Page images
PDF

Son sentiment combattu , U mime <$» miasin , U tr.lm

suivantes. Arméniens ( Moines ) font de deux so
tes, les uns .de l'Ordre de saint Anto1
ne , & les autres de celui de faim B
sile, 9 6

Moines Arméniens de l'Ordre de saint
Antoine , font appelles Solitaires ,
leurs austeritez & leurs observances ,

97-

Quelques-uns renoncent à Terreur Si
se soumettent à 1"Eglise Romaine,iot.
Leurs observances & leur habillement,

la mime.

Moines Arméniens de l'Ordre de saint
Basile , leur principal Monastère est à
Ekmiasin, $8.
Sont fort zélés pour la Religion Chré-
tienne , i o o.
Leurs differens Carêmes , la mime.
Leur habillement, ioj.
Voyez Francs-Arméniens.
Arméniens de Cennts ( Moines ) La per-
sécution du Soudan d'Egypte, obli-
ge quelques M°incs Arméniens de
Monténégro ep Arménie , d'abandon-
ner ce lieu & de se réfugier en Italie ,

Viennent à Gennes où on leur donne
un établissement , & pourquoi appel-
lés Barthelemites , /* mime & aux
additions.

Le Pape Clément V. leur permet d'of-
ficier selon leur Rit, 144.
Quittent la Règle de saint Basile pour
prendre celle de saint Augustin , &
l'habit des Frères Couvert de l'Ordre
de saint Dominique , 1 4 í

Sont supprimés par Innocent X. 148.
Arméniennes ( Religieuses ) La plupart
ne demeurent pas dans des Monastères,

104.

Qiiçl est l'habillemcnt de celles qui
demeurent en Perse , la mime.

Et de celles qui font en Syrie , la mime.
Arx.ibure. Nom que les Grecs ennemis
des Arméniens donr.entau premier Ca-
rême que les Arméniens observent ,
Fable qu'ils débitent à ce sujet , & ce
que les Arméniens allèguent contre
cette Fable , 10 I.

Augustin ( Saint ) Archevêque de Can-
torberi, envoyé par le Pape saint Gré-
goire en Angleterre , y introduit la Vie
Monastique,& le grand progrès qu'elle
y fit,éloge qu'en fait unProtestart,; 7.

Anathtrettes. Sorte de Moines , qui après
avoir vécu dans un Monastère fe reti-
rent dans la solitude , jo.
Charlemagne les renvoie dans leurs
Monastères , & pourquoi , ) 1.

André, Archevêque d'Alep, Jacobite ,
envoyé fa Profession de Foi à Rome
après avoir abjuré ses erreurs , 1 1 1.
Est élevé au Patriarchat d'Antioche ,

la mime.

Persécuté par lesHeretiques & fa mort,

la mime.

Antoine ( Saint ) Pere des Moines Ccéno-
bites , fa naissance, 74.
Sa retraite dans le désert , 7 j.

Ses combats contre les Démons, y 6.
Reçoit des Disciples , 77.
Vient à Alexandrie pour encourager
les Chrétiens dans le tems de la persé-
cution de Maximin , la mime.
Va dans la haute Thebaïde pour y vi-
vre dans une plus grande retraite ,78.
Retourne à Alexandrie pour assister
l'Eglife dans la guerre que lui avoient
suscitée les Ariens , /* mime.
Sa mort & ses ouvrages , 79.
N'a point formé d'Ordre particulier ,

8 o.

La Règle qui est fous son nom a été ob-
servée dans le Monastère de saint Me-
min près d'Orléans, 161.
Fable que les Moscovites débitent de ce
Saint, 10;.
•Antoine ( Saint ) Ordre Militaire faux &
supposé en Ethiopie , donné pour véri-
table par plusieurs Ecrivains, 147.

& suivants.

Antonin ( Saint ) Martyr. Les Carmes lui
attribuent un Voyage en Terre-Sain-^,
te rempli de Fables , 1.8;.

Archiconfraternité de Notre-Dame du
Ment-Carmel, son origine, 384.
Le General de l'Ordre des Carmes a
droit d'ériger des Archiconfraternités
ou Confraternitês sous ce titre", } 8 / .
Habillement des Confnres , la mime.

