon pometé d'or , avec une fleur de lis aussi d'or dans chacun des angles de la croix qu'ils attachent à un ruban de couleur amarante ; & les freres servans ne portoient, comme ils font encore à present, qu'une medaille aux mêmes émaux attachée à une chaîne sans ruban. Mais monsieur le marquis de Dangeau a ordonné des habits pour les ceremonies, & qui sont differents selon la qualité des chevaliers. Celui du rand-maître consiste en une dalmatique de toile d'argent # laquelle il met un long manteau de velours amarante semé de fleurs de lis d'or , de chifres & de trophées aussi en broderies d'or & d'argent , les chifres forment le nom de ". Marie au milieu de deux couronnes. Celui des chevaliers de justice consiste en une dalmatique de satin blanc , sur laquelle il y a une croix de la hauteur & de la largeur de la dalmatique , écartelée de couleur tannée & de sinople, & par dessus la dalmatique un long manteau de velours amarante au côté gauche duquel il y a une croix tannée en bro

[ocr errors]

CHEvA- derie , au milieu de laquelle il y a l'image de la Vierge. Les LieRs DE chevaliers ecclesiastiques ou chapelains ont un rochet sur ooo leur soutane , & sur le rochet un camail de velours ama#. rante avec la croix en broderie au côté gauche. Le manteau § des freres servans n'est que de drap, & ils n'ont sur le côté MoNT- gauche que leur medaille en broderie. Les novices ont seu9ARMEL lement un petit manteau de satin verd, auquel est attaché une espece de capuce, & le herault a une dalmatique de velours amarante, ayant par devant un écusson en broderie d'argent où sont les armes de l'Ordre, qui sont d'argent à la croix écartelée de couleur tannée & de sinople, l'écu surmonté d'une couronne ducale. Les uns & lesautres, à l'exception des chevaliers ecclesiastiques qui ont un bonnet quarré, portent une toque de velours noir avec des plumes noires&une aigrette, il y a encore l'huissier de l'Ordre qui a seulement un justau-corps violet, & porte une masse de vermeil doré. Ils s'assemblent ordinairement aux Carmes des Billettes ; mais ils solemnisent la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel & celle de saint Lazare dans l'église de saint Germain des Prez, où ils se trouvent tous en habit de ceremonie. Pour être reçu dans cet Ordre,il faut faire preuve denoblesse de trois quartiers, tant du côté paternel que maternel. Le grand-maître peut neanmoins dispenser de la rigueur des preuves de noblesse, ceux qui ont rendu des services considerables au roi ou à l'Ordre, & les recevoir chevaliers de grace. Les ecclesiastiques qui veulent faire preuve de noblesse,tiennent rang parmi les chevaliers de justice, & il y a encore des chapelains & des freres servans qui ne sont pas nobles. Les chevaliers, tant ecclesiastiques que laïques, payent pour leur passage dans l'Ordre mille livres, & les chapelains & les freres servans cinq cens livres. Voici ce qui se pratique à leur reception & à leur profession , conformément au nouveau ceremonial imprimé en 17o3. La messe étant finie,& le grand-maître ou son representant étantassis dans un fauteuil , l'officiant revêtu d'une chappe fait les benedictions de la croix & de l'épée, après quoi le novice qui a toujours été à genoux pendant ces benedictions, se leve & se va presenter devant le grand-maître qui lui dit : Que demandex vous. Le novice répond : 7e vous supplie trèsliumblement, Monseigneur, de me donner l'Ordre de chevalerie

[ocr errors][ocr errors]

Heraut de l'ordre de Notre Dame de Mont-Carmel,

ct de st Lazarc de Jerusalem .

101.

[ocr errors]

« PreviousContinue »