Page images
PDF
EPUB

Moines dans un Monastere de Constantinople , sept cens Religieux COPTES. de l'ordre de saint Antoine.

En 1593. le parriarche des Coptes envoya au pape Clement VIII. une legation, pour le reconnoître comme souverain pasteur & chef de l'église universelle. Ce furent deux Moines du couvent de saint Macaire , qui vinrent à Rome en cette qualité, & qui firent une profession de foi conforme à la créance de l'église Latine. Mais cela n'a pas empêché que les Coptes ne loient retournés à leurs erreurs ; car selon la.coûtume des Orientaux, un patriarche détruit souvent ce que son predecefleur a fait ; c'est pourquoi l'on ne peut compter seurement sur leur foi , d'autant plus que c'est souvent l'interêr qui les fair agir.

Peut-être que le respect que les Coptes ont toûjours eu pour le Monastere de saint Macaire, comme nous avons dit, aussi bien que pour la memoire de ce saint qui y a sa sepulture , a porté les Religieux de ce Monastere à prendre pendant un tems le titre de Religieux de l'Ordre de saint Ma. caire , & il se

peut

faire aussi que la regle de ce faint, qui se trouve

dans le code des regles, y ait été observée ; car Sil. vestre Maurolic sur la relation de deux Religieux qui se didi Tut.gli-loient de cet Ordre, qu'il trouva à Rome l'an 1595. a parlé Relig. lib. dans son histoire des Ordres Religieux,d'une congregation 1 pag. 93.de saint Macaire en Egypte ; mais il avoue que s'en étanc

informé à d'autres Religieux du même Ordre, ils lui dirent que leur Ordre étoit une branche ou plûtôt le même Ordre de saint Antoine. En effet il y a long-tems que la regle de saint Macaire n'est plus en pratique dans aucun Mo. nastere , & tous les Moines dont nous avons parlé, com. me Maronites, Armeniens solitaires, Nestoriens & Jacobites, aussi-bien que les Abyssins dont nous parlerons dans la suite,

se disent tous de l'Ordre de saint Antoine. Le P. Bonanni Catalog: dans son catalogue des Ordres Religieux,a donné l'habilordin. Relig lement d'un de ces Religieux de saint Macaire, tel

ز

Mar.ocean.

que nous l'avons aussi fait graver , & qu'on peut voir au commencement de ce chapitre. Il consiste en une robe de drap bleu avec un capuce & un scapulaire noir ; & ces Religieux portoient une grande calote noire à oreilles pour couvrir leur tête. C'est ainsi

que ces Religieuxque Silvestre Mauroliç vit à Ro. mne l'an 1595. étoient habillés.

Outra

pag. 1.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

T. I. P. 129.

Anciene Rcligieuse Cophte

MOINES COPTES.

Outre les auteurs cités dans le chapitre precedent , l'on peut encore confulter Le Fevre, Theatre de la Turquie. Francisc. Quaresm. Elucidat. Terræ fanéta. Thevenot, Voïage de Levant t. 1. Le monde de Daviti. V Afrique de Marmol. la Relation d'E. gypte , du P. Vanlleb; & le Vojage de la Terre-sainte , du P. Eugene Roger,

[ocr errors]

CH A P II R E X. Des ceremonies qui s'observent à la véture & à la profession des Religieux & Religieuses Coptes , & de quelle