Archimandrite , nom que l'on donne aux
Supérieurs des Monastères en Orient ,

Arméniens, Secte de Chrétiens en Orient,

_ . , , 9S-

Ont plus d'erreurs eux seuls que toutes

les autres Sectes, 9 6

[ocr errors]
[ocr errors]

8

BAronius ( le Cardinal ) son sentiment touchant f'origine des Carmes ,183. Barrés. Anciennement on appelloit les Carmes Barrés , à cause de leurs Chapes qui étoient barrées de blanc & de noir , ou de couleur tannée , 319. Barthelemstes de Gtnnes. Voyez Moines

Arméniens de Ginms. Basile ( Saint ) Patriarche des Moines d'Orient, fa naissance & ses parens,6 9. Etudie d'abord à Cesarée de Palestine , où il fait conr.oistar.ee avec saint Grégoire de Nazianze , 17 I. Etudie en suite à Constantinople , à Cesarée de Capadocc & à Atnenes ,

la même.

Embrasse la profession d'Avocat , U

mime.

Sainte Macrine fa sœur lui persuade de quitter cette profession pour s'adonner à la retraite , la même. Va en Egypte & en Palestine pour y visiter les Solitaires , >7x. Se joint aux Disciples d'Eustathe de Sebaste , ayant été trompé par leur extérieur austère , /* mime. Se retire dans la solitude , /* même. Quitte la solitude pour assister à la mort de Dianée son Evêque , 17}. Est ordonné Prêtre par Euscbe successeur de Dianée , /* même. Revient à Cesarée pour s'opposer aux Ariens , 1* même. Est élu Evêque de Cesarée , la même. Est condamné au bannissement par l'Empereur Valence , mais ce Prince n'en peut signer l'Ordre par un miracle , 174. Sa mort, /* même. Bafile ( Saint ) Patriarche des Moines d'Orient, jette les Fondemens de son Ordre dans la province de Pont proche de Neocesarêe, 176. Prescrit des Règles à ses Religieux,! 7 S . Ces Règles font de deux sortes , /*

même.

La plupart des Moines d'Orient reçoivent fa Règle , /* même. Est aussi rexue en Occident , 179. Est approuvée par les Souverains Pontifs , la même. Reduite en abbregé par le Cardinal

Fait bâtir à Cesarée un Hôpital magnifique , xj8. Nombre des Moines qu'on -attribue à ce Saint lorsqu'il mourur , 180. Nombre des Saints , des Archevêques de son Ordre , l* me me.

Bafiliens ( Moines ) de la Congrégatftm d'Italie. Grégoire XIII. réunit en un seul Corps tous les Moines de l'Ordre de saint Basile en Italie , & les soumet à l'obéissance d'un General , l*Sm Suivent le Rit 6rec j mais se conforment en quelques choses à l'Eglise Latine , la même. Paul V. & Urbain VIII. leur permettent d'officier, selon le Rit Latin , dans deux Couvents , /* même. Peuvent dire la Messe , selon le Rit Latin , dans les autres Couvents où il y a • six Religieux , la même. Quelles sont leurs Observances ,118.

[merged small][ocr errors][merged small]
[blocks in formation]

Bafiliens ( Moines ) de la Congrégation. d'Espagne. Leur origine , 118. Sont soumis au General de l'Ordre de saint Basile en Italie , ito. Officient selon le Rit Latin , la même. Leurs observances & leur habillement,

m,

Ont des Oblatsqui se donnent eux & leurs biens à la Religion , la même. Bafiliens. Refermez, en Espagne. Commencement de cette Reforme, xix. Dem eurent d abord dans des Ermitages que le Pape érige en MoBasteres ,

113.

Sont Unis avec les autres Moines Bafiliens d'Espagne , '* même. Ne peuvent s'accorder ensemble , la

même.

Sont séparés par le Pape ClementVIII. qui donne des Constitutions aux Reformés, 114. Ce que contiennent ces Constitutions ,

la même.

Ces Constitutions causent de la division entr'eux , x 17. Urbain VIII. ordonne qu'il n'y aura

Sue la quatrième partie de Religieux estinêe pour le Chœur , & que le reste fera des Frères Laïcs , la même.

Les Religieux du Chœur s'adressent à
Innocent X pour augmenter leur nom-
bre & diminuer celui des Frères Laïcs,
qui est réduit par le Tape aux deux
tiers , x 1 8.

