Page images
PDF

MES,

Regle accordée à ceux qui aidoient à la construction & reparation DES CAR- des églises, ou qui seroient presens à leurs dedicaces. Qu'en.

tre les autres edifices qu'il fit faire pour l'embellissement de Rome, il fit bâtir la ville neuve qui fut appellée de son nom , Leonine, & qu'on appelle presentement le bourg de S. Pierre & que lorsqu'elle fut achevée, il ordonna que les évêques, les prêtres, les differents Ordres du Clerge de l'église Ro. maine, après avoir chanté les litanies& le pseautier,

feroient avec lui tout le tour des murailles de cette nouvelle ville , en chancant des hymnes & des cantiques, marchant nuds pieds, portant sur leurs têtes de la cendre , & qu'après la ceremonie, il fit distribuer une certaine quantité d'argent, non seu. lement au peuple de Rome, mais aussi aux étrangers qui s'y trouverent, & qu'étant rentré dans saint Pierre, il fit plusieurs presens aux gentilshommes Romains , qui consistoient en or, en argent , &en des étoffes de soie. C'étoit la maniere dont les papes , & principalement Leon IV. en ont usé dans les ceremonies de dedicaces, de benedictions , & de translations de corps saints ; ce qui a subsisté jusqu'à la fin duonziémę siecle , que les papes au lieu d'argent & d'autres presens, commencerent à donner des indulgences pour augmenter la solemnité de ces sortes de ceremonies, & ils en accorderent ausi pour animer ceux qui prenoient la croix , & s'engageoient dans ces fameuses guerres qu’on a appellées Croisades, & qui étoient destinées pour le recouvrement de la Terre-Sainte.

Lezana Annaliste de l'Ordre des Carmes, rapporte une autre bulle d'Innocent IV. de l'an 1245. qui exhorte tous les fideles à foulager les religieux du Mont-Carmel qui ne pos. sedoient rien,

qui vivoient dans une grande pauvreté, & qui n'avoient rien en propre ; & qui accorde à ceux qui leur feront quelques aumônes , &qui étant veritablement contries; se seront confessés, dix jours seulement d'indulgences à diminuer sur la penitence qui leur aura été enjointe. Comment se peut-il faire ( dit encore le P. Papebroch) que les Carmes eullent demandé une petite indulgence de dix jours avec obligation de se confesser, si cinq cens ans auparavant ou environ, ils avoient obtenu pour le même sujet des indulgencesà perpetuité de sept années & douze quarantaines,

sans aucune charge ni obligation , comme il est énoncé dans ces pretendues bulles de Leonly.& de ses successeurs;

Crescenza

Ancien habillement des Carmeo, Selon le sentiment du P. Daniel de la Vierge Marie, historien de cet Ordre, 77.

dans son livre intitule'ile Miroir du Carmel.

[ocr errors]

Crescenze dit qu'en 164 I. Dom Hilarion Mazzolari de VIE Du Cremone Religieux de l'Ordre de saint Jerôme, chercha B. ALdans les archives de Rome, dans les bullaires & dans les bi-orbliotheques, & qu'il ne trouva rien concernant cette bulle de pier cref. Leon IV. & les autres alleguées par les Carmes. Il faut sans cenz. Predoute que les originaux de ces bulles ayent eu le même sort# #. que celui de la bulle sabbatine qui fut portée en Angleterre . (à ce que disent les Carmes) avec l'original d'une bulle d'Alexandre V. par le pere Alphonse de Therane, où ils ont été perdus. Mais quoique Sixte lV. par sa bulle de l'an 1477. ait confirmé celle de Leon IV. & les autres contestées , ce n'est pas une consequence qu'il les ait vûes, il s'en étoit rapporté seulement , comme font les autres papes , à l'exposé

ue lui avoit fait le pere Christophle Martignon general des ð : Sane sicut exhibita nobis nuper pro parte Christophori Martignoni dicti Ordinis generalis magistri petitio continebat, e3-c. Ainsi ce n'est pas au pape Sixte IV. à qui l'on s'en prend, c'est à celui qui a malexposé. Mais c'est assez parler de ces pretendues § , nous allons donner la vie du legislateur des Carmes dans le chapitre suivant.

[ocr errors]

Vie du B.Albert, patriarche Latin defferusalem, & legislateur de l'Ordre des Carmes.

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »