Page images
PDF
EPUB

pape donna

CONGREGATION

CARMEs Baptiste s'opposa à l'execution de ce bref, & le
DE LA des commissaires pour écouter les parties & examiner leurs

raisons. Ce furent les cardinaux Caraffa & Cibo, qui, après les De Man.avoir entendues , jugerent en faveur de la congregation de TOUE. Mantoue, permettant aux Religieux de cette congregation

de se servir de leur couleur tannée, ce qui fut confirmé par un bref du pape au mois de Juin 1484.

Ayant été élu general de tout l'Ordre en 1513. dans le chapitre general qui se cint à Rome,on le supplia, pour garder l'uniformité dans l'Ordre, de quitter avec sa congregation la couleur tannée pour prendre le noir, qui étoit de la couleur

pour lors en ulage dans l'Ordre des Carmes, ce qui étoit un abus. Mais bien loin que ce general y consentît , il tâcha de maintenir & d'augmenter la reforme qui étoit en sa congregation, & en quelques autres couvents : il travailla par paroles & par exemple à la mettre dans tous les couvents de l'Ordre ; mais comme il vit que son dessein ne pouvoit pas reussir, il resolut de quitter sa charge , & de renoncer au generalat, afin de vivre en repos & se disposer à la mort :ce qu'il fit l'an 1515. & dans le tenis qu'il composoit les vies des principaux saints de chaque mois, il sortit de ce monde pour aller en leur compagnie le 2. Mars 1916. étant âgé de soixante & huit ans. Son corps s'est conservé jusqu'à present sans aucune corruption , & on le voit dans le couvent de Mantoue, où on lui a érigé un tombeau magnifique. Il étoit bon theologien , bon philosophe , & pasfoit pour le plus excellent poëte de son tems; ce qui fit que Frederic premier duc de Mantoue en 1530. ayant fait ériger un arc de triomphe dans la plus belle place de la ville, y fit poser les statues de Virgile & du P. Baptiste Mantouan.

Les Religieux de cette congregation sont habillés à peu près comme les autres Carmes. Ce qui les distingue ; c'est qu'ils portent un chapeau blanc avec une coëffe de treillis noir en dedans , qui couvre aussi les bords en dessous, c'est

pour quoi Crescenze dit que certe congregation a été appelléé del Capel bianco. Ils portent pour armes chapé d'argent & de tanné, & sur le tout une palme & un lis tigé de sinople pas. sés en fautoir , l'écu timbré d'une couronne ducale, & surmonté de cinq étoiles. Ils ont quelques couvents qui sont encore plus reformés que les autres, comme ceux de Castellino

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

· Religieux Carme,

84.

de l'étreite observance de la Province de Monte-Sant..

P. Correct

1

[ocr errors]

proche de Florence, de Pistoye & de Forêts. Les Religieux CARMES
de cette congregation mangent de la viande trois ou quatre de l'e-
fois la semaine , par privilege de Pie II. mais hors le couvent TROITE
ils ne peuvent manger que des herbes, ou autres choses cui- OBSER-
tes avec la viande. Ils jeûnent quatre fois la semaine, depuis VANCE.
la fête de l'Exaltation de sainte-Croix jusqu'à Pâques, pen-
danc couc l'Avent, & encore les veilles des fêtes de la lain.
te Vierge, des Apôtres , le jour de saint Marc & les trois
jours des Rogations, comme ausli tous les vendredis de
l'année. Le silence est observé au chaur, au refectoire,
au dortoir

au cloître & dans les cellules. Les clercs ne peuvent avoir des habits neufs jusqu'à ce qu'ils soient prê. tres , ou du moins qu'ils n'ayent quatre ans de religion, aussi bien que les freres laics , ils viennent leur chapitre general tous les deux ans, conformément au bref de Clement VIII. Il y a aussi quelques couvents de Religieuses de cette congregation.