Ont encore différend entr'eux pour le
Ee e ij

mime sujet, qui est termine par Ale- On appelloit aussi Bìlltttts une enseigne xandre VII. la trime. en forme de Barillet , qu'on métaux Les Frères Laïcs peuvent exercer les lieux où l'on doit Péage , U même. principales Charges ansquelles il n'y a Billettes. Ce nom n'a point été donné à point de Jurifdiction spirituelle anne- Paris aux Carmes de l'Observance de xée, ix6. Rennes, à cause du Scapulaire en forCes Moines ne peuvent porter de Cou- me de Billettes qu'ils donnent aux Conle Monachale , iic. frères du Scapulaire, comme prétend

Bttfiliennes d'Orient ( Religieuses ) ont la le Pere Papcbroch t 37Í.

plupart a l'imitation des Moines de Pourquoi ce nom a été donné à leur

íaint Basile , embrassé Terreur te le Couvent de Paris, /* mime.

Schisme , 1 } 5 • Bl»is* ( Saint ) Ordre Militaire , établi

N'ont dans la plupart de leur Monaste- en Arménie pour la défense de la Foi,

le aucun Supérieur , & vivent sar.s au- t 80.

eunc Régularité , 1 ì S Quel étoit Thab:llcment des Cheva

Vivent plus régulièrement en Europe licrs de cet Ordre , U mitre.

que dans TAsie , la mime. Bonfiltut (Léon ) General de TOrdre

Quel est leur habillement , l » mime, des Carmes , fait ériger par le Pape les

Ccremoniesqui s'observent lorsqu'elles Couvents de la Reforme de Sicile en

reçoivent Thabit de Religion , la mi- Province , 5 3 7.

me & 136. Boubeurt ( Pierre ) Carme , jette les fon

Bafiliennes d'Occident ( Religieuses ) ne démens de la reforme des Carmes de suivent plus le Rit Grec , excepté dans TEtroitc Observance , appcllés aussrde le seul Monastère de Philantropos à TObscrvancedeRenr.cs, 334. Messine , 1 J-7- Brocard Supérieur des Ermites du MontAlexandre VI. permet à celles de Pa- Carmel , demande une Règle pour eux lerme de reciter leBreviaire des Domi- à saint Albert Patriarche de Jérusalem, nicains , qu'elles quittent dans la fuite 30;, pour prendre le Romain par Tordre Ce que contient cette Règle , Joj. d'Innocent XI. U mime. C Habillement de ces Religieuses d'Occi- /"""■ Aloyeri. Voyez Moines Grtct. dent, U mime. V_ Cangt ( M. du ) Sa Lettre à M.

Bettes Voyez Mantelies. d'Hcrouval au sujet du d ífirrend que

BiUarmit ( le Cardinal ) son sentiment les Carmes avoient avec le Pcre Papetouchant TOrigine des Carmes , 183. broch Jésuite, 18?.

Btres. Les Moines Mingrelicns font ap- Réponse injurieuse à cette Lettre , que

pellés Beies. 103. 1" Carmes font courir fous le r.om de

Voyez Mmgrtliens. M. d'Hcrouval, U mime.

Ber M* ( le Pcre ) Fondateur des Prêtres Canotine , principal Monastère ùes Moi

de TOratoire en France,&enluite Car- nés Maronites , 9 3

dinal, va en Espagne pour amener en Carafa ( Pyrrhus Louis ) prend k titre

Irancc dcsReligicusesCarmelites,3 6 í. de Grand-Maître ou Commandeur

Nommé par le Pape Clément VIII. General de l'Qïdre de saint Lazare de

pour l'un des Supérieurs de ces Reli- Jérusalem dans Tune & l'autre Sicile ,

gieuses, 5Í7. zí7.

Etant General de fa Congrégation , Çarmes. D'.ffcrcnd qu'ils ont avec les

est commis parle Pape Paul V. pour Continuateurs des Actes des Saints du

faire la visite des Monastères de cesRc- P Bollandus Jésuite , parce qu'ils ne

ligieuses , tant pout lui que pour ses les avoient pas fait descendre du Pro

íuccesleuis dans la dite Charge de Ge- ■ phete Elie , 1 8 1. 6" f"'-»»'"

neral de TOratoire , 3 « 8. Rendent le P. Papebroch", senl respon

Beynt 1 ( Jacques de ) Grand-Maître de fable de tout ce qui est dans ces Actes

TOrdre de saint Lazare , établit un des Saints des mois de Mars, Avril, Sc

Vicaire General en Hongrie , K;. Mai, 187.

Billettes , pieces d'etofte d'or, d'argent ou Differens Libelles qu'ils font contre cc

de couleur , qui se cousoient autrefois Pere, U mim* & suixtntes.

fui les habits, $ L'accusent d'avoir commis deux mille

erreurs dans les quatorze Volumes , à la tête desquels son nom se trouve , & les dénoncent au Pape Innocent XII.

