Page images
PDF
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

Mo1NES DE LARUSsIE BLANCHE.

autres Moines des Monasteres qui y sont en grand nombre.
Ils deputerent quelques-uns d'entr'eux vers le pape Clement
VIII. pour le reconnoître comme le souverain chef & le pas-
teur de l'église universelle. L'archevêque de Kiovie fut chef
de cette ambassade avec dix évêques & quelques archiman-
drites des Monasteres. Ils furent favorablement reçus par
le pape, qui leur donna audience dans un †
le 22. Decembre 1595. où l'on reçut avec beaucoup de joie
leur profession de foi. Mais à peine furent-ils retournés en
Pologne, que ceux qui étoient restés dans le schisme, appre-
hendant que l'union qu'on venoit de faire avec l'église Ro-
maine, ne fît un grand progrès & ne s'introduisît dans la
Moscovie, persecuterent cruellement les Catholiques, en
firent mourir plusieurs, & ruinerent un grand nombre de
Monasteres.
Ces persecutions ont duré plusieurs années ; car le bienheu- .
reux Josaphat Kuncevizzi archevêque de Polocko, zelé de-
fenseur de la foi Catholique & de l'union avec l'église Romai-
ne, fut tué par les Schismatiques dans le bourg de Vitebsko
le 12. Novembre 1623. & les miracles qu'il a faits après sa
mort, l'ont fait mettre au nombre des bienheureux avec le
titre de martyr par le pape Urbain VIII. l'an 1643. Ces per-
secutions n'ont pas neanmoins empêché que la foiCatholique
n'ait fait un grand † en ces quartiers ; car on dit que
Velaminus Rucski, qui étoit aussi archevêque de Po-
ocKo & issu des grands ducs de Moscovie, a converti plus
de deux millions de Schismatiques & Infideles. Et Melzius
Smotriski archevêque d'Hieropolis, qui lors du schisme,
avoit été un des plus grands persecuteurs des Catholiques ;
après avoir embrasse l'union, & renoncé au schisme, fut aussi
un des plus grands defenseurs de la foi Catholique, & est mort
en odeur de sainteté. -
Le pape Urbain VIII. informé des grands progrès que la
foi Catholique faisoit en ces quartiers là, voulut fonder un
college dans Rome pour cette nation, afin que les jeunes
gens y pussent être élevés dans la pieté & apprendre les let-
tres humaines ; en conservant neanmoins † ancien rit &
leurs ceremonies ecclesiastiques, & se rendre capables par ce
moïen, étant retournés en leur païs, de resister aux Schisma-
tiques, & procurer l'augmentation de l'union. Pour cet effet

1

« PreviousContinue »