Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

MES.

ORDRE jusques en l'an 1680. qu'ils donnerent les trois premiers to. DES CAR-mes du mois de Mai. Les Carmes dans le cours de l'impres.

sion de ces trois volumes, Içachant qu'on y devoit parler de faint Ange martyr de leur Ordre , demanderent au Pere Papebroch communication de cette vie , afin de l'examiner avant que ces trois tomes fussent publiés. Il fit d'abord dif, ficulté de la leur montrer ; mais enfin voulant les contenter , il l'envoya à Rome à fon general pour la faire voir à celui des Carmes. Cet examen traîna fi fort en longueur que les trois premiers tomes de Mai furent achevés avant que l'on eût réponse de Rome. Le Libraire s'ennuyant de ne les point debiter, & le Pere Papebroch étant pressé de partir pour aller en Vvestphalie , consentic enfin que le Libraire exposât en vente ces trois tomes du mois de Mai. Mais à peine fut-il parti , que le general des Jesuites envoya ordre de retrancher de ces voluines la vie de faint Ange, comme il en étoit convenu avec le general des Carmes. Le Pere Hinscbeniusen donna aussi-côt avis au Pere Papebroch, qui à son recour auroit satisfait les Carmes , s'il n'y avoit deja eu plusieurs exemplaires de débités , & si ceux qui en vouloient acheter, & même des Carmes, n'avoient declaré qu'ils ne vouloient point prendre ces trois tomes, si la vie de saint Ange en étoit retranchée. On avoit sçû ce qui s'étoit passé à Rome, & l'ordre que le general des Jesuites avoit donné ; c'est ce qui excitoit davantage la curiosité & l'envie

que

l'on avoit de voir cette vie. Le Pere Papebroch consentit donc que ces volumes fussent debites tels qu'ils étoient, & s'excusa auprès de son general qui reçut ses excuses. Mais il s'attira en même tems de nouveaux adversaires , tant à cause qu'il avoir regardé comme apocryphe tout ce que l'on disoit de saint Ange ; que parce qu'au commencement de la vie du B. Louis Rabata, Religieux du même Ordre, il avoit donné une espece d'apologie pour justifier sa conduite à l'égard des Carmes, & ce qu'il avoit avancé contre leur antiquité; qu'il y lançoir des traits contre les boucliers du second arsenal du pere François de Bonne-Esperance, qui n'étoient

pas

à l'épreuve de ses coups ; & qu'au commencement du troisiéme tome, dans l'histoire des patriarches de Jerusalem , il avoit encore refuté les prétentions des Carmes. Mais ils crurent avoir assez lieu de s'en venger sur le champ , en lui oppo.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

72.

Ancien habillement des Carmes,
Tel qu'il est représente dans un tableau de leur conrent de Cologne, de lan 1522 .

[ocr errors]

MES.

fant un ouvrage qui étoit sous la presse depuis neuf ans , & ORDRH dont le Pere Daniel de la Vierge Marie , mort, comme nous des Caravons dit , dès l'an 1678. étoit l'auteur , & qu'ils publierent Meso , la même année 1680. Il étoic en quatre volumes in-fol. & avoit pour

titre: Speculum Carmelitanum five Hiftoria Eliani Ordinis FF. B. M. V. de Monte Carmelo , in qua à fanéto propheta Elia origo , per filios prophetarum propagatio , per EfJenos , Eremitas,

& Monachos diffufio e continuata succellio, exponuntur ; Sanétorum asta aliaque proponuntur ; contra im. pugnatores propugnacula d armamentaria, &c. per admodum R. patrem Danielem à Virgine Maria: Le Miroir du Carmel, ou Histoire de l'Ordre d'Elie , des Freres de Notre-Dame du MontCarmel, dans laquelle l'on montre son origine par le prophete Elic , sa propagation par les enfans des prophetes, fon étendue en sa succession sans interruption par les - Esseniens, les Ermites en les Moines, &c. Ceux qui avoient eu soin de l'impression de cet ouvrage, depuis la mort du P.Daniel,n'avoient pasgardé la même moderation que lui, & y avoient ajoûté beaucoup de choses contre le P. Papebroch & ses confreres, où il pa. roissoit beaucoup d'aigreur.