191.

Dénoncent aussi ces Livres à l'Inquisition d'Espagne où ils sont condamnés , Li même & suivantes. Dénoncent à la même Inquisition, comme Hérétique & Schismatique la Lettre que l'Empereut Leopold I. avoit écrite en faveur des Actes des Saints des Bollandistes , 194.

L'Inquilìtion d'Espagne condamne aussi tous les Livres concernant ce différend des Carmes & des Jésuites , la même. Innocent XII. impose silence sur la question de la primitive Institution de l'Ordre des Carmes par les Prophètes Elie & Elisée , qui avoit donné lieu à ce différend, l9SBref de ce Pape à ce sujet , /* même. Carmes. Peu d'accord entr'eux au sujet de la prcmiereRcgle qu'ils ont suivie, 301.

t$> fuixantes. N'ont point eu pour Règle ni celle de saint Basile , ni le Livre de Institution des Moines faussement attribué à Jean II. Patriarche de Jerusalem.3 c j. Saint Albert Patriarche de Jérusalem , leur donne la Règle qu'ils suivent présentement , 3 04. Prétendent que cette Règle est tirée des écrits de saint Basile & de Jean II. Patriarche de Jérusalem , joé. Le nient dans la fuite fur ce que lesReligieux Basiliens Tes regardoient comme Frères , 3 09. Veulent bien reconnoître cette alliance , mais prétendent avoir le droit d'aînesse , regardant saint Basile comme l'un des enfans du Prophète Elie ,

3 07.

Intentent procès aux Basiliens , fur ce qu'ils avoient dans un de leurs Couvents , un Tablcu du Prophète Elie , qui n'étoit pas habillé en Caime , /«

même.

Ce procès terminé en faveur des Basiliens après dix ans de contestation, 309Députent des Religieux vers le Pape Innocent IV. pour le prier de corriger & mitiger leur Règle , la mime.

Corrections & Mitigations faites dans cette Règle , la mime.

Caim s Grand progrès de leur Ordre depuis leur passage en Europe , 517. Leui commencement en Italie>l* mtm.

En Angleterre , la même.

En France, 318. Saint Louis les établit à Paris,/* même. Quelles sont les Provinces de cet Ordre , la même. Couvents soumis immédiatement au General , la même. Deux Généraux en même tems dans cet Ordre » 3 1 9. Ç»rmes. Etoient anciennement appellés les Barrés , à cause que leurs Chapes ètoient barrées de blanc & de tanné ,

3 i>

Peu d'accord entr'eux touchant ces barres , pour fçavoir si elles étoient en pal ou en fafee , la même £r 3 ir. Appelloient autrefois leurs Chapes , Carpettes, 310. Plaisante pensée de quelques Carmes fur l'origine de ces barres , la même.

& fres. pag. xxviij. Quittent cei barres & prennent des Chappes blanches, 311, N'ont porté lcScapuIaire que plusieurs années après leur passage en Europe ,

/* même.

Carmes , appellés de l'Obfervancc , suivent la Règle mitigée par Innocent IV.

3 10.

Carmes Reformés de la Congrégation dm

Mont-Olivet. Cette Congrégation ne consiste que dans un Couvent qui dépend du General, 3 3 4Carmes Reformés de la Congrégation - de Mantoue. Leur Origine, 317. &{uiv. Sont d'abord gouvernés par un Superieur qui prend le titre de Président General , 3 î °> Eugène IV. leur accorde des privilèges , & leur permet d'élire un Vicaire General , l* même. On leur donne l'Eglise de Notre-Dame de Laurette qu'ils ont déservic pendant un terris , J J I.

Obtiennent un Couvent à Rome , la

même.

Leurs Observances & leur habillement, 3 ìl& 3 3 3

Carmes Reformés de la Congrégation d'Albi , font comme un Corps séparé de l'Ordre , 3 3 4»

Cette Congrégation réunie à l'Ordre,

/* même.

Carmes de la Reforme de Turin , Origine de cette Reforme > 3 3 7

Son progrès , la même.

Carmes dt la Reforme de Sicile, le disent E c e iij

du premier Institut , 3 3 7-

Par qui reformés, 3 3 6.

Forment une Province séparée sous le

nom de Monte Santo , la mime.

Peu d'accord entr'eux, ce qui fait que

leur Province est séparée en deux dans

la fuite , la même

Carmes du premier Institut, en Tr*nce,pai

Îtii institués , 3 } $.

