Page images
PDF

Thomauin scul.

Moine Armenien de l'ordre de S. Antoine

dans la Morée

14.

[merged small][ocr errors]

NIENS,

pas

aux quatre coins. Ils sont pendant quarante jours separés des Moines autres, passant ce tems en jeûnes & en prieres ; & afin d'être ARMplus recueillis , on les oblige de ne parler à personne, de ne

voir même la clarté du soleil, & de nemanger qu'une fois le jour. Après ces quarante jours , ils s'abstiennent pendant deux ans de manger de la viande, & vivent enfuite comme les autres Religieux. Quand les cheveux qu'on leur a coupés en croix sont revenus , on ne les coupe plus, mais on leur fait une couronne sur la tête.

Francisc. Quaresm. Terr. fanét. Elucidat. La Croix, Turquie Chrétienne. Le Fevre, Theatre de la Turquie. Le P. Eugene Roger, Voyage de la Terre sainte. Tavernier,

Voyage de Perfe

. Chardin, Voyage de Perfe , e memoires dressés sur la relation des ficurs Serge de Joseph prétres Armeniens Andrinople & de M. l'évêque d'Hispaham.

Vers la fin du dernier siecle, quelques Armeniens de l'Ordre de S. Antoine, ayant quitté leurs erreurs à la.persuasion d'un noble Armenien nommé Mochtar, natif de Sebafte , vinrent s'établir dans la Morée , où la republique de Venise leur donna un Monaftere dans la ville de Modon. Ce Machtaren fut élû abbé ; & envoya à Rome en 1706. deux de ses Religieux pour prêter obeissance au souverain pontife Clement XI. qui gouverne presentement l'église. Ces Religieux Armeniens font deux ans de noviciat ; & outre les trois væux de pauvreté, de chasteté & d'obeissance , ils en font encore un quatrieme, d'obeir à ceux qui sont députés par les Superieurs pour leur enseigner les verités de la Religion Catholique. Quelques-uns font væu aussi de faire des missions dans l’Armenie, en Perse , & en Turquie. Ils vivent d'aumônes,& lc conforment pour les abstinences & les jeûnes à l'Eglise Ro. maine. Ils suivent neanmoins le Rit Armenien , & consacrent avec du pain azime. Ils élisent leur abbé, qui est perpetuel, & qui peut renvoyer les Religieux discoles. Leur habillement conliste en une robe noire , ferrée d'une ceinture de cuir, une autre tunique ou veste plus courte que la robe & ouverte par devant , avec un manteau & un capuce , le tout aussi de couleur noire. Ils mertent encore sur leurs habits au côté

gauche , une croix rouge,avec quelques caracteres, qui signifient le désir qu'ils ont de répandre leur sang pour la foi de J. C. Philipp. Bonanni , Catalog. ord. Relig. part. I. Tome I.

O

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][graphic]
« PreviousContinue »