Page images
PDF
EPUB

Moine Grec, Avec le petit habit.

35

[ocr errors]

comme il n'est pas encore reçû au nombre des Anges, & qu'il MOINES
est dans le rang des penitens,il demeure à la porte de l'Eglise. Grecs.
En y allant il fait plusieurs genuflexions à l’un & à l'autre
chưur,& ensuite au luperieur. Etant sous le vestibule,il ôte ses
habits, c'est-à-dire la tunique qu'il a reçưe à la prise d'habit,
& pendant qu'on dit la Melle, il a la tête & les pieds nuds,
&n'a point de ceinture. En entrant dans l'Eglise on chante
des anciennes , lesquelles étant achevées, il est conduit

par
le facristain à la porte du sanctuaire en faisant trois genuhe-
xions en trois lieux differens. Il se tient debout devant le su-
perieur qui lui dit: Qu'il faut qu'il ouvre les oreilles du cæur, &
qu'il entende la voix du Seigneur qui dit à ceux qui font fatigués Matth.15.

28.6 20. & chargés, de venir à lui & qu'il les foulagera,qu'il faut prendre fon joug, & apprendre de lui qu'il est doux & humble de cæur,& qu'on y trouvera le repos de son ame. Il l'exhorte à répondre exactement à toutes les demandes qu'il lui fera, qu'il doit sçavoir que Notre-Seigneur Jesus-Christ, fa sainte Mere & les Anges sont presens pour écouter tout ce qu'il dira, afin qu'au jour du Jugement on lui donne la récompense , non pas conformément à ce qu'il aura promis, mais conformément à ce qu'il aura fait. Il lui demande ensuite pourquoi il s'approche de l'autel : s'il veut être revêtu de l’habit angelique : si c'est de sa propre volonté, sans contrainte & sans necessité qu'il veut servir le Seigneur : s'il demeurera dans le Monastere, & s'il perseverera jusqu'à la mort dans les exercices de la vie monaItique:s'il veut garder la chasteté, observer la temperance,praţiquer la devotion , soutenir les afflictions & les austerités de la vie monastique , & obéir jusqu'à la mort à son fuperieur. Le novice ayant répondu à toutes ces demandes,& témoigné vouloir

prendre le petit habit, le superieur lui fait une exhortation qui renferme tous les devoirs ausquels il s'engage;& lui ayant encore demandé s'il promet de les remplir ; le novice l'ayant promis, le superieur recite une oraison, après laquelle il lui met entre les mains tous les habits dont il va être revêtu , & récite d'autres oraisons, après lesquelles il étend la main vers le côté de l'Evangile en disant : Jesus-Christ ejt invisiblement , voyez fi personne ne vous contraint de recevoir l'habit ; ea fi vous souhaitez de votre propre mouvement être revetu du gage du grand & angelique habit. Le novice ayant ré. pondu qu'il le demande de toạc son cæur & de son propre

GRECS.

Moines mouvement, le superieur lui présente les cizeaux en disant :

Recevez ces cizeaux & donnez-les moi : ce qui se fait par trois
fois, & le superieur en les lui donnant la troisiéme fois, dit :
Voilà

que
vous les recevez

de la main de Jesus-Christ , voyez dans
quel ordre vous voulez être inscrit , celui auquel vous approchez,
& ce que vous quittez. Il lui coupe ensuite les cheveux en for-
me de croix en disant : Notre Frere a les cheveux coupés au nom
du Pere,du Fils, & du faint Esprit;disons pour lui, Seigneur fai-
tes-lui misericorde. En lui donnant la tunique : Notre frere N.
est revêtu de la robe de joie , au nom du Pere,du Fils , & du saint
Esprit ; disons &c. A la ceinture:Notre frere N. a les reins ceints
de la vertu de verité pour marquede la mortification du corps,
de la renovation de l'esprit , au nom du Pere,&c, au bonnet ou
calotte : Notre frere N. est couvert du casque , c'est-à-dire du
chapeau de l'esperance du Salut, au nom du Pere, &c. Au man-
teau: Notre frere N. reçoit le manteau, le gage du grand & an-
gelique habit,qui est la couverture d'incorruption & de l'honnêteté,
au nom du Pere, &c. Aux sandales : Notre frere N. a pour
chaussure des Sandales en ligne de la préparation de l'Evangile de
paix, au nom &c. Ecenfin : Notre frere N. reçoit les airs ou le
gage du grand & angelique habit , au nom dc.

Cette ceremonie est suivie de quelques prieres , après lesquelles on met en main du nouveau profez le livre des Evangi. les, une croix & un cierge , s'il est dans les Ordres sacrés; car s'il n'est que laïc, on lui donne seulement la croix & le cierge. Le superieur le baise ensuite , & les autres religieux qui ont aussi des cierges à la main, vont baiser le livre des Evangiles, le superieur , & ensuite la croix & l'habit du nouveau profez. Il ne doit point sortir de l'Eglise pendant cinq jours, employant ce tems à la priere & à la ineditation, &il ne doit pas même faire de lecture. Outre le bonnet ou calotte à oreille , qui est aussi pour les novices,les profez ont encore une cuculle, qui est une espece de voile qu'ils mettent pardessus le bon, ner : ils le jettent par derriere sur le dos, & il n'y a que

deux morceaux larges de quatre doigts qui pendent pardevant sur les épaules.

La ceremonie qui s'observe en donnant le grand & angelique habit à ceux qui le demandent, consiste en ce que l'on mer les habits au milieu de l'aurel, &que l'on chante à Matines & à Laudes plusieurs cantiques. Celui qui le doit recevoix

T.L. P. 188.

36

Moine Grec,
Avec le grand et Angelique habit.

.

« PreviousContinue »