Ruelles étoient leurs Observances , la

même.

Suppression de cette Reforme, la mime.

Carmes de l'Observance de Rennes enF ran-

ce , leur Origine , $3 4-

Progrès de cette Reforme , 3 3 f •

Le Couvent des Billettcs à Paris est de

la même Reforme , la mime.

Elle est introduite dans plusieurs Cou-

. vents de Flandre , 3 3 (,.

Les Constitutions dressées par les Reli-

gieux de France , font communes pour

tous les autres qui se disent de l'Etroite

Observance, 338.

Carmes Dechaujfés. Commcncemens de

cette Reforme , 348.

Le premier Couvent établi à Durvelle,
5 f 1 • Ò" suivantes.

La Reforme se perfectionne dans celui

de Pastrane , 3 f 3.

Les Carmes abandonnent celui de Dur-

velle, s'en repentent & le rachètent,

la même.

Sont divisés en deux Congrégations ,

qui ont chacune leur General, 3/6

Grand progrès de cette Reforme , la

même <$• 3 j 7.

Leurs Observances , 3 y 7.

Doivent avoir dans chaque Province
un Dcscrc , & les exercices qu'on pra-
tique dans ces Déserts, 6 1. & fuiv.
Leur habil lement, 3 / 8.

Carmes DechauJJés de la Congrégation
d'Espagne. Cette Congrégation érigée
par Clément VIII. 3 y 6.

Nombre des Provinces de cette Con-
grégation , 3/7.

Carmes Déchaussés d* la Congrégation de

saint Elit. Cette Congrégation érigée

par Clément VIII. 3 j 6.

Nombre des Provinces de cette Con-

grégation , /* même.

Voyez Séminaire.

Carmes Dechaujfés de la Congrégation de

saint Paul, érigée par Paul V. 3 ; 9.

Les Religieux de cette Congrégation

doivent aller en Mission pour procu-

rer la Conversion des Infidèles,/» même.

Suppression de cette Congrégation, 5c

Erection d'un Séminaire pour des Mis-

sionnaires de la mcmeReíorme,/*OT«iw.

Voyez Séminaire.

Carmélites [ Religieuses ) leur origine ,

3 13.é» 3M-

Carmélites Déchaussées,leur origine,3 44.

Leur premier Monastère à Avila, 34;.

& 3 46-

Observent la Règle primitive donnée

par saint Albert avec la Déclaration

d'InnocentIV Leurs Constitutions font

approuvées par le Pape Pie IV. 347.

Leurs Observances, ÎS7-&Ì S"*-

Leur habillement , la même.

Carmélites Dechausîéet de franco , tirent

leur Origine de celles d'Espagne , 3 6 6.

Difficultés que l'on eut pour en faire

venir d'Espagne , la même.

Leur premier Monastère à Paris ,3*7.

Reglemens du Pape Clément VIII.

pour la direction de ces Religieules ,

/* même & suivantes.

Différends entre les Supérieurs & les

Visiteurs , j 7 o. <$• suivantes.

Quelques Monastères de ces Religieu-

ses veulent sc soustraire de la Juridi-

ction des Supérieurs , & se soumettre

à celle des Carmes Déchaussés, 369.

Bref du Pape Paul V. à ce sujet , /*

même.

L'affaire de nouveau agitée sous Gré-

goire XV. Ce Pontife confirme le Bref

de Paul V. 370.

Grand progrès dc^ ces Religieuses en

France, • 3 74-

Carpettes, nom que les Carmes donnoient
autrefois à leurs Chapes , 310.

Carraciol ( Dom Marin ) Prince d'Avel-

lino , Grand-Maître de l'Ordre de

Constantin , renouvelle les Statuts de

cet Ordre , t y 1.

Cajsten , Fondateur de deux Monastères

à Marseille , l'un d'hommes & l'autre

de filles , f 6.

L'on donne le nom de Régule à ses Insti-

tutions , qui font observées dans plu-

sieurs Monastères d'Espagne ,

II s'y trouve quelques erreurs qui sonc

corrigées par Victor Evêque de Mar-

tyrit, 1Í3.

Cassiodore, fonde le Monastère de Viviers
en Calabre , r 6 3.

Catherine du Mont-Sinaï ( Sainte ) Or-
dre Militaire. Difrerens sentimens fur
le tems de fa Fondation , 17 4-

N'étoit conféré qu'à ceux qui aHoicnc

« PreviousContinue »