Mais quoique les Peres Hinschenius & Jeanning eussent eu part aux volumes des actes des Saints des mois de Mars, d'Avril & Mai qui avoient déja paru, & que le Pere Baërc travaillât aussi à ceux du mois de Mai, qui furent imprimés dans la suite ; néanmoins on rendit responsable le P. Papebroch seul, de tout ce qui étoit dans ces actes des Saints, & de toutes les critiques de ses associés & de leurs commentaires. On vit pour lors un grand nombre de libelles contre le Pere Papebroch, tous également injurieux ; & sans parler de ceux qui avoient pour titre: Suada Harpocratis.Preco Marianus legis Evangelice. Amicl« Jefuiticæ. Papale Jesuiticum eo non Papale Jesuiticum, & plusieurs autres ; auili-bien que des

; lettres anonimes, des pasquinades, & des vers satiriques que l'on voyoit courir de tous côtés contre ce sçavant Jesuite ; on publia en 1683. celui-ci. Novus Ismaël cujus manus contra omnes, & omnium manus contra eum, sive P. Daniel Papebrochius Jefuita omnes oppugnans , orbi expoftus per domnum Ca. mum. Le nouvel Ismaël qui attaque tous, & eft attaqué par tous, ou le Pere Daniel Papebroch Jesuite attaquant tout le mon. de , exposé à l'Univers par Dom Juste-Came. On s'y plaint que

[ocr errors]

MES,

a

[ocr errors]

Ordre le perePapebroch a pris à tâche de décrier les Ordres de faine DES CAR-Benoît, de saint Augustin , de saint François, des Minimes,

& principalement celui des Carmes. Ces derniers se plaignent surtout, de ce qu'il a remarqué que c'étoit pour le divertir, que le pere Bollandus avoit fait saint Jacques l'Erinite,qui vivoit dans le sixiéme siécle, de l'Ordre desCarmes, Ce livre étoit sous un nom supposé, mais le

pere Valentin de saint Amand historiographe de l'Ordre des Carmes, lut bien que quatre autres parussent sous son nom. Le premier avoit pour titre : Prodromus Carmelitanus,sive R. P. Danielis Papebrochii fefuitæ, asta fan&torum colligentis, erga Elianum Ordinem finceritas velitatim & remissive discussa, è ma. jori opere Elías HEROICus inscripto , excerpta , zelo do Audio R. P. Valentini à fanéto Amando ejusdem ordinis historiographi antehac sacræ Theologiæ professoris

. Le Prodrome duCar. mel,ou la fincerité du R.P. Daniel Papebroch, recueillant les actes des SS. envers l'Ordre d'Elie , examinée avec moderation ; tiré d'un plus grand ouvrage , qui a pour titre , l'Heroïque Elie, par le zele & les foins du R. P. Valentin, ec. Le second étoit intitulé : Heroica Carmeli regula , à sanftilimo propheta Elia , vita & exemplo tradita , ab Hyerofolymitanis Joanne & Alberto confcripta , ab cujusdam muftei scriptoris vilipendiis vindicata per R. P. Valentinum,&c. La rogle heroique du Carmel donnée par le très-saint prophete Elie sur sa vie & ses exemples, écrite par les patriarches de Jerusalem, Jean & Albert , & vengée du mepris qu'elle a reçu d'un écrivain lâche. Le troisiéme écoit: La pomme de discorde, ou l'origine du differendentre le P. Papebroch, son progrès & fon fruit : Pomum discordiæ , five disidii inter patrem /'apebrochium origo , progrellus & fruftus. Enfin le

quatriéme avoit pour titre : Harpocrates Jesuiticus P. Danielem Papebrochium Jefuitam , falutaris filentii , debitaque palinodie

Toutes ces choses se passoient en Flandres, & les Carmes de France étoient trop raisonnables pour entrer dans ces querelles. Mais Messieurs Vvion d'Herouval & du Cange, li celebres parmi les sçavans de leur tems , & dont la memoi. re sera toûjours en grande veneration, s'y trouverent mê. lés malgré eux. Monsieur d'Herouval avoit envoyé à Monsieur du Cange des vers que

le

pere Jagher Benedictin de Saint Lambert en Styrie, avoit faits en faveur du pere Pape

broch,

:

monens.

« PreviousContinue »