Leur regle & constitutions furent imprimées à Boulogne en 1602. Le pere Clement Marie Fellini a fait l'histoire de cette congregation, imprimée aussi à Boulogne en 1691. Tous le titre de Sacrum Muscum congregationis Mantuana , qu'on peut consulter aussi-bien que Lezana, dans les annales. Marc. Ant. Aleg. Casanate. Parad. Carmelitici decoris. Louis de sainte Therese. Succesion du prophète Elie , & Gio - Maria Pensa, Theatro de gli huomini illustri della famiglia. di Man

a

toud.

CH A P II RE X LV I.

1

Des Carmes de l'étroite observance , comme aus de quelques

autres reformes faites en cet Ordre. N

Ous avons vû dans les chapitres precedens comme
les peres Jean Sorerh & Baptiste Mantouan, érant

genéraux de l'Ordre des Carmes, avoienc tâché d'établir la reforme dans tous les couvents de l'Ordre ; ils s'étoient contentés aussi-bien que les peres Martignogni, Renar, & Terrasse ; qui avoient precedé Baptiste Mantouan, dans la mê. me charge, de faire observer exactement la regle du bienheureux Albert, avec les mitigations du pape Eugene IV.

VANCE.

pas mieux

CARmes Il y eut neanmoins , sous le generalar du même Mantouan ,

y De t’s- un Religieux plus fervent, nommé Ugolin, qui entreprit de TROITE rétablir la regle avec les déclarations d'Innocent IV. laquelOBSER- le, quoique corrigée par ce pape , comme nous avons dit,

paffe pour la premiere & la primitive. Mais ses bonnes in tencions n'ayant pas reussi , son grand deffein fut reduit à la seule fondation d'un couvent auprès de Gennes, auquel il donna le nom de Mont-Olivet, qui ne dépend que du gene- . ral & qui, quoi qu’unique , prit neanmoins le titre de congregation sous le pontificat de Leon X.

Comme le pere Baptiste Mantouan étoit membre de la congregation de Mantoue qui étoit reformée & qu'il ne souhaitoit pas

que de voir une reforme generale dans tout l'Ordre ; il donna volontiers les mains, étant encore general à l'établissement en France, d'une congregation de reformés , sous le nom de congregation d’Albi , qui étoit gouvernée par un vicaire general qu'on élisoit dans le chapitre general de cette congregation ; c'est pourquoi elle faisoit un corps separé de l'Ordre ; mais elle ne subfifta pas long - tems, elle fut reunie à l'Ordre par le pape Gregoire XIII. l'an 1580.

Le pere Pierre Bouhourt fur plus heureux dans la reforme qu'il entreprit aussi en France, au commencement du der. nier fiecle, vers l'an 1604. dans le couvent de Rennes en Bre

tagne; car elle subsiste encore , s'érant étendue non - seale. · ment dans plusieurs provinces du royaume , mais même en

Allemagne, en Flandres , & en Italie. Quoique ce soit le pere
Bouhourt qui en ait jetté les fondemens, elle doit neanmoins
sa gloire & son accroissement au pere Matthieu Thibaut qui
lui a donné toute sa perfe&ion. Ce pere voyant d'abord les
difficultés, qui se rencontroient dans l'execution du deslein
que le pere Bouhourt avoit formé, doura du succès de cette
entreprise, & prit la resolution de quitter l'Ordre des Car-
- mes pour entrer dans celui des Chartreux, Comme il étoit
fur le point d'en prendre l'habit, le prieur de la Chartreuse
de Paris qui avoit promis de le recevoir , ayant appris qu'il
y avoir depuis peu des Carmes Dechaussés à Rome, ne vou-
lur plus le recevoir & crur qu'il ne devoit pas ravir à l'Or-
dre des Carmes un homme si zelé, qui ne quittoit fon Ordre,
qu'à cause que la licence y étoit grande, pe lui ayant prog

[ocr errors]

a

[ocr errors]
« PreviousContinue »