maniere ils font les reclus. CECI

Eux qu'on reçoit dans les Monasteres de Copres pour

être religieux, doivent faire trois ans de noviciat ; & lorsque les trois ans sont achevés, le superieur du Monaftere fait venir le novice devant lui , le fait coucher ventre contre terre , la tête tournée du côté du levant, & lit sur lui les prieres prescrites dans leur ceremonial. On lui rase la tête en forme de croix, & le superieur , après avoir beni le chaperon, faisant lever le novice , lui donne la cunique en lui disant : Prenez la robe de l'innocence & le cafque du salut , faites-en un bon usage en Notre Seigneur JesusChrift , auquel soit tout l'honneur , &c. Il lui met ensuite le chaperon, en disant : Recevez le chaperon de l'humilité & le casque du salut : faites-en un bon usage en Notre Seigneur Jesus. Christ. Quand il lui met la ceinture, il lui dit: Čeignez vos reins avec toutes les armes de Dieu d avec la ferveur de la penitence. Ce qu'étant faic , s'il ne demande pas l'askim , qui est un habit appellé angelique , qu'on ne donne qu'à ceux qui le demandent ; parce qu'il engage à quelques austerités particulieres , & que ceux qui en sont revêtus ne peuvent pas se mêler de mariages, ni frequenter les femmes, ni les égli. ses des seculiers sans la permision de l'évêque ; le fuperieur lic sur lui la priere de l'absolution, & lui donne fa benediction. C'est la maniere de prendre l'habit & de faire profession en même tems; car pendant les trois ans de noviciat, ils con. servent leurs habits seculiers. La maniere de donner l'askim se fait de cette sorte. Le Tome I.

R

[ocr errors]

2

Moines superieur, après avoir beni l'habit , le mer sur celui qui le deCOPTES mande , en lui disant : Recevez le sceau de l'arche du roïaume

des Cieux qui est le faint Askim, portez-le sur vos épaules com. me la sainte-Croix, suivez Notre Seigneur Jesus-Christ ; afin que vous puissiez avoir pour votre heritage la vie éternelle moïennant l'assistance du Pere , & du Fils , & du saint-Esprit : après cela il lui met le bornus ou la chape, en lui disant: Revétez-vous du faint habit des Apôtres , prenez les souliers de la promptitude évangelique, afin que vous puilliez fouler aux pieds les viperes les scorpions & toutes les forces de l'ennemi. Suivez Notre Seigneur Jesus-Christ à qui soit tout l'honneur & gloire. Après cela il lui impose la main en lisant une Oraison. Il mer ensuite la croix sur sa rêre en recitant la priere de l'absolu. tion, puis il lui donne la benediction. Cette ceremonie le termine par une exhortation sur les devoirs de ceux qui pren. nent cet habit & sur les graces qu'ils reçoivent de Dieu en le portant, dont voici la formule : Considerez, mon cher frere , la

grace que vous venez de recevoir de Dieu , étant revêtu de laskim des anges, e vous étant fait enroller au nombre des soldats de Jesus-Christ , pour la guerre la plus grande & la plus glorieuse qui puisse être ; čar moïennant ce saint habit , vous avez été netiożé de toutes les mauvaises æuvres du monde que vous aviez commises jusqu'à cette heure , comme le grand saint Antoine pa. triarche des Moines l'atteste, quand il dit : que le même saint Esprit qui descend dans le baptême sur ceux qu’on baptise, descend aussi sur celui qui reçoit le faint askim le nertoïant de tous ses pechés passés. De ce même faint on lit encore , qu'un jour il vit son ame qui étoit sortie de son corps, pour aller au jugement de Dieu, &

que

les demons l'avoient arrêtée dans l'air pour lui faire rendre compte des pechés qu'il avoit faits, & que ce saint avoir entendu une voix dans l'air qui leur avoit dit, que les pechés qu'il avoit con nis depuis sa jeunesse jurqu'au tems qu'il s'étoit fait religieux , lui avoient été pardonnés , lorsqu'il avoit reçu le faint askim, & qu'ils comptal. sent seulement depuis le tems qu'il s'étoit fait religieux ; ce que les demons aïant fait, ils l'avoient trouvée netre & fans aucune tache: Ce qui vous doit maintenant servir d'aiguillon, afin que vous tachicz aulli dorenavant de conserver votre ame nette de toutes les ordures du monde. Rendez-vous un parfait pola dat de Jesus-Christ qui est le roi des rois, & faites la guerre contre

[ocr errors]
« PreviousContinue »