Page images
PDF

DES ORDRES MONASTIQUES,

RELIGIEUX ET MILITAIRES, ET DES CONGREGATIONS SECULIERES de l'un & de l'autre sexe, qui ont été établies jusqu'à present;

C Ο Ν Τ Ε
Ν Τ Ε Ν Α Ν

N A N T
LEUR ORIGINE, LEUR FONDATION,

leurs progrès, les évenemens les plus considerables qui y sont arrivés ; LA DECADENCE DES UNS ET LEUR SUPPRESSION, l'agrandissement des autres, par le moyen des differentes Reformes qui y ont

été introduites ,

[ocr errors]
[ocr errors]

LES VIES DE LEURS FONDATEURS

& de leurs Reformateurs : AVEC DES FIGURES QUI REPRESENTENI

tous les differens habillemens de ces Ordres & de ces Congregations.

ΤΟ ΜΕ PREMIER Qui comprend les Ordres de S. Antoine, S. Basile, & des autres fondateurs de la vie

Monastique en Orient avec les Ordres Militaires qui ont suivi leur Regle.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

A

P A R I S. Chez JEAN-BAPTISTE COIGNARD , Imprimeur & Libraire ordinair

du Roy, & de l'Académie Françoise , ruë saint Jacques.

M D C C X X I.

AVEC APPROBATION ET PRIVILEGE DE SA MAJESTE.

[ocr errors]

L

N.SS.doe Benedicto Catorce cita con aprecio esta obraven vu traio Sopra gli atti d' Alcuni Santi di Bologna Can. 4. fol.37. gese sese sex23:34SKHS232329 Segelase se mese el Aretor de esta 252525252525252525252525252525252525252525

obra es elk.pe P R E F A CE.

D.
ES Ordres Religieux n'ayant pas moins été de Benedictino deia

tout tems l'ornement de l'Eglise , qu'ils lui ont été utiles dans les differents besoins où elle s'est trou- S. Mauao.

Conorepacion de vée; il ne faut pas s'étonner si la plûpart des Historiens Ecclesiastiques & des Theologiens qui ont traité des matieres Regulieres , & même quelques Historiens prophanes, ont parlé de leur Origine & de leur Fondation; & il s'est trouvé plusieurs Ecrivains qui en ont fait des Histoires particulieres.

Les uns, comme Middendorp, Recteur de l'Université de Cologne, dans son Hiltoire des Ordres Monastiques, n'ont touché que fortlegerement ce qui regarde leur fondation, & se sont plus étendus sur la Discipline & sur l'Observance Reguliere; & d'autres au contraire n'ont écrit que pour donner connoissance de leur Origine, de leur Fondation & de leurs

progrès.

Paul Morigia de l'Ordre des Jesuates, donna en 1569. une Histoire de toutes les Religions,qui est assez succinte, & qui fut traduite de l'Italien en Françoisl’an 1578. Silvestre Marule', ou Maurolic, de l'Ordre de Cîteaux & Abbé de Rocmador en Sicile , en donna une plus ample l'an 1613. qui n'est pas neanmoins si

le titre de Mer Oceane de toutes les Religions du monde , sembloit le promettre. Pierre Crescenze,qui ne prend que la qualité de Patrice de Plaisance, & qui se donne allez à connoître pour Religieux de

Tome I,

étendue que

а.

[ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]

l'Ordre de saint Jerôme, crut avoir exprimé le grand
nombre d'Ordres Religieux & Militaires, & les diffe-
rentes Congregations, en donnant pour titre à son
Histoire des Ordres Religieux qu'il publia en 1648.
celui de Troupes Romaines, ou Milices Ecclesiastiques, &"
Religions Militaires & Claustrales. Mais il auroit pû au-
gmenter cette Milice, s'il n'avoit pas omis un grand
nombre d'Ordres & deCongregations dont il ne parle
point. Silvestre Maurolic auroit pû grossir sa Mer
Oceane, s'il y avoit fait aussi entrer plusieurs Ordres
dont il ne parle point; & Paul Morigia auroit pû don-
ner avec plus de justice à son § titre d'Histoire
de toutes les Religions, s'ill'avoit augmenté de plus
d'un tiers, en y ajoutant aussi plusieurs Ordres & plu-
sieurs Congregations dont il ne parle point, tous Or-
dres neanmoins qui étoient déja § lorsque ces
Auteurs ont écrit Je ne parle point d'Aubert le Mi-
re, Doyen de l'Eglise d'Anvers, qui outre les †
nes Monastiques que nous avons de lui, a encore fait
des Histoires & des Chroniques particulieres de quel-
† Ordres, sur lesquels il ne s'est pas assez étendu ;
e Pierre le Gris, Chanoine Regulier de l'Abbaye
de saint Jean des Vignes; & de plusieurs autres Ecri-
vains qui ont écrit des Ordres Religieux & de leur
Origine. .
Comme ces Auteurs n'ont traité que de la Fondation
de ces Ordres & de leurs progrès, † n'ont parlé qu'en
passant des Vies de quelques-uns de leursFondateurs.
Mais Annibal § de la Compagnie de Jesus en-
treprit une Histoire assez ample des Patriarches & des
Fondateurs de Religions, dont il ne donna en 1623.
que la premiereDecade qui commence àJesus-Christ,

« PreviousContinue »